Ascension du Seigneur - Cathédrale Notre-Dame des Anges de Los Angeles

Dimanche après l’Ascension – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 46, 6.
Ascéndit Deus in iubilatióne, et Dóminus in voce tubæ, allelúia.

Ascension du Seigneur - Cathédrale Notre-Dame des Anges de Los Angeles
Ascension du Seigneur – Cathédrale Notre-Dame des Anges de Los Angeles

Dieu monte au Ciel, et tous les chœurs
Des anges éclatent de joie.
Sonnez, sonnez, buccins vainqueurs ;
Trompettes, donnez de la voix !

 

Publicités
L'Agneau de Dieu

Cinquième dimanche après Pâques – Introït


Ant. ad Introitum. Is. 48, 20.
Vocem iucunditátis annuntiáte, et audiátur, allelúia : annuntiáte usque ad extrémum terræ : liberávit Dóminus pópulum suum, allelúia, allelúia.
Ps. 65, 1-2.
Iubiláte Deo, omnis terra, psalmum dícite nómini eius : date glóriam laudi eius.
V/.Glória Patri.

L'Agneau de Dieu
L’Agneau de Dieu

Portez jusqu’aux confins cette douce nouvelle :
« Le Seigneur a rouvert les portes éternelles,
Il a sauvé Son peuple et libéré les Siens.
Vous étiez affligés ? L’allégresse revient !

Ô terre, loue ton Dieu, frémis de joie, exulte,
Rends-Lui l’honneur qui Lui est dû.
Que tout homme se lève et fasse un grand tumulte
Pour honorer le nom par qui Dieu fut rendu.

 

Le Triomphe de saint Herménégilde - Francisco Herrera le Jeune

Saint Herménégilde – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 88, 6.
Confitebúntur cæli mirabília tua, Dómine : et veritátem tuam in ecclésia sanctórum, allelúia, allelúia.

Le Triomphe de saint Herménégilde - Francisco Herrera le Jeune
Le Triomphe de saint Herménégilde – Francisco Herrera le Jeune

La procession
Grave et priante
Monte vers Sion,
Et Vos saints chantent
Tous Vos exploits,
Votre sagesse,
Vos douces lois
Et Vos largesses.

Cranach - La Résurrection

Dimanche de Pâques – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 75, 9-10.
Terra trémuit, et quiévit, dum resúrgeret in iudício Deus, allelúia.

Cranach - La Résurrection
Cranach – La Résurrection

Pourquoi la terre tremble-t-elle ?
Pourquoi te tais-tu, sol mortel ?
L’abîme s’ouvre, et du milieu
Des enfers paraît notre Dieu.
Voici le fruit du Sacrifice :
Il règne et rendra la justice.

 

Mercredi de la Passion – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 58, 2.
Eripe me de inimícis meis, Deus meus : et ab insurgéntibus in me líbera me, Dómine.

Jésus en prison - Copyright Notice - Private Collection Digital Images (c) 2012 Cynthia A. Stevens, all rights reserved
Jésus en prison – Copyright Notice – Private Collection Digital Images (c) 2012 Cynthia A. Stevens, all rights reserved

De la griffe affreuse et noire,
Des doigts tordus faits de nœuds
Qui des fonds fuligineux
Où leur orgueil les fit choir
S’extirpent pour m’y plonger,
Dieu ! Venez me protéger !

Voici que l’ombre se lève
Et se donne un jour charmant ;
Sa lèvre suave ment
Et m’hallucine de rêves !
Venez, venez, ô Seigneur vrai,
Venez, venez me délivrer !

Christ Pantocrator - Dôme du Saint-Sépulcre - CC bachmont

Mardi de la quatrième semaine de Carême – Graduel


Graduale. Ps. 43, 26 et 2.
Exsúrge, Dómine, fer opem nobis : et líbera nos propter nomen tuum.
V/. Deus, áuribus nostris audívimus : et patres nostri annuntiavérunt nobis opus, quod operátus es in diébus eórum et in diébus antíquis.

