Sainte Elisabeth de Hongrie soignant les malades - Pierre-Auguste Cot

Sainte Elizabeth de Hongrie – Offertoire (Messe Cognovi) (Terza rima)


Ant. ad Offertorium. Ps. 44. 3.
Diffúsa est grátia in lábiis tuis : proptérea benedíxit te Deus in ætérnum, et in sǽculum sǽculi. (T.P. Allelúia.)

Sainte Elisabeth de Hongrie soignant les malades - Pierre-Auguste Cot
Sainte Elisabeth de Hongrie soignant les malades – Pierre-Auguste Cot

Le Christ a déposé
Des perles et des fleurs
Sur vos lèvres rosées.

Sainte, quelle douceur
Se répand parmi nous
De vos deux lèvres sœurs !

L’homme pécheur se noue
Pour obtenir votre aide
Autour de vos genoux.

Ah, quel meilleur remède
Qu’une sainte au cœur pieux
À qui Jésus tout cède ?

Pour toujours à Ses yeux
Vous avez trouvez grâce,
Et le Prince des Cieux

A béni votre face.

Publicités
Tombeau de sainte Élisabeth de Portugal - Maître Pero

Sainte Elisabeth de Portugal – Secrète (Messe Cognovi)


Secreta.
Accépta tibi sit, Dómine, sacrátæ plebis oblátio pro tuórum honóre Sanctórum : quorum se méritis de tribulatióne percepísse cognóscit auxílium. Per Dóminum nostrum.

Tombeau de sainte Élisabeth de Portugal - Maître Pero
Tombeau de sainte Élisabeth de Portugal – Maître Pero

Le peuple racheté dans les eaux du baptême
Apporte ses présents à Celui qui les aime :
Acceptez-les, pitié, mon Dieu !
Si nous ne valons rien nous-mêmes,
Acceptez-les pour ceux qui vivent dans les Cieux.

Nous avons, de Vos saints, reçu mille secours,
De ces saints que Votre œil regarde avec amour ;
Puisqu’ils se sont penchés sur nous,
Daignez, daignez, Seigneur, agréer en ce jour
Les dons que Vos enfants présentent à genoux.

Le roi Malcolm accueille son épouse, sainte Marguerite - William Brassey Hole

Sainte Marguerite d’Ecosse – Alléluia (Messe Cognovi)


Allelúia, allelúia. V/. Ibid., 5. Spécie tua et pulchritúdine tua inténde, próspere procéde et regna. Allelúia.

Le roi Malcolm accueille son épouse, sainte Marguerite - William Brassey Hole
Le roi Malcolm accueille son épouse, sainte Marguerite – William Brassey Hole

Couronnée de rayons, ornée de pierreries,
Revêtue d’une robe éclatante et fleurie,
Et les cheveux couverts d’un subtil et long voile
Où des astres flamboient, scintillent des étoiles,
Où le regard se perd plus qu’en un firmament,
Et miroite votre âme en grands embrasements,
Vous dont les chérubins portent l’immense traîne,
Approchez près de Moi, venez donc, ô Ma reine !
Ne tremblez point ! Le Ciel s’est ouvert sous vos pas
Et ne refuse rien à de si saints appas.
Ce diadème d’or, que votre front le ceigne,
Et que dans Mon pays commence votre règne.

Biographie de Sainte Marguerite

Marguerite, très pieuse et charitable, épousa le roi d’Écosse Malcolm III vers 1070 et mena une vie austère . Après avoir supporté une longue maladie, elle rendit son âme à Dieu. Au même instant, son visage défiguré, pâle et amaigri, reprit une extraordinaire beauté. Par l’autorité de Clément X, elle devint la patronne de l’Écosse.