L'Assomption de la Vierge - Le Brun

Assomption – Introït


Ant. ad Introitum. Ap. 12, 1.
Signum magnum appáruit in cælo : múlier amicta sole, et luna sub pédibus eius, et in cápite eius coróna stellárum duódecim.
Ps. 97, 1.
Cantáte Dómino cánticum novum : quóniam mirabília fecit.
V/. Glória Patri.

L'Assomption de la Vierge - Le Brun
L’Assomption de la Vierge – Le Brun

Un grand signe soudain apparut dans le ciel,
Et le monde admira la femme la plus belle.
Dieu révélait à tous son voile étincelant,
Elle avait revêtu son esprit pur et blanc,
Elle était revêtue d’un habit sans pareil
Tissé, non de fils d’or, mais des rais du soleil.
Cornue des deux côtés, creuse comme un berceau,
La lune sous ses pieds lui servait de vaisseau
Et douze étoiles d’or, et de l’or le plus pur,
Formaient une couronne autour de sa figure.
Acclamez le Seigneur en hymnes victorieux
Car Sa main accomplit des actes prodigieux.

Saint Joseph et l'Enfant Jésus - Guido Reni

Transfiguration – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 76, 19.
Illuxérunt coruscatiónes tuæ orbi terræ : commóta est et contrémuit terra.
Ps. 83, 2-3.
Quam dilécta tabernácula tua, Dómine virtútum ! concupíscit, et déficit ánima mea in átria Dómini.
V/. Glória Patri.

Saint Joseph et l'Enfant Jésus - Guido Reni
Saint Joseph et l’Enfant Jésus – Guido Reni

Mon Dieu, la terre toute entière
A tremblé devant Vos éclairs ;
La face du monde a pâli,
Et l’insensé seul les oublie.

Oh, que l’on trouve de douceurs
Sous Vos tentes, puissant Seigneur !
Oh, mon âme est comme embrasée
Du désir de s’y reposer.

Le Saint-Esprit souffle où Il veut - CC Penitentsblancs

Lundi de la Pentecôte – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 80, 17.
Cibávit eos ex ádipe fruménti, allelúia : et de petra, melle saturávit eos, allelúia, allelúia.
Ps. ibid., 2.
Exsultáte Deo, adiutóri nostro : iubiláte Deo Iacob.
V/.Glória Patri.

Le Saint-Esprit souffle où Il veut - CC Penitentsblancs
Le Saint-Esprit souffle où Il veut – CC Penitentsblancs

Il n’a pas nourri Ses fils de pain sec et d’eau saumâtre
Mais de la fleur du froment,
Et du miel sans cire et pur qui coule d’un bloc d’albâtre
Et plairait au plus gourmand.

Fais entendre au monde entier, hurle, rends-le presque sourd
Devant l’éclat de ta joie !
Chante le Dieu de Jacob, ton Seigneur et ton secours,
Ton protecteur et ton Roy !

La Résurrection du Christ - Icône bulgare

Dimanche in Albis – Introït


Ant. ad Introitum. 1. Petri 2, 2. Introït
Quasi modo géniti infántes, allelúia : rationabiles, sine dolo lac concupíscite, allelúia, allelúia allelúia.
Ps. 80, 2.
Exsultáte Deo, adiutóri nostro : iubiláte Deo Iacob.
V/.Glória Patri.

La Résurrection du Christ - Icône bulgare
La Résurrection du Christ – Icône bulgare

Comme des enfants nouveaux-nés,
Alme liesse !
Ce lait pur qui nous est donné,
Allégresse !
Par l’épouse du jeune Adam,
Ayons-en le désir ardent.
Alme liesse,
Allégresse !

Exultons en mille heureux cris,
Alme liesse !
Pour notre Sauveur Jésus-Christ,
Allégresse !
Et poussons mille cris heureux
En l’honneur du Dieu des Hébreux.
Alme liesse,
Allégresse !

Le Christ représenté comme un soleil

Mercredi de Pâques – Introït


Ant. ad Introitum. Matth. 25, 34.
Veníte, benedícti Patris mei, percípite regnum, allelúia : quod vobis parátum est ab orígine mundi, allelúia, allelúia, allelúia.
Ps. 95, 1.
Cantáte Dómino cánticum novum : cantáte Dómino, omnis terra.
V/.Glória Patri.

Le Christ représenté comme un soleil
Le Christ représenté comme un soleil

Ô vous que Mon Père a bénis,
Soulagés du fardeau terrible
D’une cruelle tyrannie,
Approchez-vous d’un cœur paisible.

Mon Père avait, avant le temps,
Forgé ces splendides couronnes :
Recevez-les en cet instant,
Et régnez, car Je vous les donne.

Quittez vos champs et vos travaux,
Prenez possession du Royaume,
Faites entendre un chant nouveau,
Et glorifiez Dieu dans les psaumes !

