Dieu le Père - Cima da Conegliano

Douzième dimanche après la Pentecôte – Graduel


Graduale. Ps. 33, 2-3.
Benedícam Dóminum in omni témpore : semper laus eius in ore meo.
V/. In Dómino laudábitur ánima mea : áudiant mansuéti, et læténtur.

Dieu le Père - Cima da Conegliano
Dieu le Père – Cima da Conegliano

Quand bénir le Seigneur ? Quand louer Son saint nom ?
À l’aube ; au crépuscule ; à l’angélus qui sonne ;
À la guerre ; à la paix ; quand le ciel brille ou tonne ;
Lors des festivités et lorsque nous peinons :
Que ta bouche et ton cœur n’œuvrent que pour Sa gloire,
De l’aurore qui croît jusqu’au déclin du soir.

Comment être couvert d’honneur
Et de succès à tout jamais ?
Tout prendra fin ici bas, mais
Demeure à jamais le Seigneur :
C’est donc à Lui que je me voue ;
Saints, entendez, réjouissez-vous !

 

Publicités
L'Assomption de la Vierge - Le Brun

Assomption – Alléluia (Rondeau)


Allelúia, allelúia. V/. Assumpta est María in cælum : gaudet exércitus Angelórum. Allelúia.

L'Assomption de la Vierge - Le Brun
L’Assomption de la Vierge – Le Brun

Alléluia ! Les jardins, les prairies
Et les vergers dans les Cieux ont fleuri.
Tout un chacun s’apprête dans le Ciel
Pour accueillir la reine la plus belle,
L’immaculée, la très sainte Marie.

Anges, chantez d’une voix attendrie
Celle que Dieu de tous temps a chérie,
Et répétez sans cesse, ô chœurs fidèles :
Alléluia !

Et nous, chrétiens, Mère de Jésus-Christ,
Nous vous offrons nos hymnes favoris,
Nous proclamons votre gloire éternelle,
Nous rappelons vos douceurs maternelles,
Et redisons sans cesse un même cri :
Alléluia !

 

La Sainte Trinité - CC sameffron

Quatrième dimanche après la Pentecôte – Communion


Ant. ad Communionem. Ps. 17, 3.
Dóminus firmaméntum meum, et refúgium meum, et liberátor meus : Deus meus, adiútor meus.

La Sainte Trinité - CC sameffron
La Sainte Trinité – CC sameffron

Seigneur, mon Ciel et mon Rocher,
Ô refuge où Vous me cachez !
Vous êtes mon libérateur
Et venez m’aider à toute heure.

 

La Sainte Trinité - Les Grandes Heures d'Anne de Bretagne

Trinité – Évangile


 

+ Sequéntia sancti Evangélii secúndum Matthǽum.
Matth. 28, 18-20.
In illo témpore : Dixit Iesus discípulis suis : Data est mihi omnis potéstas in cælo et in terra. Eúntes ergo doncti : docéntes eos serváre ómnia, quæcúmque mandávi vobis. Et ecce, ego vobíscum sum ómnibus diébus usque ad co

La Sainte Trinité - Les Grandes Heures d'Anne de Bretagne
La Sainte Trinité – Les Grandes Heures d’Anne de Bretagne

 

Ainsi parlait Jésus à tous les cœurs fidèles :
« J’ai reçu tout pouvoir sur la terre et le Ciel.
Allez de par le monde et versez sur le front
De ceux qui sagement vous le demanderont
L’eau que versa Mon cœur après le Sacrifice.
Baptisez-les au nom et du Père et du Fils
Et de l’Esprit très saint qui ne font qu’un seul Dieu,
Qui règne dans la gloire et la joie des saints lieux.
Enseignez-leur Mes voies et Mes ordres si sages,
Et Je suis avec vous jusqu’à la fin des âges. »

Saint Anselme - George Glover

Saint Anselme – Collecte


Oratio C
Deus, qui pópulo tuo ætérnæ salútis beátum Ansélmum minístrum tribuísti : præsta, quǽsumus ; ut, quem Doctórem vitæ habúimus in terris, intercessórem habére mereámur in cælis. Per Dóminum.

