Le Christ en Croix

Sexagésime – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 43, 23-26.
Exsúrge, quare obdórmis, Dómine ? exsúrge, et ne repéllas in finem : quare fáciem tuam avértis, oblivísceris tribulatiónem nostram ? Adhǽsit in terra venter noster : exsúrge, Dómine, ádiuva nos, et líbera nos.
Ps. ibid., 2.
Deus, áuribus nostris audívimus : patres nostri annuntiavérunt nobis.
V/.Glória Patri.

Le Christ en croix
Le Christ en croix

Levez-Vous, ô Seigneur : pourquoi dormir encore ?
Abandonnerez-Vous à jamais au dehors
Tous ceux qui Vous supplient ?

Pourquoi détournez-Vous Vos regards salutaires
Quand nous voici inanimés dans la poussière
Et presque ensevelis ?

Hélas, oublierez-Vous nos nombreuses douleurs ?
Que de Votre Salut invincible, ô Seigneur,
L’univers soit rempli.

De Vos hauts faits, nos oreilles sont pleines ;
Nous avons su ce qu’a fait Votre main
Par nos aïeux : l’œuvre la plus ancienne,
Mais celle aussi que Vous ferez demain.

 

Publicités
L'Agneau de Dieu

Sexagésime – Secrète


Secreta.
Oblátum tibi, Dómine, sacrifícium, vivíficet nos semper et múniat. Per Dóminum nostrum.

 

L'Agneau de Dieu
L’Agneau de Dieu

 

Les mains tendues vers Vous, je dépose à Vos pieds
L’eau du sein et l’Agneau sous Vos yeux sacrifiés :
Entourez, ô Rai d’or, nos temples d’un rempart,
Et faites nous entrer dans Vos vergers le soir.

  • Mains tendues : attitude du suppliant
  • Déposer aux pieds de : offrir
  • L’eau du sein : le sang du Christ
  • L’agneau : le corps du Christ
  • Rai d’or : Dieu
  • Temple : corps du chrétien
  • Rempart : protection
  • Vergers : le paradis
  • Soir : mort
Rose céleste - Gustave Doré

Sexagésime – Communion


Ant. ad Communionem. Ps. 42, 4.
Introíbo ad altáre Dei, ad Deum, qui lætíficat iuventútem meam.

Rose céleste - Gustave Doré
Rose céleste – Gustave Doré

D’où vient mon bonheur
Sinon du Seigneur ?
Quelle joie j’aurai
Quand je serai prêt,
L’âme monde et pure
De toute souillure
À n’être plus vieux
Pour toujours aux Cieux !
Alors, ma jeunesse,
Chante l’allégresse
Qui va t’habiter
Pour l’éternité.

Crucifix - Michael Pacher

Sexagésime – Communion


Ant. ad Communionem. Ps. 42, 4.
Introíbo ad altáre Dei, ad Deum, qui lætíficat iuventútem meam.

Je tremble ; Mon front saigne et tout près de Mes yeux
Je peux voir Mon tourment ; victime offerte aux Cieux,
Je frémis en voyant l’autel du Sacrifice,
Mais pour le bien de l’homme il faut que Je périsse
Quand Je M’avancerai vers l’autel de Mon Dieu.

J’ai reçu du Seigneur le devoir mystérieux
D’accomplir l’holocauste unique et victorieux,
D’offrir sur Son autel Son Bien-Aimé, Son Fils ;
Recouds, ô mon poignard, l’antique cicatrice
Quand Je M’avancerai vers l’autel de Mon Dieu.