Scènes de la Passion du Christ - Albrecht Altdorfer

Vendredi de la Passion – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 30, 10, 16 et 18.
Miserére mihi, Dómine, quóniam tríbulor : líbera me, et éripe me de mánibus inimicórum meórum et a persequéntibus me : Dómine, non confúndar, quóniam invocávi te.
Ps. ib., 2.
In te, Dómine, sperávi, non confúndar in ætérnum : in iustítia tua libera me. Miserére mihi.

Scènes de la Passion du Christ - Albrecht Altdorfer
Scènes de la Passion du Christ – Albrecht Altdorfer

Ayez pitié de mon cœur dans la peine
Et l’affliction !
Libérez-moi des mains souillées de haine
Qui follement m’ont en exécration.

Seigneur du Ciel, j’implore Votre grâce :
N’oubliez pas !
Délivrez-moi de ceux qui me pourchassent
Et dont le cœur ne veut que mon trépas.

Ayez pitié, Seigneur, mon espérance !
Ah, évitez
À mon esprit l’éternelle souffrance,
Mais sauvez-moi dans Votre éternité.

Publicités
Sainte Elisabeth de Hongrie soignant les malades - Pierre-Auguste Cot

Sainte Elizabeth de Hongrie – Offertoire (Messe Cognovi) (Terza rima)


Ant. ad Offertorium. Ps. 44. 3.
Diffúsa est grátia in lábiis tuis : proptérea benedíxit te Deus in ætérnum, et in sǽculum sǽculi. (T.P. Allelúia.)

Sainte Elisabeth de Hongrie soignant les malades - Pierre-Auguste Cot
Sainte Elisabeth de Hongrie soignant les malades – Pierre-Auguste Cot

Le Christ a déposé
Des perles et des fleurs
Sur vos lèvres rosées.

Sainte, quelle douceur
Se répand parmi nous
De vos deux lèvres sœurs !

L’homme pécheur se noue
Pour obtenir votre aide
Autour de vos genoux.

Ah, quel meilleur remède
Qu’une sainte au cœur pieux
À qui Jésus tout cède ?

Pour toujours à Ses yeux
Vous avez trouvez grâce,
Et le Prince des Cieux

A béni votre face.

Saint Gorgon - CC G. Garitan

Saint Gorgon – Graduel (Messe Laetabitur)


Graduale. Ps. 36, 24.
Iustus cum cecíderit, non collidétur : quia Dóminus suppónit manum suam.
V/. Ibid., 26. Tota die miserétur, et cómmodat : et semen eius in benedictióne erit.

Saint Gorgon - CC G. Garitan
Saint Gorgon – CC G. Garitan

Le juste aussi tombe dans le trépas
Mais son beau front ne heurte point le sol :
La main de Dieu soutient ses nouveaux pas
Et le conduit, fidèle à Sa parole.

Sa vie durant, Dieu fut bon avec lui,
Et ses hauts faits, soutenus par la Grâce,
Multiplieront, plus nombreux que la pluie,
Ainsi que font les hommes d’une race.

Enregistrer

Saint Zéphirin

Saint Zéphirin – Postcommunion (Messe Si diligis me)


2 Altera postcommunio.
Multíplica, quǽsumus, Dómine, in Ecclesia tua spíritum grátiæ, quem dedísti : ut beáti N. (Mártyris tui atque) Summi Pontíficis deprecatióne nec pastóri obœdiéntia gregis nec gregi desit cura pastóris. Per Dóminum.

Saint Zéphirin
Saint Zéphirin

Multipliez, Seigneur, l’esprit de Votre grâce !
Qu’au sein de Votre Église il demeure vivace !
Quant à vous, saint Pontife, ayez-nous en pitié,
Et vous qui voyez Dieu, je vous en prie, priez
Pour qu’au berger toujours les brebis obéissent,
Et qu’au troupeau toujours le pasteur soit propice.

Enregistrer

Saint Camille de Lellis - CC Havang(nl)

Saint Camille de Lellis – Alléluia


Allelúia, allelúia. V/. Ps. 111, 1. Beátus vir, qui timet Dóminum : in mandátis eius cupit nimis. Allelúia.

Saint Camille de Lellis - CC Havang(nl)
Saint Camille de Lellis soignant un malade – CC Havang(nl)

Bienheureux celui
Qui craint le Seigneur :
Le péché le fuit,
La grâce demeure.

Et qui met sa joie
À Lui obéir
Sera chaque fois
Dans Son souvenir.

