Peter Fendi - Assistants à la sainte Messe

Mercredi des Quatre-Temps de Septembre – Secrète


Secreta.
Hæc hóstia, Dómine, quǽsumus, emúndet nostra delícta : et ad sacrifícium celebrándum, subditórum tibi córpora mentésque sanctíficet. Per Dóminum.

Peter Fendi - Assistants à la sainte Messe
Peter Fendi – Assistants à la sainte Messe

Seigneur, que cette hostie si pure
Arrache à nos cœurs ses souillures,
Et lève vers Vous, ô mon Dieu,
Nos pauvres cœurs avec nos yeux
Pour prendre part au sacrifice
Où s’offre pour nous Votre Fils.

Publicités
Martyre de saint Venant - Scarsellino

Saint Venant – Postcommunion


Postcommunio
Súmpsimus, Dómine, ætérnæ vitæ sacraménta, te humiliter deprecántes : ut, beáto Venántio Mártyre tuo pro nobis deprecánte, véniam nobis concílient et grátiam. Per Dóminum.

Martyre de saint Venant - Scarsellino
Martyre de saint Venant – Scarsellino

Semblables à des oisillons
Dont les ailes froissées sont lourdes
Et la démarche lente et gourde,
Humbles, nous nous agenouillons
Pour recevoir, la bouche ouverte,
Le plus sacré des aliments,
La Victime du sacrement
Qui pour nous sauver S’est offerte.
Nous Vous attendons à genoux,
Et Vous prions, Pain éternel,
Blanc comme lait, doux comme miel,
De bien vouloir descendre en nous.
Le prêtre béni vient. Derrière
Marche le saint martyr Venant
Qui souffrit et qui maintenant
Parle pour nous auprès du Père.
Ô saint glorieux et couronné,
Vos fidèles remplis d’audace
Viennent vous demander la grâce
Que Dieu daigne leur pardonner.

Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon - Barthélémy d'Eyck (attribution)

Quatrième Dimanche après Pâques – Postcommunion


Postcommunio.
Adésto nobis, Dómine, Deus noster : ut per hæc, quæ fidéliter súmpsimus, et purgémur a vítiis et a perículis ómnibus eruámur. Per Dóminum nostrum.

Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon - Barthélémy d'Eyck (attribution)
Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon – Barthélémy d’Eyck (attribution)

Ô divin Roy du Ciel, Vous venez sous la voûte
De mon âme qui tremble et de joie frémit toute,
Et de l’éternité boit déjà quelques gouttes.

Restez, restez Seigneur : le vice est résistant,
Et les périls nombreux pour qui vit dans le temps ;
Restez, arrachez-nous aux griffes de satan.

Saint Alexandre

Saints Alexandre, Éventius, Juvénal et Théodule – Secrète


Secreta.
Super has hóstias, quǽsumus, Dómine, benedíctio copiósa descéndat : quæ et sanctificatiónem nobis cleménter operátur, et de Sanctórum nos sollemnitáte lætíficet. Per Dóminum.

Saint Alexandre
Saint Alexandre

Bénédiction de Dieu, comme un torrent d’eau vive
Qui dévale en grondant et déborde des rives,
Descendez sur l’hostie et sur tous les cœurs saints
Qui recevront bientôt Sa blancheur en leur sein.

Ô Bien-Aimés de Dieu qui vivez à Sa cour
Et que nous, à Sa porte, acclamons en ce jour,
Faites-nous parvenir un peu de votre joie,
Et rendez nos cœurs purs, saints, parfaits, justes, droits.

Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon - Barthélémy d'Eyck (attribution)

Saint Pierre Nolasque – Postcommunion


Postcommunio
Refécti cibo potúque cælésti, Deus noster, te súpplices exorámus : ut, in cuius hæc commemoratióne percépimus, eius muniámur et précibus. Per Dóminum.

Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon - Barthélémy d'Eyck (attribution)
Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon – Barthélémy d’Eyck (attribution)

Venez vivre dans mon cœur, Vin et Pain du Ciel,
Dieu fort descendu pour nous dans les cœurs fidèles !
Vous, saint, veuillez supplier votre Roy si bon
D’offrir des secours nouveaux dès que nous tombons.

Vierge à l'Enfant - Basilique Sainte-Sophie de Constantinople - CC Guillaume Piolle

De la Sainte Vierge le samedi – Postcommunion (de Noël à la Purification)


Postcommunio.
Hæc nos commúnio, Dómine, purget a crímine : et, intercedénte beáta Vírgine Dei Genetríce María, cæléstis remédii fáciat esse consórtes. Per eúndem Dóminum nostrum.

