Christ Pantocrator - Dôme du Saint-Sépulcre - CC bachmont

Mercredi Saint – Collecte 1


Oratio.
Præsta, quǽsumus, omnípotens Deus : ut, qui nostris excéssibus incessánter afflígimur, per unigéniti Fílii tui passiónem liberémur : Qui tecum vivit.

Christ Pantocrator - Dôme du Saint-Sépulcre - CC bachmont
Christ Pantocrator – Dôme du Saint-Sépulcre – CC bachmont

Seigneur, voyez cette affliction
Qui prend nos cœurs après nos crimes ;
Que Votre Fils en Sa passion
Daigne nous reprendre à l’abîme.

 

Dimanche de la Passion – Graduel


Graduale. Ps. 142, 9 et 10.
Eripe me, Dómine, de inimícis meis : doce me fácere voluntátem tuam.
V/. Ps. 17, 48-49.Liberátor meus, Dómine, de géntibus iracúndis : ab insurgéntibus in me exaltábis me : a viro iníquo erípies me.

Jésus en prison - Copyright Notice - Private Collection Digital Images (c) 2012 Cynthia A. Stevens, all rights reserved
Jésus en prison – Copyright Notice – Private Collection Digital Images (c) 2012 Cynthia A. Stevens, all rights reserved

Arrachez-moi, Seigneur, à la griffe infernale,
Ô Maître, enseignez-moi la fuite face au mal.
Qui peut me libérer de ce peuple furieux
Qui voudrait me ravir, sinon Vous, ô mon Dieu ?
Vous m’ôterez des mains de l’homme qui se perd
Et Vous m’élèverez au-dessus de la terre.

 

Isaïe

Quatrième dimanche de l’Avent – Introït (1) – Terza rima


Ant. ad Introitum. Is. 45, 8.
Roráte, cæli, désuper, et nubes pluant iustum : aperiátur terra, et gérminet Salvatórem.

Isaïe
Isaïe

Douce rosée des cieux, répandez-vous au sol ;
Humectez tout brin d’herbe, humectez tout hallier,
Qui, desséché de soif, se tord et se désole.

Nous attendons, ô pluies, ô pluies, que vous tombiez !
Arrosez la poussière, ô nues, de mille pleurs :
Nous voulons voir le monde à nouveau verdoyer.

Que la terre se fende et s’ouvre avec bonheur,
Qu’enfin les frondaisons de l’arbre nourricier
Croissent jusques au ciel – que germe le Sauveur !

 

L'Agneau de Dieu

Troisième dimanche de l’Avent – Alléluia


Allelúia, allelúia. V/. Excita, Dómine, potentiam tuam, et veni, ut salvos fácias nos. Allelúia.

L'Agneau de Dieu
L’Agneau de Dieu

Ô Tout-Puissant, faites-nous voir
Votre force et Votre pouvoir ;
Venez, venez, ne tardez plus,
Descendez avec le salut !

 

Reliques de Sainte Lucie - CC Didier Descouens

Sainte Lucie – Épître


Léctio Epístolæ beáti Pauli Apóstoli ad Corínthios.
2. Cor. 10, 17-18 ; 11, 1-2.
Fratres : Qui gloriátur, in Dómino gloriétur. Non enim, qui seípsum comméndat, ille probátus est ; sed quem Deus comméndat. Utinam sustinerétis módicum quid insipiéntiæ meæ, sed et supportáte me : .mulor enim vos Dei æmulatióne. Despóndi enim vos uni viro vírginem castam exhibére Christo.

Reliques de Sainte Lucie - CC Didier DescouensFrères, si vous cherchez la gloire,
Ne la cherchez qu’en notre Dieu.
Car se vanter est illusoire :
C’est ne s’élever qu’à ses yeux.

Ah, je ne voudrais point vous voir
Tomber comme des orgueilleux,
Car j’ai pour vous d’autres espoirs
Et vous aime comme un furieux.

Je veux vous présenter, au soir,
Devant les lourds battants des cieux
Comme une vierge au teint d’ivoire,
Vêtue d’habits blancs et précieux.

Frères, vous ne pouvez avoir
Qu’un fiancé : le Christ victorieux ;
Je ne veux point vous laisser croire
Que vous en trouveriez un mieux.

