Saint Nazaire

Saints Nazaire, Celse, Victor et Innocent – Graduel


Graduale. Exodi 15,11.
Gloriósus Deus in Sanctis suis : mirábilis in maiestáte, fáciens prodígia.
V/. Ibid., 6. Déxtera tua, Dómine, glorificáta est in virtúte : déxtera manus tua confrégit inimícos.

Saint Nazaire
Saint Nazaire

J’ai vu combien mon Dieu
Dans Ses saints est glorieux.
En chacun d’eux éclate Sa splendeur :
Quand on les voit accomplir des prodiges,
On voit Sa main, Sa main qui les dirige
Et qui nous fait entrevoir Sa grandeur.

Que de gloire, ô mon Roy,
Que de force en Vos doigts !
Voici que vient notre antique adversaire,
Voici qu’il vient pour que l’homme l’encense ;
Mais il n’est rien devant Votre puissance,
Et Votre main rejette au loin sa serre.

Publicités
Saint Nazaire

Saints Nazaire, Celse, Victor et Innocent – Offertoire


Saint Nazaire
Saint Nazaire

Nous fêtons aujourd’hui saints Nazaire et Celse, martyrs, saint Victor, pape et martyr, et saint Innocent, pape. Pour ce poème, je me suis seulement fondé sur la première phrase de l’antienne de l’Offertoire.

Ant. ad Offertorium. Ps. 67, 36.
Mirábilis Deus in Sanctis suis : […]

Quand je vénère un saint, je ne vois pas un dieu ,
Quelque grand qu’il puisse être, et sublime, et glorieux ;
Si, devant sa statue, j’ai les genoux au sol,
Je ne l’adore point comme on fait des idoles.

La statue donne à l’œil une image du saint,
Le saint donne à l’esprit une idée du Seigneur ;
La pierre est peu de chose, et qui suit Ses desseins
Avant tout glorifie l’unique Créateur.

A la gloire de Dieu, rien ne peut ajouter :
Quoiqu’Il soit aussi grand lorsqu’Il est solitaire,
Et le sera toujours, Il veut, dans Sa bonté,
Être aussi grand dans l’homme, au ciel et sur la terre.