Aphorisme #23


Le fond du problème n’est ni le deuxième concile du Vatican, ni les événements de mai 1968, ni la révolution russe, ni la révolution française, ni l’hérésie protestante, ni le nominalisme occamien, ni le communisme, ni le progressisme, ni la franc-maçonnerie ; au fond du problème, quel que soit le raisonnement, quelque long que soit le chemin pour y arriver, quelque biscornu qu’il soit, quelque nombreuses et variées que soient les fleurs maléfiques qui poussent sur ses bas-côtés, le fond du problème, la source noire de tous ces cloaques, c’est le péché originel.

Contre un poète incompréhensible – François Maynard


Voici une épigramme qui s’applique parfaitement à tous les poètes modernes, mais aussi à un nombre considérable d’hommes de pouvoir, dans le temporel comme dans le spirituel !

Ce que ta plume produit
Est couvert de trop de voiles.
Ton discours est une nuit
Veuve de lune et d'étoiles

Mon ami, chasse bien loin
Cette noire rhétorique :
Tes ouvrages ont besoin
D'un devin qui les explique.

Si ton esprit veut cacher
Les belles choses qu'il pense,
Dis-moi qui peut t'empêcher
De te servir du silence ?