 

Sainte Cécile - Guido Reni

Sainte Cécile – Hymne des Laudes


Hymnus
Iesu, coróna Vírginum,
Quem Mater illa cóncipit
Quæ sola Virgo párturit,
Hæc vota clemens áccipe:

Qui pergis inter lília
Septus choréis Vírginum,
Sponsus decórus glória
Sponsísque reddens prǽmia.

Quocúmque tendis, Vírgines
Sequúntur, atque láudibus
Post te canéntes cúrsitant,
Hymnósque dulces pérsonant;

Te deprecámur súpplices,
Nostris ut addas sénsibus
Nescíre prorsus ómnia
Corruptiónis vúlnera.

* Virtus, honor, laus, glória
Deo Patri cum Fílio,
Sancto simul Paráclito,
In sæculórum sǽcula.
Amen.

Sainte Cécile - Guido ReniÔ Jésus, couronne des vierges,
Vous qu’une vierge a enfanté
Tout en gardant sa pureté,
Recevez nos vœux et nos cierges.

Époux triomphant et glorieux,
Vous marchez au milieu des lys
Et Vous ravissez de délices
Les chœurs des vierges dans les Cieux.

Les vierges en tous lieux Vous suivent,
Et voici que tout en marchant,
Elles Vous entourent de chants
D’une voix douce autant que vive.

Devant Vous nous joignons les mains
Et nos âmes Vous en conjurent :
Ne souffrez point qu’une souillure
Nous frappe aujourd’hui ni demain.

Gloire à Vous, Seigneur éternel,
Ô Père, ô Fils, ô Saint-Esprit !
Que tout homme ici-bas Vous prie
Et tout élu Vous loue au Ciel.

 

Une représentation du Christ roi de l'univers

Christ-Roy – Évangile


+ Sequéntia sancti Evangélii secúndum Ioánnem.
Io. 18, 33-37.
In illo témpore : Dixit Pilátus ad Iesum : Tu es Rex Iudæórum ? Respóndit Iesus : A temetípso hoc dicis, an alii dixérunt tibi de me ? Respóndit Pilátus : Numquid ego Iudǽus sum ? Gens tua et pontífices tradidérunt te mihi : quid fecísti ? Respóndit Iesus : Regnum meum non est de hoc mundo. Si ex hoc mundo esset regnum meum, minístri mei útique decertárent, ut non tráderer Iudǽis : nunc autem regnum meum non est hinc. Dixit ítaque ei Pilátus : Ergo Rex es tu ? Respóndit Iesus : Tu dicis, quia Rex sum ego. Ego in hoc natus sum et ad hoc veni in mundum, ut testimónium perhíbeam veritáti : omnis, qui est ex veritáte, audit vocem meam.

Une représentation du Christ roi de l'univers
Une représentation du Christ roi de l’univers

Pilate dit au Christ : «Es-Tu Roy des Hébreux ?
– D’où te viennent ces mots ? De l’oreille ou du cœur ?
– Qu’en sais-je ? Suis-je Juif ? Ton peuple, tout fiévreux,
Les prêtres à sa tête, hurlant plein de fureur,
T’ont mis entre mes mains ; réponds-moi ! Qu’as-Tu fait ?
– Mon Royaume n’est pas, dit Jésus, de ce monde.
S’il l’était, Mes soldats mettraient fin au forfait
De cette foule folle, aveugle et furibonde.
– Ainsi, Lui dit Pilate, ainsi donc, Tu es Roy ?
– Je suis Roy, tu l’as dit. Je suis né sur la terre
Pour témoigner de Dieu. Écoutez tous Ma voix,
Ô cœurs à qui toujours la vérité est chère. »

 

Christ en majesté - CC Aristeas

Seizième dimanche après la Pentecôte – Alléluia


Allelúia, allelúia. V/. Ps. 97, 1.
Cantáte Dómino cánticum novum : quia mirabília fecit Dóminus. Allelúia.

Christ en majesté - CC Aristeas
Christ en majesté – CC Aristeas

Chantons un cantique nouveau,
Entonnons une hymne nouvelle :
Le Seigneur n’a point de rivaux :
Lui seul est fort et bon, Lui seul est éternel.

 

Sacré-Cœur de Jésus - CC The Photographer

Quatorzième dimanche après la Pentecôte – Communion


Ant. ad Communionem. Matth. 6, 33.
Primum quǽrite regnum Dei, et ómnia adiiciéntur vobis, dicit Dóminus.

Sacré-Cœur de Jésus - CC The Photographer
Sacré-Cœur de Jésus – CC The Photographer

Vous tous qui recherchez d’abord
Le diadème, le vin ou l’or,
Vous perdrez tout à votre mort.