Saint Anselme - George Glover
Saint Anselme – George Glover

Douce Nuée qui conduisez nos pas,
Qui nous guidez et ne nous laissez pas,
Souffrez, souffrez de nos pauvres mains jointes
Toutes tendues l’approche et les atteintes.

Pour nous conduire au verger délicieux,
Par les dangers d’un chemin périlleux,
Vous avez pris Anselme dont la chaire
Enseigne encor Votre science à la chair.

Douce Nuée, ô Roy, consentez-lui
La permission de recueillir les fruits,
Les fruits nombreux, si juteux et si lourds,
Et d’en porter à nos pauvres séjours.

 

Le Saint Nom de Jésus

Quatrième dimanche de l’Avent – Graduel


Graduale. Ps. 144, 18 et 21.
Prope est Dóminus ómnibus invocántibus eum : ómnibus, qui ínvocant eum in veritáte.
V/. Laudem Dómini loquétur os meum : et benedícat omnis caro nomen sanctum eius.

Le Saint Nom de Jésus
Le Saint Nom de Jésus

Le Seigneur est tout près de tous ceux qui L’appellent,
Qui L’appellent en vérité.
Ma bouche, loue ton Dieu, loue le Seigneur du Ciel,
Et que, plein de docilité,
Toute chair loue Son nom, Son nom saint et fidèle.

 

Mise au tombeau des saints Tiburce et Valérien - Amico Aspertini

Saint Tiburce et sainte Suzanne – Alléluia


Allelúia, allelúia. V/. Te Mártyrum candidátus laudat exércitus, Dómine. Allelúia.

Mise au tombeau des saints Tiburce et Valérien - Amico Aspertini
Mise au tombeau des saints Tiburce et Valérien – Amico Aspertini

L’armée de Vos martyrs
Au Ciel fait retentir
Vos louanges, mon Dieu !

Rouges quand vint leur soir,
Les voici blancs miroirs
Du Christ victorieux.

 

Saint Dominique - Fra Angelico

Saint Dominique – Alléluia (Rit romain)


Allelúia. V/. Osee 14, 6. Iustus germinábit sicut lílium : et florébit in ætérnum ante Dóminum. Allelúia.

Saint Dominique - Fra Angelico
Saint Dominique – Fra Angelico

Dans les prés
Empyrées,
L’homme plein de justice
Fleurira comme un lys.

Sous les yeux
De son Dieu
S’ouvrira son calice
Aux plus tendres délices.

 

La Sainte Trinité - Les Grandes Heures d'Anne de Bretagne

Trinité – Introït


Ant. ad Introitum. Tob. 12, 6.
Benedícta sit sancta Trínitas atque indivísa Unitas : confitébimur ei, quia fecit nobíscum misericórdiam suam.
Ps. 8, 2.
Dómine, Dóminus noster, quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra !
V/.Glória Patri.

La Sainte Trinité - Les Grandes Heures d'Anne de Bretagne
La Sainte Trinité – Les Grandes Heures d’Anne de Bretagne

Ô Trinité très sainte, indivisible Union,
À Vous l’encens, la gloire et la bénédiction.
Du Ciel coule sur nous Votre miséricorde
Comme un torrent furieux qui gonfle et qui déborde.
Seigneur, ô Seigneur notre Dieu,
Votre Nom est grand en tous lieux.

 

Le Saint-Esprit souffle où Il veut - CC Penitentsblancs

Mardi de Pentecôte – Communion


Ant. ad Communionem. Ioann. 15, 26 ; 16, 14 ; 17, 1 et 5.
Spíritus qui a Patre procédit, allelúia : ille me clarificábit, allelúia, allelúia.

Le Saint-Esprit souffle où Il veut - CC Penitentsblancs
Le Saint-Esprit souffle où Il veut – CC Penitentsblancs

Le Saint-Esprit qui procède du Père
Me rendra gloire, au Ciel et sur la terre.

 

Saint Pascal Baylon - Vicente Lloréns Poy (CC Millars)

Saint Pascal Baylon – Alléluia pascal (Messe Os Justi)


Allelúia, allelúia. V/. Iac. 1, 12. Beátus vir, qui suffert tentatiónem : quóniam, cum probátus fúerit, accípiet corónam vitæ.
Allelúia. V/. Eccli. 45, 9. Amávit eum Dóminus et ornávit eum : stolam glóriæ índuit eum. Allelúia.

