Saint Vincent de Lérins

Saint Vincent de Lérins – Evangile (Diocèses de Nancy et Toul, avant 1955)


+ Sequéntia sancti Evangélii secúndum Matthǽum.
Matth. 19, 27-29.
In illo témpore : Dixit Petrus ad Iesum : Ecce, nos relíquimus ómnia, et secúti sumus te : quid ergo erit nobis ? Iesus autem dixit illis : Amen, dico vobis, quod vos, qui secuti estis me, in regeneratióne, cum séderit Fílius hóminis in sede maiestátis suæ, sedébitis et vos super sedes duódecim, iudicántes duódecim tribus Israël. Et omnis, qui relíquerit domum, vel fratres, aut soróres, aut patrem, aut matrem, aut uxórem, aut fílios, aut agros, propter nomen meum, céntuplum accípiet, et vitam ætérnam possidébit.

Vincent_de_Lerins
Saint Vincent de Lérins

Pierre dit à Jésus : « Nous avons, ô Seigneur,
Tout laisser pour suivre Vos pas ;
Mais qu’arrivera-t-il ? Nous tremblons en nos cœurs,
Nous tremblons et ne savons pas.
– Imposez le silence à vos pensées de crainte
Car Je m’engage devant vous :
Quiconque suit Mes pas sur cette route sainte,
Tout cœur qui pour Moi se dévoue,
Lorsque le Fils de l’homme, auréolé de gloire,
Siégera plein de majesté,
Ô vous tous qui avez mis en Lui votre espoir
Votre heur sera manifesté.
Alors, vous jugerez les tribus d’Israël,
Et vous jouirez du plus haut rang ;
On vous acclamera, sur terre et dans le Ciel,
Et votre renom sera grand.
Quittez donc vos maisons, abandonnez vos frères,
Abandonnez tout votre bien,
Laissez derrière vous tout ce qui vous est cher,
Laissez tout sans regretter rien.
Car si vous laissez tout et marchez sur mes traces,
Je vous le dis, en vérité,
Vous recevrez de Dieu des rivières de grâces
Et vivrez pour l’éternité.

Biographie de saint Vincent de Lérins

Moine et écrivain du Vème siècle, frère de Loup de Troyes, Vincent de Lérins suivit des études profanes et théologiques, exerça le métier des armes puis se retira au monastère de Lérins. Ce Père de l’Église écrivit un Commonitorium ou aide-mémoire permettant de distinguer la vraie foie catholique des hérésies. (Un grand merci à mon épouse pour son aide)

Publicités
Clou de Jésus - Mathias Grünewald (détail du Retable d'Issenheim)

Messe votive des Clous sacrés de Notre-Seigneur Jésus-Christ – Offertoire


Clou de Jésus - Mathias Grünewald (détail du Retable d'Issenheim)
Clou de Jésus – Mathias Grünewald (détail du Retable d’Issenheim) – CC cea +

Ant. ad Offertorium. Ps. 95, 8, 9, et 10.
Tóllite hóstias, et introíte in átria eius : adoráte Dóminum in átrio sancto eius : dícite quia Dóminus regnávit a ligno, allelúia.

Apportez les hosties, l’hostie du sacrifice,
Et dans le sanctuaire, à l’autel, avancez ;
Adorez le Seigneur, Saint-Esprit, Père et Fils,
Et tournez vers le Ciel vos mains et vos pensées.

Alors, d’une voix grave, et lente, et solennelle,
Dites, devant le monde, et devant notre Dieu :
 » C’est sur l’affreux gibet, et dans la mort cruelle
Que le Seigneur régna, ce fut du haut d’un pieu. »

Martyre de saint Paul

Saint Don – Postcommunion (Diocèses de Nancy et Toul)


Postcommunio
Sumpta, Dómine, sacraménta fidem nostram reddant inexpugnábilem : ut sancti Donát$

Que le Saint Sacrement qu’a reçu notre coeur,
Rende invincible notre foi ;
Qu’avec ce bouclier, nous puissions, ô Seigneur,
Suivre à la guerre notre Roy.

Marchons à la bataille, avançons-nous derrière
Le saint chef que Dieu nous donna,
Et recevons ensuite, en quittant cette terre,
Le nimbe que reçut Donat.

Nota : je cherche une image de saint Don qui soit libre de droit (ou qui vous appartienne) ; si vous avez un lien ou un fichier, merci de me contacter.

Bienheureuse Alix Le Clerc

Bienheureuse Alix Le Clerc – Graduel (aux diocèses de Nancy, Toul et Saint-Dié)


Graduale.
Regnum mundi et omnem ornátum sáculi contémpsi propter amórem Dómini mei Jesu Christi.
V/. Quem vidi, quem amávi, in quem crédidi, quem diléxi.