Saint Grégoire Barbarigo - CC Wolfgang Moroder

Saint Grégoire Barbarigo – Collecte


Oratio.
Deus, qui beátum Gregórium, Confessórem tuum atquem Pontíficem, pastoráli sollicitúdine et páuperum miseratióne claréscere voluísti : concéde propítius ; ut, cuius mérita celebrámus, caritátis imitémur exempla. Per Dóminum.

Saint Grégoire Barbarigo - CC Wolfgang Moroder
Saint Grégoire Barbarigo – CC Wolfgang Moroder

Vous avez, pour Votre gloire,
Répandu sur saint Grégoire
Votre grâce en gros torrents.

En agissant comme un père,
En soulageant la misère,
Vous l’avez fait noble et grand.

Qu’en célébrant ses mérites
Sa sainteté nous habite
Et nous mène jusqu’aux Cieux.

Faites, Seigneur, que toujours
Nous imitions son amour
Et son cœur clément et pieux.

Saint Barnabé - Anonyme

Saint Barnabé – Communion


Ant. ad Communionem. Matth. 19, 28.
Vos, qui secúti estis me, sedébitis super sedes, iudicántes duódecim tribus Israël.

Saint Barnabé - Anonyme
Saint Barnabé – Anonyme

Vous avez rejeté le monde mensonger
Pour marcher sur Mes traces ;
Soyez sûrs que Ma grâce
Suivra partout les pas de tous Mes messagers.
Bientôt vous siégerez sur des trônes au Ciel
Pour juger à Mes pieds les tribus d’Israël.

Saint Marcellin - CC Agridecumantes

Saints Marcellin, Pierre et Erasme – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 33, 18.
Clamavérunt iusti, et Dóminus exaudívit eos : et ex ómnibus tribulatiónibus eórum liberávit eos.
Ps. ibid., 2.
Benedícam Dóminum in omni témpore : semper laus eius in ore meo.
V/.Glória Patri.

Saint Marcellin - CC Agridecumantes
Saint Marcellin – CC Agridecumantes

Le juste crie vers Dieu plein d’espoir et de foi,
Et le Seigneur l’exauce ;
Tout se remplit de crainte au seul son de Sa voix,
Il l’arrache à la fosse.

Je Vous loue, mon Seigneur, dès que je suis levé,
Et jusqu’à ce que je me couche ;
Du Dieu qui m’a toujours de Sa grâce abreuvé,
L’éloge sera sur ma bouche !

Biographie des saints Pierre et Marcellin

Sous l’empereur Dioclétien, Pierre était exorciste à Rome. Le juge Sérénus le fit jeter en prison pour avoir confessé la foi chrétienne. Il délivra la fille du directeur de prison d’un démon qui la tourmentait. Sa famille et ses voisins se convertirent, le prêtre Marcellin les baptisa. Sérénus demanda à Marcellin et à Pierre de renier le Christ, ils refusèrent et furent emprisonnés, l’un nu dans un cachot jonché de tessons, l’autre ligoté. Fermes dans leur foi, ils furent décapités. (Merci à mon épouse pour son aide)

Sainte Angèle Merici - CC Luigi Chiesa

Sainte Angèle Merici – Secrète


Secreta P
Hóstia, Dómine, quam tibi beátæ Angelæ memóriam recoléntes offérimus, et nostræ pravitatis véniam implóret, et grátiæ tuæ nobis dona concíliet. Per Dóminum.

Sainte Angèle Merici - CC Luigi Chiesa
Sainte Angèle Merici – CC Luigi Chiesa

Saints anges qui jadis élevèrent au Ciel
Devant les yeux de Dieu l’âme de sainte Angèle,
Présentez cette offrande à Ses regards divins
Pour qu’Il daigne bénir et ce pain et ce vin.

Ah, nous Vous supplions, les yeux baignés de pleurs,
Daignez, mon Dieu, laver les fautes de nos cœurs,
Daignez nous accorder Votre si doux pardon,
Et répandre sur nous la grâce de Vos dons.

Biographie de Sainte Angèle de Mérici

Cette religieuse lombarde du 15ème siècle, très pieuse et charitable, embrassa la règle du Tiers-Ordre de saint François et joignit à la gloire de la virginité celle de la pauvreté évangélique. Elle fonda à Brescia la première congrégation religieuse féminine dédiée à l’éducation des jeunes filles et la mit sous le nom et la protection de sainte Ursule.

