Scènes de la Passion du Christ - Albrecht Altdorfer

Vendredi de la Passion – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 30, 10, 16 et 18.
Miserére mihi, Dómine, quóniam tríbulor : líbera me, et éripe me de mánibus inimicórum meórum et a persequéntibus me : Dómine, non confúndar, quóniam invocávi te.
Ps. ib., 2.
In te, Dómine, sperávi, non confúndar in ætérnum : in iustítia tua libera me. Miserére mihi.

Scènes de la Passion du Christ - Albrecht Altdorfer
Scènes de la Passion du Christ – Albrecht Altdorfer

Ayez pitié de mon cœur dans la peine
Et l’affliction !
Libérez-moi des mains souillées de haine
Qui follement m’ont en exécration.

Seigneur du Ciel, j’implore Votre grâce :
N’oubliez pas !
Délivrez-moi de ceux qui me pourchassent
Et dont le cœur ne veut que mon trépas.

Ayez pitié, Seigneur, mon espérance !
Ah, évitez
À mon esprit l’éternelle souffrance,
Mais sauvez-moi dans Votre éternité.

Publicités

Vendredi de la Passion – Graduel


Graduale. Ps. 34, 20 et 22.
Pacífice loquebántur mihi inimíci mei : et in ira molésti erant mihi.
V/. Vidísti, Dómine, ne síleas : ne discédas a me.

Ils vinrent, feignant le respect,
Mes ennemis, mes adversaires !
Ils vinrent pour parler de paix,
Mais leur cœur songeait à la guerre.

Un jour vint où, pleins de colère,
Ils ont révélé leurs desseins ;
Aux yeux de tous se révélèrent
Leurs machinations d’assassins.

Vous les avez vus, ô Dieu saint,
Vous avez vu clair dans leur cœur ;
Vous avez vu que dans leur sein
Régnait une infâme noirceur.

Oh, ne Vous taisez point, Seigneur,
Ne Vous éloignez pas de moi !
Pitié, pitié, non pour mes pleurs,
Mais pour Votre grand nom, ô Roy !