Le martyre de saint Chrysanthe et de sainte Darie

Saints Chrysanthe et Darie – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 78, 11, 12 et 10.
Intret in conspéctu tuo, Dómine, gémitus compeditórum : redde vicínis nostris séptuplum in sinu eórum : víndica sánguinem Sanctórum tuórum, qui effúsus est.
Ps. Ibid., 1.
Deus, venérunt gentes in hereditátem tuam : polluérunt templum sanctum tuum : posuérunt Ierúsalem in pomórum custódiam.
V/. Glória Patri.

Écoutez
Ô Seigneur
Tous ces pleurs
Répétés.

Un saint meurt :
Il supplie
Sur son lit
De douleur.

Il pâlit
Dans la transe ;
De souffrance,
Son corps plie.

On offense
Vos saints lieux
Et les Cieux
Crient vengeance.

L’Orgueilleux
Frappe l’être
Qui va naître
Pour les Cieux.

Que ce traître
Affreux soit
Mille fois
Châtié, Maître.

Puissant Roy,
Frappez fort !
Qu’il soit mort
Sous Vos doigts.

Sur les corps
Endormis
L’Ennemi
Frappe encor.

Insoumis
Et sauvage,
Quel ravage
Il a mis !

L’héritage
Est jeté :
Arrêtez
Ce carnage !

Publicités
Le martyre de saint Chrysanthe et de sainte Darie

Saint Chrysanthe et sainte Darie – Communion (Sonnet)


Ant. ad Communionem. Sap. 3, 4, 5 et 6.
Et si coram homínibus torménta passi sunt, Deus tentávit eos : tamquam aurum in fornáce probávit eos, et quasi holocáusta accépit eos.

Le martyre de saint Chrysanthe et de sainte Darie
Le martyre de saint Chrysanthe et de sainte Darie

Ils ont souffert
Mille tourments :
Le feu, le fer,
Terriblement !

À Dieu le Père
Dans ces moments
Ils ont su plaire
Splendidement.

Dans cette mort,
Ils miment l’or
Qu’on purifie ;

Et leur modèle
Est l’humble agnel
Qu’on sacrifie.