La dernière communion de Joseph Calasanz - Francisco de Goya

Samedi de la troisième semaine de Carême – Postcommunion


Postcommunio.
Quǽsumus, omnípotens Deus : ut inter eius membra numerémur, cuius córpori communicámus et sánguini : Qui tecum.

Suppliant humblement Votre infinie puissance,
Vos fils, tête inclinée, Vous prient dans le silence.
Accordez-nous, ô Seigneur Dieu,
Que dans le Corps saint et glorieux
De Jésus revenu des morts,
Nous puissions, indignes et bas,
Mais rachetés par Son Trépas,
Devenir membres de Son Corps.
Que par ce Très-Saint Sacrement
Que nous avons reçu sur terre,
Qu’ayant bu Son auguste Sang,
Et mangé Son auguste Chair,
Accordez, dans Votre bonté,
Accordez, ô très-doux Seigneur,
De pouvoir dans l’éternité
Garder Jésus dans notre cœur.