Cherchez d’abord à plaire au Roy ;
Ayez l’espérance et la foi :
Vous aurez le reste en surcroît.

 

La Dernière Cène - Juan de Juanes

Treizième dimanche après la Pentecôte – Communion


Ant. ad Communionem. Sap. 16, 20.
Panem de cælo dedísti nobis, Dómine, habéntem omne delectaméntum et omnem sapórem suavitátis.

La Dernière Scène - Juan de Juanes
La Dernière Cène – Juan de Juanes

Vous nous avez donné le Pain du Ciel,
Plus blanc que le lait, plus doux que le miel.

 

Dieu le Père - Cima da Conegliano

Douzième dimanche après la Pentecôte – Graduel


Graduale. Ps. 33, 2-3.
Benedícam Dóminum in omni témpore : semper laus eius in ore meo.
V/. In Dómino laudábitur ánima mea : áudiant mansuéti, et læténtur.

Dieu le Père - Cima da Conegliano
Dieu le Père – Cima da Conegliano

Quand bénir le Seigneur ? Quand louer Son saint nom ?
À l’aube ; au crépuscule ; à l’angélus qui sonne ;
À la guerre ; à la paix ; quand le ciel brille ou tonne ;
Lors des festivités et lorsque nous peinons :
Que ta bouche et ton cœur n’œuvrent que pour Sa gloire,
De l’aurore qui croît jusqu’au déclin du soir.

Comment être couvert d’honneur
Et de succès à tout jamais ?
Tout prendra fin ici bas, mais
Demeure à jamais le Seigneur :
C’est donc à Lui que je me voue ;
Saints, entendez, réjouissez-vous !

 

Encensoir - CC John P. Workman, Jr.

Dixième dimanche après la Pentecôte – Alléluia


Allelúia, allelúia. V/.Ps 64, 2.
Te decet hymnus, Déus, in Sion : et tibi reddétur votum in Ierúsalem. Allelúia.

Encensoir - CC John P. Workman, Jr.
Encensoir – CC John P. Workman, Jr.

Ô mon cœur, qui chanteras-tu ?
Les couronnes sont abattues,
La tiare a roulé sur la terre,
Et s’il est encor quelque saint
Où le Seigneur grava Son seing,
La rumeur choisit de se taire.

Qui chanter d’autre que mon Dieu,
Mon Dieu qui bâtit terre et Cieux,
Dieu qui créa et l’homme et l’ange,
Qui souffrit pour nous sur la Croix,
S’offre sans cesse à notre Foi
Et seul mérite nos louanges ?

 

L'Assomption de la Vierge - Le Brun

Assomption – Alléluia (Rondeau)


Allelúia, allelúia. V/. Assumpta est María in cælum : gaudet exércitus Angelórum. Allelúia.

L'Assomption de la Vierge - Le Brun
L’Assomption de la Vierge – Le Brun

Alléluia ! Les jardins, les prairies
Et les vergers dans les Cieux ont fleuri.
Tout un chacun s’apprête dans le Ciel
Pour accueillir la reine la plus belle,
L’immaculée, la très sainte Marie.

Anges, chantez d’une voix attendrie
Celle que Dieu de tous temps a chérie,
Et répétez sans cesse, ô chœurs fidèles :
Alléluia !

Et nous, chrétiens, Mère de Jésus-Christ,
Nous vous offrons nos hymnes favoris,
Nous proclamons votre gloire éternelle,
Nous rappelons vos douceurs maternelles,
Et redisons sans cesse un même cri :
Alléluia !

 

Sixième dimanche après la Pentecôte – Graduel


Graduale. Ps. 89, 13 et 1.
Convértere, Dómine, aliquántulum, et deprecáre super servos tuos.
V/. Dómine, refúgium factus es nobis, a generatióne et progénie.

Jésus en prison - Copyright Notice - Private Collection Digital Images (c) 2012 Cynthia A. Stevens, all rights reserved
Jésus en prison – Copyright Notice – Private Collection Digital Images (c) 2012 Cynthia A. Stevens, all rights reserved

Vous n’êtes pas seulement notre juge,
Mais aussi notre refuge.
Daignez, Seigneur, nous regarder un peu,
Et puis, si cela se peut,
Laissez-Vous donc toucher le cœur
Qui s’ouvrit pour les pécheurs.