Sacré-Cœur de Jésus - CC The Photographer

Seizième dimanche après la Pentecôte – Collecte


Oratio.
Tua nos, quǽsumus, Dómine, grátia semper et prævéniat et sequátur : ac bonis opéribus iúgiter præstet esse inténtos. Per Dóminum.

Sacré-Cœur de Jésus - CC The Photographer
Sacré-Cœur de Jésus – CC The Photographer

Que je discute ou travaille,
Où que je marche, où que j’aille,
Quand je mange ou quand je bois,
Dans la ville ou dans les bois,
Ô Seigneur, que Votre grâce
Place mes pieds dans ses traces !

Qu’on me loue ou qu’on me raille,
Dans la paix, dans la bataille,
Dans la tristesse ou la joie,
Qu’on m’oublie ou qu’on me voie,
Que ma main, grâce à Vous, fasse
Ce qui plaît à Votre Face.

Publicités
Le Saint-Esprit souffle où Il veut - CC Penitentsblancs

Lundi de la Pentecôte – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 80, 17.
Cibávit eos ex ádipe fruménti, allelúia : et de petra, melle saturávit eos, allelúia, allelúia.
Ps. ibid., 2.
Exsultáte Deo, adiutóri nostro : iubiláte Deo Iacob.
V/.Glória Patri.

Le Saint-Esprit souffle où Il veut - CC Penitentsblancs
Le Saint-Esprit souffle où Il veut – CC Penitentsblancs

Il n’a pas nourri Ses fils de pain sec et d’eau saumâtre
Mais de la fleur du froment,
Et du miel sans cire et pur qui coule d’un bloc d’albâtre
Et plairait au plus gourmand.

Fais entendre au monde entier, hurle, rends-le presque sourd
Devant l’éclat de ta joie !
Chante le Dieu de Jacob, ton Seigneur et ton secours,
Ton protecteur et ton Roy !

Saint Alexandre

Saints Alexandre, Éventius, Juvénal et Théodule – Secrète


Secreta.
Super has hóstias, quǽsumus, Dómine, benedíctio copiósa descéndat : quæ et sanctificatiónem nobis cleménter operátur, et de Sanctórum nos sollemnitáte lætíficet. Per Dóminum.

Saint Alexandre
Saint Alexandre

Bénédiction de Dieu, comme un torrent d’eau vive
Qui dévale en grondant et déborde des rives,
Descendez sur l’hostie et sur tous les cœurs saints
Qui recevront bientôt Sa blancheur en leur sein.

Ô Bien-Aimés de Dieu qui vivez à Sa cour
Et que nous, à Sa porte, acclamons en ce jour,
Faites-nous parvenir un peu de votre joie,
Et rendez nos cœurs purs, saints, parfaits, justes, droits.

Cranach - La Résurrection

Jeudi de Pâques – Introït (Sonnet)


Ant. ad Introitum. Sap. 10, 20-21.
Victrícem manum tuam, Dómine, laudavérunt páriter, allelúia : quia sapiéntia apéruit os mutum, et linguas infántium fecit disértas, allelúia, allelúia.
Ps. 97, 1.
Cantáte Dómino cánticum novum : quia mirabília fecit.
V/.Glória Patri.

Cranach - La Résurrection
Cranach – La Résurrection

Entendez, fils d’Adam, les trompettes de gloire
Et tous les chœurs du Roy des Cieux
Célébrer dans la joie Sa terrible victoire
Et Son bras victorieux.

La Sagesse divine a montré Son pouvoir
Et fait parler le silencieux ;
La bouche du muet, Il l’a remplie d’espoir
Et du désir de Dieu.

Acclamez le Seigneur, exaltez-Le, vous dis-je,
Car pour nous délivrer Il a fait des prodiges
Et des merveilles de Ses mains.

Entendez donc Sa voix ! Écoutez ! Que dit-elle ?
« Chantez de nouveaux chants et des hymnes nouvelles
Aujourd’hui et demain. »

Saint André Corsini - Guido Reni

Saint André Corsini – Secrète


Secreta C
Sancti tui, quǽsumus, Dómine, nos ubíque lætíficant : ut, dum eórum mérita recólimus, patrocínia sentiámus. Per Dóminum.

Saint André Corsini - Guido Reni
Saint André Corsini – Guido Reni

Mon cœur, sans cesse
Ôte le poids
Qui pèse et sois
Plein d’allégresse.

D’un manteau bleu
L’Astre s’habille,
Manteau qui brille
Et populeux.

Vois, ô mon cœur,
Les saints glorieux,
Les saints de Dieu
Pleins de bonheur !