Christ Pantocrator - Dôme du Saint-Sépulcre - CC bachmont
Christ Pantocrator – Dôme du Saint-Sépulcre – CC bachmont

Levez-Vous et venez à mon secours, Seigneur !
Car ma face a pâli,
Et mon cœur Vous supplie,
Ô Vous que terre et cieux nomment aussi Sauveur !

Nos pères dans l’ancienne et la nouvelle loi
Nous ont dit leurs espoirs,
Et que tout semblait noir
Mais qu’enfin Vous veniez accomplir mille exploits.

Saint Grégoire le Grand

Saint Grégoire le Grand – Trait (Messe Si diligis)


Tractus. Ps. 39, 10-11. Trait
Annuntiávi iustítiam tuam in ecclésia magna, ecce, lábia mea non prohibébo : Dómine, tu scisti.
V/. Iustítiam tuam non abscóndi in corde meo : veritátem tuam et salutáre tuum dixi.
V/. Non abscóndi misericórdiam tuam, et veritátem tuam a concílio multo.

Saint Grégoire le Grand
Saint Grégoire le Grand

J’ai parlé sans trembler en face de l’Église
Et ma bouche ne s’est point tue,
Mon cœur ne s’est point abattu
Quand j’ai dit Votre loi que le monde méprise.

Vous savez, ô Seigneur, que je n’ai rien omis
Devant l’assemblée des fidèles :
La parole qui vient du Ciel,
Les chemins du Salut, je les leur ai transmis.

Les Quarante Saints martyrs de Sébaste

Les Saints Quarante Martyrs – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 33, 18.
Clamavérunt iusti, et Dóminus exaudívit eos : et ex ómnibus tribulatiónibus eórum liberávit eos.
Ps. ibid., 2.
Benedícam Dóminum in omni témpore : semper laus eius in ore meo.
V/. Glória Patri.

Les Quarante Saints martyrs de Sébaste
Les Quarante Saints martyrs de Sébaste

Un cri s’élève de la terre
Et s’entend jusqu’en haut des Cieux :
« Venez, venez, ô Seigneur Dieu !
Vos serviteurs ont trop souffert ! »

Le Seigneur a baissé les yeux
Et vu Ses justes au supplice.
À leur supplique, Il fait justice,
Et les élève à Lui, glorieux.

Oui, ma voix est un peu novice,
Mais mon chant ira sans arrêt
Dire la gloire du Dieu vrai
Et du Dieu qui nous est propice.

Ô Seigneur, je Vous chanterai
Et je m’écrierai : « Notre Père ! »,
Si l’on me contraint à me taire,
Mon cœur Vous louera en secret.

La Main de Dieu - Fresque du douzième siècle

Jeudi de la troisième semaine de Carême – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 137, 7.
Si ambulávero in médio tribulatiónis, vivificábis me, Dómine : et super iram inimicórum meorum exténdes manum tuam, et salvum me fáciet déxtera tua.

La Main de Dieu - Fresque du douzième siècle
La Main de Dieu – Fresque du douzième siècle

Je marcherai dans la souffrance
Car, j’en ai la ferme espérance,
Seigneur, Vous me rendrez la vie.

Mes ennemis pleins de fureur
M’attaquent ! Voici que je meurs,
Mon âme leur est asservie !

Étendez Votre main puissante :
À leurs crocs crissant d’épouvante,
Ô Seigneur, Vous m’aurez ravi !

Le prêtre imposant les cendres

Mercredi des Cendres – Introït


Ant. ad Introitum. Sap, 11, 24, 25 et 27.
Miseréris ómnium, Dómine, et nihil odísti eórum quæ fecísti, dissímulans peccáta hóminum propter pæniténtiam et parcens illis : quia tu es Dóminus, Deus noster.
Ps. 56, 2.
Miserére mei, Deus, miserére mei : quóniam in te confídit ánima mea.
V/.Glória Patri.

