Saint Bernard de Clairvaux (vitrail de Cluny)

Saint Bernard – Graduel


Graduale. Ps. 36, 30-31.
Os iusti meditábitur sapiéntiam, et lingua eius loquétur iudícium.
V/. Lex Dei eius in corde ipsíus : et non supplantabúntur gressus eius.

Saint Bernard de Clairvaux (vitrail de Cluny)
Saint Bernard de Clairvaux (vitrail de Cluny)

Écoute la bouche du saint
Car ses dents macèrent sans cesse
La plus céleste des sagesses.

Le souffle qui sort de son sein
Est une juste et douce haleine
Qui de l’Esprit est toute pleine.

Non, ce n’est pas de l’air qu’il vit,
Mais c’est de la sainte doctrine
Qui se répand dans sa poitrine.

Démon, celui que Dieu ravit,
Tu ne peux en être vainqueur,
Car c’est Dieu qui bat en son cœur.

Publicités
Saint Bernard de Clairvaux (vitrail de Cluny)

Saint Bernard – Introit


Saint Bernard de Clairvaux (vitrail de Cluny)
Saint Bernard de Clairvaux (vitrail de Cluny)

Ant. ad Introitum. Eccli. 15, 5.
In médio Ecclésiæ apéruit os eius : et implévit eum Dóminus spíritu sapiéntiæ et intelléctus : stolam glóriæ índuit eum.
Ps. 91,2.
Bonum est confitéri Dómino : et psállere nómini tuo, Altíssime.

Le sage ouvre la bouche au milieu de l’église,
Et l’âme du Seigneur, plus douce que la brise,
De Son intelligence, illumine sa nuit,
Le remplit de sagesse et Se repose en lui.

Le Seigneur le revêt de gloire,
D’un vêtement rare et précieux,
Qui, comme un grand et beau miroir,
Reflète la face de Dieu.

Il est bon, il est doux de louer le Seigneur,
D’élever jusqu’aux nues Ses bienfaits d’heure en heure !
Ô Très-Haut ! Qu’il est doux de chanter Votre nom
Et de Vous glorifier selon Vos saints canons !