À chaque instant
Sur cette toile
Une autre étoile
Qui brille tant !

Prie-les, mon âme,
Prie-les, mon sein,
Ces hommes saints,
Ces saintes femmes.

Saint Paul apôtre

Troisième dimanche de l’Avent – Épître


Lectio Epístolæ beáti Páuli Apóstoli ad Philippénses
Philipp. 4, 4–7
Fratres : Gaudéte in Dómino semper : íterum dico, gaudéte. Modéstia vestra nota sit ómnibus homínibus : Dóminus prope est. Nihil sollíciti sitis : sed in omni oratióne et obsecratióne, cum gratiárum actióne, petitiónes vestræ innotéscant apud Deum. Et pax Dei, quæ exsúperat omnem sensum, custódiat corda vestra et intellegéntias vestras, in Christo Iesu, Dómino nostro.

Saint Paul apôtre
Saint Paul apôtre

Frères, réjouissez-vous, quittez vos mines tristes !
Que vos cœurs soient toujours pleins de la joie du Christ.
Que le païen voit dans vos yeux
Et l’impie dans votre regard :
« Le Seigneur viendra sans retard,
Il viendra bientôt, notre Dieu ! »

Surtout, ne tremblez point si les temps vous sont durs,
Mais suppliez le Christ d’une voix humble et sûre,
Et présentez avec respect
Tout ce qui vous est nécessaire :
Car, en plus de vous satisfaire,
Il vous fera don de Sa paix.

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico

Toussaint – Alléluia


Allelúia, allelúia. V/. Matth. 11, 28. Veníte ad me, omnes, qui laborátis et oneráti estis : et ego refíciam vos. Allelúia.

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico
Les Saints du Ciel – Bienheureux Fra Angelico

Immortels Bienheureux qui trouvèrent la mort
Pour vous être montrés fidèles dans la foi ;
Ô Saints qui n’avez point connu cet heureux sort,
Mais avez, vous aussi, porté la lourde croix ;
Ô saints connus du monde ou que le monde ignore,
Vous dont la chair souffrit, venez auprès de Moi.
Ô faibles, vous peinez : Me voici, Je suis fort ;
Vous souffrez, et J’arrive, et prends tout avec joie.

Saint Simon et saint Jude

Saint Simon et saint Jude – Secrète


Secreta
Glóriam, Dómine, sanctórum Apostolórum tuórum Simónis et Iudæ perpétuam venerántes : quǽsumus ; ut eam, sacris mystériis expiati, dígnius celebrémus. Per Dóminum.

Saint Simon et saint Jude - CC Rh-67
Saint Simon et saint Jude – CC Rh-67

Célébrons l’éternelle gloire
De saint Jude et de saint Simon !
Dans notre allégresse, enflammons
Nos cœurs comme des encensoirs.

Alors, lorsque nous proclamons
Leurs incomparables mérites,
Que toute notre âme s’excite
Et vide l’air de nos poumons.

Mais que Dieu vienne dans ce rite,
Et S’offrant comme un agneau blanc
Lave et donne de purs élans
À nos pauvres âmes contrites.

Et nous pourrons, sans faux semblant,
Sans jubilation illusoire,
Louer ces bienheureux et boire
Dans leur calice étincelant.

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico

Dix-huitième dimanche après la Pentecôte – Graduel (fin)


Graduale. Ps. 121, 1 et 7.
[…]
V/. Fiat pax in virtúte tua : et abundántia in túrribus tuis.

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico
Les Saints du Ciel – Bienheureux Fra Angelico

La maison du Seigneur est ceinte de remparts,
D’indestructibles tours et de puissants donjons ;
Tant qu’il n’est pas encor trop tard,
Pauvres mortels, songeons, songeons,
À ce qui nous attend après le grand départ.

L’impie croit-il pouvoir fouler le parapet
De cette forteresse, ou défoncer ses portes ?
Mais qui s’y rend avec respect
Trouvera dans la place forte
L’abondance et la joie, le bonheur et la paix.

Châsse contenant les reliques des saints Macchabées - CC Hans Peter Schaefer

Saints Macchabées – Secrète


Secreta
Mystéria tua, Dómine, pro sanctórum Martyrum tuórum honóre, devóta mente tractémus : quibus et præsídium nobis crescat et gáudium. Per Dóminum.