Vierge à l'Enfant - Basilique Sainte-Sophie de Constantinople - CC Guillaume Piolle
Vierge à l’Enfant – Basilique Sainte-Sophie de Constantinople – CC Guillaume Piolle

Ô Jésus venu dans l’Hostie,
Ô Dieu très grand et tout petit,
Délivrez-moi de mes souillures
Et de mes mauvais appétits
Pour que mon cœur devienne pur.

Ô Fils de la Vierge Marie,
Créature et mère chérie,
Accordez-moi secours et aide,
Car votre mère que je prie
À mes demandes intercède.

Saint Evariste

Saint Évariste – Secrète 1 – (Si diligis me)


I Secreta.
Oblátis munéribus, quǽsumus, Dómine, Ecclésiam tuam benígnus illúmina : ut, et gregis tui profíciat ubique succéssus, et grati fiant nómini tuo, te gubernánte, pastóres. Per Dóminum.

Saint Evariste
Saint Evariste

Puisque l’ombre et l’horreur ont recouvert la terre
Et que Votre troupeau tremble, triste et troublé,
Jamais plus qu’aujourd’hui ne sont si nécessaires
Nos instantes prières,
Jamais plus qu’aujourd’hui, pauvres nains désolés,
N’avons nous le besoin d’être bien épaulés.

Nous sommes à Vos pieds comme au pied du Calvaire
Voyant dans cette hostie l’Agnel immaculé,
Et nous Vous supplions dans nos chants et nos vers
D’envoyer la lumière,
De donner à nos chefs le don de bien parler,
De donner à nos chefs d’être vrais et zélés.

La Sainte Vierge et saint Jean au pied de la Croix - Rogier van der Weyden

De la Sainte Vierge le samedi (après la Trinité) – Secrète


Secreta.
Tua, Dómine, propitiatióne, et beátæ Maríæ semper Vírginis intercessióne, ad perpétuam atque præséntem hæc oblátio nobis profíciat prosperitátem et pacem. Per Dóminum.

La Sainte Vierge et saint Jean au pied de la Croix - Rogier van der Weyden
La Sainte Vierge et saint Jean au pied de la Croix – Rogier van der Weyden

Seigneur Jésus, regardez tendrement
Les fils confiés à Votre sainte mère,
Cette Marie qui sut si bien Vous plaire
Qu’elle devint reine du Firmament.

Voyez ces fils, donnés à Votre mère
Par Votre bouche au sommet de la Croix ;
N’oubliez point, ô le plus grand des Roys,
Ce qui, mourant, a su jadis Vous plaire.

De Votre lèvre, au faîte de la Croix
Sont descendus des mots pleins de douceur ;
Que tous nos vœux montent vers Vous, Seigneur,
Et dans les Cieux touchent le plus grand Roy.

Des Cieux bénis, descend sainte douceur !
Viens habiter nos cœurs bien tendrement ;
Fais, je t’en prie, qu’un jour au Firmament,
Ils montent voir la Vierge et le Seigneur.

Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon - Barthélémy d'Eyck (attribution)

Dix-neuvième dimanche après la Pentecôte – Secrète


Secreta.
Hæc múnera, quǽsumus, Dómine, quæ óculis tuæ maiestátis offérimus, salutária nobis esse concéde. Per Dóminum.

Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon - Barthélémy d'Eyck (attribution)
Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon – Barthélémy d’Eyck (attribution)

Voici l’offrande offerte à Votre Majesté ;
N’y voyez pas, Seigneur, de la vaine matière,
Mais contemplez ce Fils, ô Père,
Que la Très-Sainte Vierge a jadis enfanté.

Car c’est de Votre Fils que nous offrons la chair,
Ce Fils qui, comme Vous, nous aime extrêmement
Et qui dans les plus grands tourments
Pour libérer nos cœurs du diable s’est offert.

Voici pour nous, Seigneur, le seul médicament,
Le seul qui peut guérir nos âmes de nos crimes ;
Ah, que ce remède sublime
Vienne sauver nos cœurs même en les enflammant.

La dernière communion de Joseph Calasanz - Francisco de Goya

Saint Joseph Calasance – Postcommunion


Postcommunio
Sanctificáti, Dómine, salutári mystério : quǽsumus ; ut, intercedénte sancto Iosépho Confessóre tuo, ad maius semper proficiámus pietátis increméntum. Per Dóminum nostrum.

La dernière communion de Joseph Calasanz - Francisco de Goya
La dernière communion de Joseph Calasanz – Francisco de Goya

Voici qu’est assouvi notre plus cher désir,
Notre désir le plus profond.
Notre Maître adoré visite Son empire,
Et parmi nous Il Se confond.

