Sainte Marguerite d'Antioche - CC Pierre Poschadel

Sainte Marguerite d’Antioche – Secrète (Messe Me expectaverunt)


Secreta.
Súscipe, Dómine, múnera, quæ in beátæ N. Martyris tua sollemnitáte deférimus : cuius nos confídimus patrocínio liberári. Per Dóminum

Daignez, Seigneur, accepter les offrandes
Que nous osons présenter à Vos yeux ;
Et vous, martyre, ô sainte révérende,
Protégez-nous en réclamant à Dieu.

N.B. Je viens de me rendre compte que cette secrète est celle du commun des saintes femmes I, et non des Vierges II. C’est le titre de la messe qui m’a induit en erreur, puisque ces deux propres ont le même Introït. Veuillez m’excuser pour cette erreur.

Publicités
Sainte Marguerite d'Antioche - CC Pierre Poschadel

Sainte Marguerite d’Antioche


Sainte Marguerite d'Antioche - CC Pierre Poschadel
Sainte Marguerite d’Antioche – CC Pierre Poschadel

Nous faisons aujourd’hui mémoire de sainte Marguerite d’Antioche, tuée par le préfet d’Antioche Olibrius qui s’était épris d’elle. Sainte Auxiliatrice, on l’invoque notamment pour les femmes enceintes.

Vous n’avez point cédé, ô saint Marguerite,
Aux transports repoussants d’un amour hypocrite.
Chaste et simple bergère amoureuse de Dieu,
Des menaces d’un prince imposant et odieux,
Du cruel jugement d’un tribunal inique,
Des tourments, des cachots, des visions sataniques,
Du feu, de la noyade, et de tous les moyens
Que le persécuteur hérétique ou païen
Emploie pour nous tenir loin de Notre Seigneur,
Vous, ô Perle du Ciel, nous n’avez pas eu peur.
Quel supplice ! Et pourtant, vous ne renoncez pas ;
Dieu vous accorde enfin la grâce du trépas,
Et la foule éblouie par votre témoignage,
Se rend, à votre suite, à votre heureux mariage.

Au jour où nous vous célébrons,
Accordez-nous, sainte martyre,
De supporter tous les affronts,
Si Dieu le veut, jusqu’à mourir.
Que l’épreuve, nous vous prions,
Malgré les larmes et les pleurs,
Nous soit sans cesse l’occasion
De glorifier Notre Seigneur.