Châsse contenant les reliques des saints Macchabées - CC Hans Peter Schaefer
Châsse contenant les reliques des saints Macchabées – CC Hans Peter Schaefer

Posez sur mon épaule un manteau protecteur,
Et versez Votre joie dans le fond de mon cœur !
Ainsi Vos saints martyrs, les glorieux Macchabées,
Sous Votre protection n’ont jamais succombé,
Et périssaient pour Vous inondés de bonheur.

Et puisque nous offrons les mystères divins,
Que nous Vous présentons le pain avec le vin,
Puisque nous Vous offrons le Très-Saint Sacrifice
Qu’annonçaient cette mère et ses sept jeunes fils,
Faites qu’en nous ces dons ne demeurent pas vains.

Saint Jacques le Majeur - Rembrandt

Saint Jacques le Majeur – Postcommunion


Postcommunio
Beáti Apóstoli tui Iacóbi, quǽsumus, Dómine, intercessióne nos ádiuva : pro cuius festivitáte percépimus tua sancta lætántes. Per Dóminum nostrum.

Saint Jacques le Majeur - Rembrandt
Saint Jacques le Majeur – Rembrandt

Ô saint apôtre à qui nos cœurs zélés font fête,
Ô saint apôtre, faites
Que notre humble prière atteigne notre Dieu ;
À Sa vue, notre lèvre est tremblante et muette,
Aussi nous déposons à vos pieds nos requêtes,
Car vous pouvez parler à ce Roy glorieux.

Que le divin Seigneur exauce nos prières
Avec un cœur de Père
En versant dans le nôtre un grand vase de joie ;
Et qu’Il accorde à ceux qui, pèlerins sur terre,
Recevront aujourd’hui les plus sacrés mystères,
Le plus grand des respects et la plus grande foi.

Saint Pierre

Commémoraison de tous les Saints Souverains Pontifes – Postcommunion (Pro aliquibus locis)


Postcommunio
Da, quǽsumus, Dómine, fidélibus pópulis : sanctórum Pontíficum tuórum semper veneratióne lætári ; et eórum perpétua supplicatióne muníri. Per Dóminum.

Saint Pierre
Saint Pierre

Donnez à Vos peuples fidèles
La joie de toujours célébrer
Vos Pontifes qui sont au Ciel.

Vous, nos chefs en ces lieux mortels,
Près de Dieu, pour nous, soupirez
De vos prières éternelles.

Saint Philippe - Saint Jean du Latran - CC Zavatter

Saints Philippe et Jacques – Introït (Sonnet)


Ant. ad Introitum. Neh. vel 2 Esdr. 9, 27.
Clamavérunt ad te, Dómine, in témpore afflictiónis suæ, et tu de cælo exaudísti eos, allelúia, allelúia.
Ps. 32, 1.
Exsultáte, iusti, in Dómino : rectos decet collaudátio.

Saint Philippe - Saint Jean du Latran - CC Zavatter
Saint Philippe – Saint Jean du Latran – CC Zavatter

Ils Vous ont supplié quand ont coulé leurs pleurs,
Lorsque leurs corps et leurs esprits
Soudain ont défailli sous le poids du malheur,
Ils ont porté vers Vous leurs plaintes et leurs cris.

Ils Vous ont imploré, et du Ciel, ô Seigneur,
Votre aide ne s’est point tarie ;
Leurs larmes ont ouvert les fontaines d’un cœur
Qui vient désaltérer les cœurs qui sont meurtris.

Justes, réjouissez-Vous, tressaillez d’allégresse,
Acclamez sans fin votre Dieu,
Et chantez Sa bonté, Sa force et Ses largesses.

Ô vous qui vivez dans les Cieux,
Ô vous, saints, qui l’avez suivi jusqu’au Calvaire,
C’est à vous de louer le Roy de l’univers !

Saint Marcel Ier, pape et martyr

Saint Marcel Ier, pape et martyr – Communion (avant 1942)


Ant. ad Communionem. Matth. 25, 20 et 21.
Dómine, quinque talénta tradidísti mihi, ecce, ália quinque superlucrátus sum. Euge, serve bone et fidélis, quia in pauca fuísti fidélis, supra multa te constítuam, intra in gáudium Dómini tui.

– Maître, Vous êtes de retour :
Voici les cinq talents que Vous m’aviez remis ;
Vous pouvez être sûr que pendant tous ces jours
Je ne me suis pas endormi.

Car voici cinq talents encor,
Que je pus obtenir à l’aide des premiers ;
Je n’ai point ménagé ma peine ou mes efforts,
Et je les ai bien employés.

– Ô serviteur, bon et loyal,
Tu t’es montré fidèle à ce petit emploi ;
Tu recevras bientôt une mission royale :
Ton Maître t’invite à sa joie.