Scènes de la Passion du Christ - Albrecht Altdorfer

Vendredi de la Passion – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 30, 10, 16 et 18.
Miserére mihi, Dómine, quóniam tríbulor : líbera me, et éripe me de mánibus inimicórum meórum et a persequéntibus me : Dómine, non confúndar, quóniam invocávi te.
Ps. ib., 2.
In te, Dómine, sperávi, non confúndar in ætérnum : in iustítia tua libera me. Miserére mihi.

Scènes de la Passion du Christ - Albrecht Altdorfer
Scènes de la Passion du Christ – Albrecht Altdorfer

Ayez pitié de mon cœur dans la peine
Et l’affliction !
Libérez-moi des mains souillées de haine
Qui follement m’ont en exécration.

Seigneur du Ciel, j’implore Votre grâce :
N’oubliez pas !
Délivrez-moi de ceux qui me pourchassent
Et dont le cœur ne veut que mon trépas.

Ayez pitié, Seigneur, mon espérance !
Ah, évitez
À mon esprit l’éternelle souffrance,
Mais sauvez-moi dans Votre éternité.

Christ Pantocrator - Dôme du Saint-Sépulcre - CC bachmont

Mardi de la Passion – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 26, 14.
Exspécta Dóminum, viríliter age : et confortétur cor tuum, et sústine Dóminum.
Ps. ibid., 1.
Dóminus illuminátio mea et salus mea : quem timebo ? Exspécta Dóminum.

Christ Pantocrator - Dôme du Saint-Sépulcre - CC bachmont
Christ Pantocrator – Dôme du Saint-Sépulcre – CC bachmont

Voici que gronde l’orage :
Ne tremble pas, mais attends,
Gonfle ton cœur de courage,
Car le Seigneur est constant.

Apaise-toi, car ton Père
A déjà levé Son bras :
Ne tremble pas, mais espère
Et crois ferme qu’Il viendra.

C’est mon Dieu qui règne et siège
Plus grand qu’un roi absolu.
C’est mon soleil : que craindrai-je ?
Le Seigneur est mon salut.

Dieu le Père trônant, entouré de la Vierge Marie et du Christ

Dimanche de la Passion – Introït


Ant. ad Introitum. Introitus. Ps. 42, 1-2.
Iúdica me, Deus, et discérne causam meam de gente non sancta : ab homine iníquo et dolóso éripe me : quia tu es Deus meus et fortitúdo mea.
Ps. ibid., 3.
Emítte lucem tuam et veritátem tuam : ipsa me de duxérunt et adduxérunt in montem sanctum tuum et in tabernácula tua.

Dieu le Père trônant, entouré de la Vierge Marie et du Christ
Dieu le Père trônant, entouré de la Vierge Marie et du Christ

Rends-Moi justice, ô Mon Dieu,
Et M’arrache au peuple odieux,
Car cette infidèle engeance
Veut de Moi tirer vengeance.

Je T’en prie, rejette au loin
Le fourbe et le faux-témoin
Dont le sinistre désir
Est de Me faire mourir.

Je n’ai d’autre Dieu que Toi,
En Toi seul Je mets Ma foi,
Car Toi seul est Mon rempart,
À Toi nul ne se compare.

Fais que Je sois habité
De Ta seule vérité :
Mes yeux par Tes mains ouverts,
Qu’ils reçoivent Ta lumière.

Loin des pièges des démons,
Dirige-Moi jusqu’au mont
Où Ta lumière éclatante
A planté Sa noble tente.

Dieu - Viktor Vasnetsov

Vendredi de la quatrième semaine de Carême – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 18, 15.
Deditátio cordis mei in conspéctu tuo semper : Dómine, adiútor meus, et redémptor meus.
Ps. ibid., 2.
Cæli enárrant glóriam Dei : et ópera mánuum eius annúntiat firmaméntum.
V/.Glória Patri.

Dieu - Viktor Vasnetsov
Dieu – Viktor Vasnetsov

Mes pensées sont sous Vos yeux,
Et mes volontés, mon Dieu.

Vous seul êtes mon secours,
Vous seul m’avez racheté !
Votre souveraineté
Me protège nuit et jour.

Mes pensées sont sous Vos yeux,
Et mes volontés, mon Dieu.

C’est Votre gloire que chantent
Le Ciel et le Firmament,
Et Votre cœur tout aimant,
Et Votre main si puissante !

Mes pensées sont sous Vos yeux,
Et mes volontés, mon Dieu.

Le Caravage - La Conversion de saint Paul sur le chemin de Damas

Conversion de saint Paul – Collecte


Oratio.
Deus, qui univérsum mundum beáti Pauli Apóstoli prædicatióne docuísti : da nobis, quǽsumus ; ut, qui eius hódie Conversiónem cólimus, per eius ad te exémpla gradiámur.