Le prêtre imposant les cendres
Le prêtre imposant les cendres

De qui, Seigneur, n’avez-Vous point pitié ?
Pour Vos enfants, Vous n’avez point de haine :
Vous pardonnez, Dieu très doux, volontiers
Au cœur contrit qui vient chercher sa peine.

Pitié, Seigneur ! Mon âme se repent,
Mon cœur éclate en sanglots de souffrance
Et mon esprit, pris aux crocs du serpent,
Ne met qu’en Vous, Vous mon Dieu, sa confiance.

Le Saint-Esprit - CC K. Jähne

Quinquagésime – Trait


Tractus. Ps. 99, 1-2.
Iubiláte Deo, omnis terra : servíte Dómino in lætítia.
V/. Intráte in conspéctu eius in exsultatióne : scitóte, quod Dóminus ipse est Deus.
V/. Ipse fecit nos, et non ipsi nos : nos autem pópulus eius, et oves páscuæ eius.

Le Saint-Esprit - CC K. Jähne
Le Saint-Esprit – CC K. Jähne

Ô création,
Loue ton Seigneur !
Servez, nations,
Avec bonheur !

Devant Ses yeux,
Loue ton Seigneur,
Le seul vrai Dieu,
Avec bonheur.

Puisqu’Il t’a fait,
Loue ton Seigneur !
Dis Ses bienfaits
Avec bonheur.

Toi, Sa brebis,
Loue ton Seigneur
Qui te nourrit
Avec bonheur !

Toi qui es Sien,
Loue ton Seigneur,
Et fais le bien
Avec bonheur.

Le Monogramme de Jésus (dans l'église Gesu, à Rome)

Dimanche dans l’Octave de Noël – Alléluia


Allelúia, allelúia. V/.Ps. 92, 1. Dóminus regnávit, decórem índuit : índuit Dóminus fortitúdinem, et præcínxit se virtúte. Allelúia.

Le Monogramme de Jésus (dans l'église Gesu, à Rome)
Le Monogramme de Jésus (dans l’église Gesu, à Rome)

On Le revêt de pourpre au son clair des buccins,
Le Pont du précipice !
Le Triple Rayon d’or rend fermes Ses pieds saints
Et Ses voûtes libératrices.

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico

Toussaint – Graduel


Graduale. Ps. 33, 10 et 11.
Timéte Dóminum, omnes Sancti eius : quóniam nihil deest timéntibus eum.
V/. Inquiréntes autem Dóminum, non defícient omni bono.

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico
Les Saints du Ciel – Bienheureux Fra Angelico

Que manque-t-il, Seigneur, à celui qui Vous craint ?
Il a plus qu’aucun roi n’aura sur cette terre ;
Vous lui donnez les biens qui jamais ne s’altèrent
Et les anges forment son train.

Chaque jour, cherche Dieu ; chante Dieu chaque jour ;
Chaque jour, Dieu t’octroie des bienfaits plus nombreux,
Et Dieu te comptera parmi les bienheureux
Qui peuplent l’éternelle cour.

Sacré-Cœur de Jésus - CC The Photographer

Christ-Roy – Communion


Ant. ad Communionem. Ps. 28, 10 et 11.
Sedébit Dóminus Rex in ætérnum : Dóminus benedícet pópulo suo in pace.

Sacré-Cœur de Jésus - CC The Photographer
Sacré-Cœur de Jésus – CC The Photographer

Il fut remis au Christ tout pouvoir sur la terre
Et dans l’éternité,
Car Il s’est acquitté de Son saint ministère :
En rachetant le monde, Il a tout mérité.

Majestueusement, sous le triple diadème,
Il règne, Il est le Roy !
Sous Son sceptre sacré surmonté d’une croix,
Il rassemble et bénit l’heureux peuple qu’Il aime.