Ascension du Seigneur - Cathédrale Notre-Dame des Anges de Los Angeles

Dimanche après l’Ascension – Introit


Ant. ad Introitum. ps. 26, 7, 8 et 9.
Exáudi, Dómine, vocem meam, qua clamávi ad te, allelúia : tibi dixit cor meum, quæsívi vultum tuum, vultum tuum, Dómine, requíram : ne avértas fáciem tuam a me, allelúia, allelúia.
Ps. ibidem, 1.
Dóminus illuminátio mea et salus mea : quem timébo ?

Ascension du Seigneur - Cathédrale Notre-Dame des Anges de Los Angeles
Ascension du Seigneur – Cathédrale Notre-Dame des Anges de Los Angeles

Ayez pitié, Seigneur, écoutez la prière
Que dépose à Vos pieds ma voix ;
Le sujet, humblement, veut parler à son Roy,
Et le cœur de l’enfant parler au cœur du Père.

Et mon cœur Vous a dit : « Seigneur, ce que je veux ?
Ah, daignez m’accorder la grâce
De pouvoir contempler Votre admirable Face
Et de n’avoir jamais de ma vie d’autre vœu. »

C’est mon désir, Seigneur, oui, c’est mon seul désir ;
Ah, ne détournez pas Vos yeux
De celui qui n’a pas d’autre fin que son Dieu
Et qui sait que Vous perdre équivaut à mourir.

Vous êtes mon soleil, Seigneur, et mon salut ;
Si Vous me garez, qui craindrai-je ?
J’avancerai sans peur du diable et de ses pièges
Si par Votre bonté je Vous suis dévolu.

Sainte Monique - Benozzo Gozzoli

Sainte Monique – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 44. 3.
Diffúsa est grátia in lábiis tuis : proptérea benedíxit te Deus in ætérnum, et in sǽculum sǽculi. (T.P. Allelúia.)

Sainte Monique - Benozzo Gozzoli
Sainte Monique – Benozzo Gozzoli

J’ai vu sur votre lèvre étendues mille grâces
Et l’amour du Seigneur éclairer votre face.
Soyez remplie de joie, car Dieu vous a bénie ;
Réjouissez-vous sans fin : Ses dons sont infinis !

Saint François de Sales - CC Père Igor

Saint François de Sales – Trait (pro aliquibus locis)


Tractus. Ps. 33, 9
Gustáte, et videte quóniam suávis est Dóminus : beátus vir, qui sperat in eo.
V/. Prov. 16, 23 Cor sapientis erúdiet os eius : et lábiis eius addet grátiam.
V/. Ibid. 17, 27 Qui moderátur sermónes suos, doctus et prudens est : et pretiósi spíritus vir erudítus.

Goûte, ô ma langue, ton Seigneur,
Goûte, et sans tarder, réponds-moi :
Est-il plus suave saveur ?
Heureux qui met en Lui sa foi !

Le sage verse dans sa bouche
Le nectar descendu des Cieux,
Et la céleste grâce touche
Le cœur de celui qui craint Dieu.

Souvent, ravale tes paroles,
Pour être au nombre des prudents :
Les lèvres bavardes sont folles,
Et fols les mots trop abondants.

Image : Saint François de Sales – CC Père Igor

Le Monogramme de Jésus (dans l'église Gesu, à Rome)

Très Saint Nom de Jésus – Introït


Ant. ad Introitum. Phil. 2, 10-11.
In nómine Iesu omne genu flectátur, cæléstium, terréstrium et infernórum : et omnis lingua confiteátur, quia Dóminus Iesus Christus in glória est Dei Patris.
Ps. 8, 2.
Dómine, Dóminus noster, quam admirábile est nomen tuum in univérsa terra !

Qu’au saint nom de Jésus les habitants des Cieux,
Les mortels ici-bas, et les morts aux enfers
Jettent leurs genoux jusqu’à terre ;
Qu’ils chantent gravement que Jésus-Christ est Dieu,
Et partage à jamais la gloire de Son Père.

Seigneur, notre Seigneur, que Votre nom est doux !
Il fait l’admiration de Vos heureux fidèles,
Et, plus sûr qu’une citadelle,
Ce prodigieux Salut dont Votre nom les doue,
Est, de tous Vos bienfaits, la grâce la plus belle.

Coeur Immaculé de Marie - CC Diana Ringo

Présentation de la Bienheureuse Vierge Marie – Communion


Ant. ad Communionem.
Beáta viscera Maríæ Vírginis, quæ portavérunt ætérni Patris Fílium.

Bienheureux est votre sein,
Ô Marie pleine de grâces
Qui porta le Sauveur saint
Venu sauver notre race !

Oh, bienheureuse êtes-vous,
Puisque, du Père éternel
Le Fils sans péchés avoue
Pour mère l’Eve nouvelle !