Rose céleste - Gustave Doré

Dix-huitième dimanche après la Pentecôte – Introït


Ant. ad Introitum. Eccli. 36, 18.
Da pacem, Dómine, sustinéntibus te, ut prophétæ tui fidéles inveniántur : exáudi preces servi tui et plebis tuæ Israël.
Ps. 121, 1.
Lætátus sum in his, quæ dicta sunt mihi : in domum Dómini íbimus.
V/.Glória Patri.

Rose céleste - Gustave Doré
Rose céleste – Gustave Doré

L’enfer a grésillé : « Sais-tu pourquoi je ris ?
Je te vois à genoux et je t’entends qui pries !
Mais sache qu’il est vain que tu baisses la tête.
Tu mets tout ton espoir dans les voix des prophètes,
Mais nul secours ne vient, nul ! car ils ont menti
Et vous voici livrés à mon seul appétit. »

Donnez la paix, Seigneur, à ceux qui Vous espèrent.
Écoutez Israël qui voit en Vous son Père.
Faut-il entendre encor : « Votre Dieu vous trompait » ?
Ô Vous, bras invincible, accordez-nous la paix !

Or, voici soudain qu’on proclame,
Voici qu’on répète en tous lieux :
« Venez dans les palais de Dieu ! »
Alors la joie remplit mon âme.

 

Le Jugement Dernier - Lochner (CC José Luiz Bernardes Ribeiro)

Dix-huitième dimanche après la Pentecôte – Alléluia


Allelúia, allelúia. V/.Ps. 101, 16.
Timébunt gentes nomen tuum, Dómine, et omnes reges terræ glóriam tuam. Allelúia.

Le Jugement Dernier - Lochner (CC José Luiz Bernardes Ribeiro)
Le Jugement Dernier – Lochner (CC José Luiz Bernardes Ribeiro)

Le monde, à son soir,
Devant Votre gloire,
Tremblera, mon Dieu !
Les rois de la terre,
Eux qui s’élevèrent,
N’oseront ouvrir les yeux.

 

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico

Dix-huitième dimanche après la Pentecôte – Graduel (fin)


Graduale. Ps. 121, 1 et 7.
[…]
V/. Fiat pax in virtúte tua : et abundántia in túrribus tuis.

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico
Les Saints du Ciel – Bienheureux Fra Angelico

La maison du Seigneur est ceinte de remparts,
D’indestructibles tours et de puissants donjons ;
Tant qu’il n’est pas encor trop tard,
Pauvres mortels, songeons, songeons,
À ce qui nous attend après le grand départ.

L’impie croit-il pouvoir fouler le parapet
De cette forteresse, ou défoncer ses portes ?
Mais qui s’y rend avec respect
Trouvera dans la place forte
L’abondance et la joie, le bonheur et la paix.

Sainte Sophie de Kiev - La Sagesse de Dieu

Dix-huitième dimanche après la Pentecôte – Graduel (extrait)


Sainte Sophie de Kiev - La Sagesse de Dieu
Sainte Sophie de Kiev – La Sagesse de Dieu

Graduale. Ps. 121, 1 et 7.
Lætátus sum in his, quæ dicta sunt mihi : in domum Dómini íbimus. […]

Mon cœur fut plein de joie quand j’entendis ces mots ;
La paix s’y répandit comme un fleuve tranquille,
Je vis fuir loin de moi la crainte des périls,
Et je tenais pour rien l’abondance des maux.

Ces paroles sans fin résonnent dans mon cœur ;
Notre Seigneur Lui-même aux hommes l’annonça :
« Serviteurs bien aimés que le monde chassa,
Bientôt vous franchirez le seuil de Ma demeure. »