Saint Pascal Baylon - Vicente Lloréns Poy (CC Millars)
Saint Pascal Baylon – Vicente Lloréns Poy (CC Millars)

Heureux l’homme éprouvé par mille tentations :
S’il se sort de la gueule affamée de la lionne,
Quel sera son salaire au sommet de Sion !
Il aura de la vie l’éternelle couronne.

Oh, combien l’a chéri le cœur brûlant de Dieu !
Durant sa vie sur terre Il donna Son amour,
Et lorsqu’il est monté comme un astre radieux,
Le Seigneur l’a vêtu des plus riches atours.

 

Ascension du Seigneur - Cathédrale Notre-Dame des Anges de Los Angeles

Dimanche après l’Ascension – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 46, 6.
Ascéndit Deus in iubilatióne, et Dóminus in voce tubæ, allelúia.

Ascension du Seigneur - Cathédrale Notre-Dame des Anges de Los Angeles
Ascension du Seigneur – Cathédrale Notre-Dame des Anges de Los Angeles

Dieu monte au Ciel, et tous les chœurs
Des anges éclatent de joie.
Sonnez, sonnez, buccins vainqueurs ;
Trompettes, donnez de la voix !

 

L'Agneau de Dieu

Cinquième dimanche après Pâques – Introït


Ant. ad Introitum. Is. 48, 20.
Vocem iucunditátis annuntiáte, et audiátur, allelúia : annuntiáte usque ad extrémum terræ : liberávit Dóminus pópulum suum, allelúia, allelúia.
Ps. 65, 1-2.
Iubiláte Deo, omnis terra, psalmum dícite nómini eius : date glóriam laudi eius.
V/.Glória Patri.

L'Agneau de Dieu
L’Agneau de Dieu

Portez jusqu’aux confins cette douce nouvelle :
« Le Seigneur a rouvert les portes éternelles,
Il a sauvé Son peuple et libéré les Siens.
Vous étiez affligés ? L’allégresse revient !

Ô terre, loue ton Dieu, frémis de joie, exulte,
Rends-Lui l’honneur qui Lui est dû.
Que tout homme se lève et fasse un grand tumulte
Pour honorer le nom par qui Dieu fut rendu.

 

La Sainte Trinité - Les Grandes Heures d'Anne de Bretagne

Quatrième dimanche après Pâques – Épître


Léctio Epístolæ beáti Iacóbi Apóstoli.
Iac. 1, 17-21.
Caríssimi : Omne datum óptimum, et omne donum perféctum desúrsum est, descéndens a Patre lúminum, apud quem non est transmutátio nec vicissitúdinis obumbrátio. Voluntárie enim génuit nos verbo veritátis, ut simus inítium áliquod creatúræ eius. Scitis, fratres mei dilectíssimi. Sit autem omnis homo velox ad audiéndum : tardus autem ad loquéndum et tardus ad iram. Ira enim viri iustítiam Dei non operátur. Propter quod abiiciéntes omnem immundítiam et abundántiam malítiæ, in mansuetúdine suscípite ínsitum verbum, quod potest salváre ánimas vestras.

La Sainte Trinité - Les Grandes Heures d'Anne de Bretagne
La Sainte Trinité – Les Grandes Heures d’Anne de Bretagne

Tout beau présent, mes bien aimés,
Tout don parfait descend du Ciel ;
Il nous vient du Dieu des armées
Et de Sa lumière éternelle.

Pas une ombre sur Ses rayons,
Pas une seule altération !

Il voulut nous tirer du sol
Au début des siècles anciens,
Et d’une seule vraie parole
Il nous fit pour devenir Siens.

Vous le savez, il faut, mes frères,
Beaucoup écouter et se taire.

Laissez dans la paix vos esprits,
Ne permettez pas qu’ils s’irritent.
Dans ces cœurs que l’orage a pris,
Est-ce que la justice habite ?

En vos cœurs Dieu planta Ses mots :
Libérez-vous donc de vos maux.

Ils sont comme un lierre qui monte,
S’agrippe et fait mourir le tronc.
Écoutez Dieu, pour que la honte
Ne fasse pas rougir vos fronts.

Quand vous présenterez votre âme,
Faites-le sans risquer de blâmes.