Sainte Gertrude (tenant un lys) entourée de sainte Marie Alacoque (avec le reliquaire), sainte Catherine d'Alexandrie (avec l'épée) et sainte Julienne du Mont-Cornillon - CC Ralph Hammann

Sainte Gertrude – Alléluia (Messe Dilexisti)


Allelúia, allelúia. V/. Ibid., 15 et 16. Adducéntur Regi Vírgines post eam : próximæ eius afferéntur tibi in lætítia. Allelúia.

Sainte Gertrude (tenant un lys) entourée de sainte Marie Alacoque (avec le reliquaire), sainte Catherine d'Alexandrie (avec l'épée) et sainte Julienne du Mont-Cornillon - CC Ralph Hammann
Sainte Gertrude (tenant un lys) entourée de sainte Marie Alacoque (avec le reliquaire), sainte Catherine d’Alexandrie (avec l’épée) et sainte Julienne du Mont-Cornillon – CC Ralph Hammann

Non, vous n’êtes pas venue seule
Pour vous offrir au Roy des rois,
Car après vous, mille filleules
Sont venues, suivant votre voie.

Mille vierges, à votre exemple,
Ont fait le don de leur esprit
Et de leur corps au très-saint temple,
Et le Seigneur les a tous pris.

On les mène, dans l’allégresse,
Dans la joie, tandis que leur pouls
Tremble plus fort et les oppresse
Car elles vont voir leur époux.

Publicités
Sainte Rose de Lima - Claudio Coello

Sainte Rose de Lima – Postcommunion (Messe Dilexisti)


Postcommunio C
Satiásti, Dómine, famíliam tuam munéribus sacris : eius, quǽsumus, semper interventióne nos réfove, cuius sollémnia celebrámus. Per Dóminum.

Sainte Rose de Lima - Claudio Coello
Sainte Rose de Lima – Claudio Coello

Vous avez rassasié toute Votre famille,
Seigneur, de Vos dons si précieux ;
Que dans tout notre cœur Votre lumière brille
Et nous montre la voie des Cieux.

Et vous que nous chantons aujourd’hui, sainte Rose,
Priez pour tous ceux qui vous prient ;
Si vous voyez du Ciel nos pauvres âmes closes,
Ouvrez-les au Divin esprit.

Enregistrer

Sainte Claire sauve un enfant d'un loup - Giovanni di Paolo

Sainte Claire – Graduel (messe Dilexisti)


Sainte Claire sauve un enfant d'un loup - Giovanni di Paolo
Sainte Claire sauve un enfant d’un loup – Giovanni di Paolo

Graduale. Ps. 44, 5.
Spécie tua et pulchritúdine tua inténde, próspere procéde et regna.
V/. Propter veritátem et mansuetúdinem et iustítiam : et dedúcet te mirabíliter déxtera tua.

Plein de splendeur et de beauté,
Devant les hommes qui vous craignent,
Venez, venez, ô Majesté,
Étendez sur nous Votre règne.

Miséricordieux, juste et droit,
Votre main Vous conduit sans faute,
Et, ô Seigneur, ô Roy des rois,
Vous mène aux gloires les plus hautes.