Devant Lui, saint Joseph Le précède et L’annonce
Et pour protéger Ses genoux,
Il balaie Son chemin, ôte pierres et ronces
Avant de Lui parler pour nous.

« Seigneur, écoutez-moi, qui par Votre faveur,
Qui par Vous ai tout mérité.
Accordez à tous ceux qui Vous prient de grand cœur
Un plus grand esprit de piété. »

Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon - Barthélémy d'Eyck (attribution)

Troisième dimanche après la Pentecôte – Secrète


Secreta.
Réspice, Dómine, múnera supplicántis Ecclésiæ : et salúti credéntium perpétua sanctificatióne suménda concéde. Per Dóminum.

Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon - Barthélémy d'Eyck (attribution)
Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon – Barthélémy d’Eyck (attribution)

Voyez les aliments où Vous allez descendre,
Et voyez, ô Seigneur, l’Église qui Vous prie ;
C’est de Vous qu’elle veut toujours être nourrie,
Mais, humble, sur sa tête elle a versé des cendres.

Recevons, ô chrétiens, avec un pur esprit
Le seul Pain nourrissant, plus précieux qu’un trésor !
Puissions-nous Le manger sans encourir la mort
Et L’accueillir en nous en connaissant Son prix.

Qu’Il vienne dans nos cœurs en venant dans nos corps,
Et loin de nous valoir la juste damnation,
Qu’Il nous offre les fruits de la riche Passion
Pour conduire ici-bas nos âmes vers le port.

Emblème de la Papauté

Saints Clet et Marcellin – Secrète


Secreta C 1
Oblátis munéribus, quǽsumus, Dómine, Ecclésiam tuam benígnus illúmina : ut, et gregis tui profíciat ubique succéssus, et grati fiant nómini tuo, te gubernánte, pastóres. Per Dóminum.

Illuminez, Seigneur, Votre admirable Église
Avec la pureté de ces blanches hosties ;
La manne avait jadis satisfait l’appétit
Du peuple de Moïse,
Et la nuée de feu le guidait en tous lieux ;
Nourrissez et guidez Votre peuple, ô mon Dieu,
Et dans ses entreprises,
Qu’importe au fond l’objet, qu’il soit grand ou petit,
Faites-le prospérer par Votre eucharistie
Pourvu qu’il ait le Ciel pour seule convoitise.

Nous Vous prions surtout, ô Vous seul qu’à bon droit
On qualifie de Maître, et de Prince, et Seigneur,
Qui dirigez ce monde où, pourtant, les pécheurs
Semblent être les rois,
À Vous nous adressons cette instante prière ;
Laissez tomber sur nous Votre regard de Père,
Guidez de Votre voix
Ceux qu’en Votre saint nom Vous avez fait pasteurs
Pour guider le troupeau dans les plus sombres heures
Et ne détournez point leur regard de Vos voies.

Clou de Jésus - Mathias Grünewald (détail du Retable d'Issenheim)

Messe votive des Clous sacrés de Notre-Seigneur Jésus-Christ – Offertoire


Clou de Jésus - Mathias Grünewald (détail du Retable d'Issenheim)
Clou de Jésus – Mathias Grünewald (détail du Retable d’Issenheim) – CC cea +

Ant. ad Offertorium. Ps. 95, 8, 9, et 10.
Tóllite hóstias, et introíte in átria eius : adoráte Dóminum in átrio sancto eius : dícite quia Dóminus regnávit a ligno, allelúia.

Apportez les hosties, l’hostie du sacrifice,
Et dans le sanctuaire, à l’autel, avancez ;
Adorez le Seigneur, Saint-Esprit, Père et Fils,
Et tournez vers le Ciel vos mains et vos pensées.

Alors, d’une voix grave, et lente, et solennelle,
Dites, devant le monde, et devant notre Dieu :
 » C’est sur l’affreux gibet, et dans la mort cruelle
Que le Seigneur régna, ce fut du haut d’un pieu. »

Simone Martini - L'élévation de l'Hostie

Mardi de la quatrième semaine de Carême – Secrète


Secreta.
Hæc hóstia, Dómine, quǽsumus, emúndet nostra delicta : et, ad sacrifícium celebrándum, subditórum tibi córpora mentésque sanctíficet. Per Dóminum.

Que cette sainte Hostie retranche de nos cœurs
Les trop nombreux péchés que nous avons commis ;
Que nos cœurs et nos corps soient par Elle, ô Seigneur,
Pour cette immolation, sanctifiés, raffermis.