Le Caravage - La Conversion de saint Paul sur le chemin de Damas
Le Caravage – La Conversion de saint Paul sur le chemin de Damas

Saul, enragé de haine et l’épée à la main,
Persécutait le Christ dans Ses humbles fidèles,
Quand, miracle, le Christ, au milieu du chemin
Ouvrit son œil rétif aux clartés éternelles.

Paul prit alors la route, et dans le monde entier,
Dieu daigna s’exprimer par sa petite bouche.
Il sema, tant et tant, que des arbres fruitiers
S’élevèrent partout sur de solides souches.

Puissions-nous, ô Seigneur, laisser à chaque pas
Des graines dans la terre, et des graines fécondes
Qui puissent s’enfoncer, germer, ne mourir pas,
Et, grandies, recouvrir de Votre ombre le monde.

Le Baptême de Notre-Seigneur - Dominique Antoine Magaud - CC Rvalette

Commémoraison du Baptême de Notre-Seigneur Jésus-Christ (Introït)


Ant. ad Introitum. Malach. 3, 1 ; 1 Par. 29, 12.
Ecce, advénit dominátor Dóminus : et regnum in manu eius et potéstas et impérium.
Ps. 71, 1.
Deus, iudícium tuum Regi da : et iustítiam tuam Fílio Regis.
V/.Glória Patri.

Le Baptême de Notre-Seigneur - Dominique Antoine Magaud - CC Rvalette
Le Baptême de Notre-Seigneur – Dominique Antoine Magaud – CC Rvalette

Voici que vient le Maître et le puissant Seigneur,
Celui qui régit tout, la matière et les cœurs !
Donnez au Roy, mon Dieu, le pouvoir de juger !
Déposez, Tout-Puissant, l’empire dans Sa paume !
Il vient, il vient le temps, le temps de l’apogée,
Les temps qu’ont tant chantés le prophète et le psaume !

La Sainte Famille

Sainte Famille – Graduel


Graduale. Ps. 26, 4.
Unam pétii a Dómino, hanc requíram : ut inhábitem in domo Dómini ómnibus diébus vitæ meæ.
V/.Ps. 83, 5. Beáti, qui hábitant in domo tua, Dómine : in sǽcula sæculórum laudábunt te.

La Sainte Famille
La Sainte Famille

Quel est mon désir ?
Mon Seigneur le sait,
Car mon cœur osait,
Hardi, le Lui dire.

Vivre en la maison
De mon vrai Seigneur,
C’est là le bonheur
Sans comparaison !

En franchir le seuil,
Y passer sa vie,
Voir son cœur ravi
Et quitter le deuil…

Suaves palais,
Jardins et terrasses
Où le soleil passe
À travers les claies !

Ah, quelle allégresse
Pour celui que Dieu
Fait entrer joyeux
Et vivre sans cesse !

Toujours il aura
La béatitude,
Et sa gratitude,
Ô Dieu, Vous louera !

La Nativité - Sarcophage de Stilicon - CC G.dallorto

Vigile de la Nativité – Introït


Ant. ad Introitum. Exodi 16, 6 et 7.
Hódie sciétis, quia véniet Dóminus et salvábit nos : et mane vidébitis glóriam eius.
Ps. 23, 1.
Dómini est terra, et plenitúdo eius : orbis terrárum, et univérsi, qui hábitant in eo.
V/.Glória Patri.

La Nativité - Sarcophage de Stilicon - CC G.dallorto
La Nativité – Sarcophage de Stilicon – CC G.dallorto

Vous saurez aujourd’hui que Notre Seigneur vient,
Et qu’Il viendra sauver les Siens.
L’ère d’Ève et d’Adam s’éteint avec le soir :
Au matin vous verrez Sa gloire.

Au Seigneur est le monde, et tout ce qu’il contient,
Au Seigneur le neuf et l’ancien !
La main de notre Dieu tient tout dans Son pouvoir :
Qui peut Lui ôter la victoire ?

Saint Thomas reconnaissant le Christ

Vigile de saint Thomas – Introït (avant 1955)


Ant. ad Introitum. Ps. 51, 10 et 11.
Ego autem, sicut olíva fructífera in domo Dómini, sperávi in misericórdia Dei mei : et exspectábo nomen tuum, quóniam bonum est ante conspéctum sanctórum tuorum.
Ps. Ibid., 3.
Quid gloriáris in malítia : qui potens es in iniquitáte ?
V/.Glória Patri.

Saint Thomas reconnaissant le Christ
Saint Thomas reconnaissant le Christ

Comme l’olivier qui pousse
Dans un jardin délicieux
Et qui croît sous la pluie douce
Que répand sur lui les cieux,

Ainsi mon âme déborde
D’un espoir qui n’est pas vain :
Descendez, miséricorde,
Et tombez, secours divins !

Ma bouche a reçu du Ciel
Le nom porteur du Salut :
Invoquez-le tous, fidèles,
Acclamez-le tous, élus !

Malheureux qui fais le mal,
Pourquoi te glorifies-tu ?
Car ta vie, semblable au pal,
Même avec lenteur, te tue.