Le monde devant moi, séducteur, et brillant,
Plein de gloire et d’honneur, de richesse et de pompe,
Sans doute a pour mes yeux quelque aspect attrayant,
Mais il me trompe.

J’ai chassé de ma vue, d’un revers de la main,
L’impalpable illusion de l’infernal sophiste,
Et j’ai, rempli d’amour, emprunté le chemin
Qui mène au Christ.

Oui, c’est Lui que j’ai vu, rempli d’admiration,
C’est en Lui que j’ai mis une confiance extrême,
C’est Lui qui pour mon cœur a tant de dilection,
C’est Lui que j’aime.

Stèle de saint Dagobert

Saint Dagobert – Postcommunion (dans les diocèses de Nancy, Strasbourg, Toul et Verdun)


Concede, quǽsumus, omnípotens Deus : ut quos culpæ miséria fecit hic éxsules ; beáti Dágoberti, Regis et Mártyris tui, intercéssio gloriósa regni cæléstis fáciat esse coherédes. Per Dóminum.

Misérable péché, tu nous tiens ici-bas
Comme des bœufs captifs qui peinent sous le bât,
Et qui envient, dans leur misère,
L’oiseau libre qui peut s’élever dans les airs.

Bienheureux Dagobert, nous vous en supplions ;
Ô martyr, ô saint roi, par votre intercession
Que Dieu nous accorde les ailes
Qui pourront nous mener au Royaume éternel.

Bienheureuse Marguerite de Lorraine

Bienheureuse Marguerite de Lorraine – Introit (extrait) (Diocèse de Nancy et Toul)


Ant. ad Introitum. Ps. 54, 7
Quis dabit mihi pennas sicut colúmbæ ? […]

Ô mon Sauveur, si je succombe,
Verrai-je mon chétif esprit,
Que mes trop nombreux péchés plombent
Et que le démon aura pris,
Descendre plus bas que ma tombe ?
Ô mon Sauveur, je Vous en prie,
Si Vous voyez que mon cœur tombe,
Si Vous m’accordez quelque prix,
Donnez-moi, avant que la combe
M’accueille au milieu de ses cris,
L’aile de la blanche colombe !

La cathédrale de Toul

Saint Alchas, évêque – Graduel (diocèse de Nancy et Toul) (avant 1955) (Pantoun)


Graduale. Eccli. 3, 2.
Iudícium patris audíte, fílii : et sic fácite, ut salvi sitis.

Si vous désirez le salut,
Mes fils, écoutez votre Père !
Rejetez la vie dissolue
Que vous suggère la vipère.

Mes fils, écoutez votre Père :
Il a pour vous tant d’affection !
Que vous suggère la vipère,
Sinon la voie de l’affliction ?

Il a pour vous tant d’affection :
Écoutez Ses conseils si sages,
Sinon la voie de l’affliction
Vous mènera aux lieux sauvages.

Écoutez Ses conseils si sages :
Sachez qu’une mauvaise vie
Vous mènera aux lieux sauvages
Où le pécheur est asservi.

Sachez qu’une mauvaise vie
Est punie au fond de l’enfer
Où le pécheur est asservi,
Et jamais il ne se libère.

Est puni au fond de l’enfer
L’oubli des préceptes divins,
Et jamais il ne se libère,
Celui qui dit : « J’écoute en vain ! »

L’oubli des préceptes divins,
Je veux le perdre dans vos cœurs.
Celui qui dit : « J’écoute en vain ! »
Il versera d’éternels pleurs.

Je veux le perdre dans vos cœurs,
Celui qui vous tient loin de Moi :
Il versera d’éternels pleurs.
Vous, Mes fils, écoutez Ma voix.

Celui qui vous tient loin de Moi,
Qui voudra l’écouter encor ?
Vous, Mes fils, écoutez Ma voix,
Et ne Me faites point de tort.

Qui voudra l’écouter encor ?
Suivez-Moi, ne l’écoutez plus,
Et ne Me faites point de tort
Si vous désirez le salut.

Saint Loup sauve Troyes d'Attila

Saint Loup – Communion


Saint Loup sauve Troyes d'Attila
Saint Loup sauve Troyes d’Attila

Avant 1955, on fêtait aujourd’hui saint Loup de Troyes, un des nombreux saints qui portent ce prénom.

Ant. ad Communionem. Ps 21, 26.
Vota mea reddam in conspéctu timéntium Dóminum.

Communion

Devant l’assemblée de ceux qui Vous craignent,
Je Vous chanterai, mon Seigneur, mon Dieu !
Ma voix montera, vers Vous, de son mieux,
Pour louer sans fin Votre Cœur qui saigne,
Pour tresser des fleurs au Prince des Cieux,
Et pour glorifier Votre illustre règne.