Le Christ représenté en pélican - CC Montréalais

Premier Dimanche de Carême – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps 90:4-5
Scápulis suis obumbrábit tibi Dóminus, et sub pennis eius sperábis: scuto circúmdabit te véritas eius.

Le Christ représenté en pélican - CC Montréalais
Le Christ représenté en pélican – CC Montréalais

Il te prendra sous Son aile,
Sous Sa plume paternelle,
Et tu ne craindras plus rien.

Il versera dans ton cœur
La plus douce des liqueurs :
L’espérance de Ses biens.

Il couvrira tout ton corps
Des atteintes de la mort
Sous l’écu de la vraie foi.

Ton cœur libre de sa gangue
Laissera dire à ta langue :
« Que je Vous aime, ô mon Roy ! »

Publicités
Dieu - Viktor Vasnetsov

Sixième dimanche après la Pentecôte – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 27, 8-9. Introït
Dóminus fortitudo plebis suæ, et protéctor salutárium Christi sui est : salvum fac pópulum tuum, Dómine, et benedic hereditáti tuæ, et rege eos usque in sǽculum.
Ps. ibid., 1.
Ad te, Dómine, clamábo, Deus meus, ne síleas a me : ne quando táceas a me, et assimilábor descendéntibus in lacum.
V/.Glória Patri.

Le peuple du Seigneur est fort de son Seigneur !
Des saluts de Son oint, c’est Lui le protecteur.
Seigneur, sauvez Votre nation,
Et bénissez Votre héritage,
Et guidez, nous Vous en prions,
Ses pas jusqu’au terme des âges.

C’est vers Vous que je crie, mon Seigneur et mon Dieu !
Oh, ne demeurez point ainsi silencieux !
Car si Vous restez à Vous taire,
Si Vos lèvres ne s’ouvrent point,
Je croirai quitter cette terre
Pour m’effondrer dans l’ombre, au loin.

Saint Marcellin - CC Agridecumantes

Saints Marcellin, Pierre et Erasme – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 33, 18.
Clamavérunt iusti, et Dóminus exaudívit eos : et ex ómnibus tribulatiónibus eórum liberávit eos.
Ps. ibid., 2.
Benedícam Dóminum in omni témpore : semper laus eius in ore meo.
V/.Glória Patri.

Saint Marcellin - CC Agridecumantes
Saint Marcellin – CC Agridecumantes

Le juste crie vers Dieu plein d’espoir et de foi,
Et le Seigneur l’exauce ;
Tout se remplit de crainte au seul son de Sa voix,
Il l’arrache à la fosse.

Je Vous loue, mon Seigneur, dès que je suis levé,
Et jusqu’à ce que je me couche ;
Du Dieu qui m’a toujours de Sa grâce abreuvé,
L’éloge sera sur ma bouche !

Biographie des saints Pierre et Marcellin

Sous l’empereur Dioclétien, Pierre était exorciste à Rome. Le juge Sérénus le fit jeter en prison pour avoir confessé la foi chrétienne. Il délivra la fille du directeur de prison d’un démon qui la tourmentait. Sa famille et ses voisins se convertirent, le prêtre Marcellin les baptisa. Sérénus demanda à Marcellin et à Pierre de renier le Christ, ils refusèrent et furent emprisonnés, l’un nu dans un cachot jonché de tessons, l’autre ligoté. Fermes dans leur foi, ils furent décapités. (Merci à mon épouse pour son aide)

Ascension du Seigneur - Les saintes femmes au tombeau

Ascension – Communion


Ant. ad Communionem. Ps. 67, 33-34.
Psállite Dómino, qui ascéndit super cælos cælórum ad Oriéntem, allelúia.

Ascension du Seigneur - Les saintes femmes au tombeau
Ascension du Seigneur – Les saintes femmes au tombeau

Un jour nouveau, d’orient, se lève :
Loue ton Seigneur d’un cœur ardent,
Sois remplie de joie, nouvelle Ève,
Et de bonheur, nouvel Adam !

Plus haut que la terre et les ciels
Monte le Christ auprès de Dieu,
Et dans une gloire éternelle
Il trône et règne dans les Cieux.

Dieu en majesté entouré des Tétramorphes

Quatrième Dimanche après Pâques – Introït


Christ en majesté - CC Aristeas
Christ en majesté – CC Aristeas

Ant. ad Introitum. Ps. 97, 1 et 2.
Cantáte Dómino cánticum novum, allelúia : quia mirabília fecit Dóminus, allelúia : ante conspéctum géntium revelávit iustítiam suam, allelúia, allelúia, allelúia.
Ps. ibid, 1.
Salvávit sibi déxtera eius : et bráchium sanctum eius.

Chantez un cantique nouveau,
Chantez et louez le Seigneur !
Il triompha des imposteurs
Qui se prétendaient ses rivaux.

Abandonnez votre sommeil,
Et chantez la gloire de Dieu ;
Chantez, car Il fit à nos yeux
Des prodiges et des merveilles.

De Son trône au faîte de Sion
Il a révélé Sa justice
En immolant Son propre Fils
Devant la face des nations.

Il n’a pas reçu de renforts :
La seule force de Sa main
Lui suffit au surlendemain
Pour faire trépasser la mort.

« Ô grand prophète, sauve-toi ! »
Lui disait-on, affreux blasphème ;
Le Seigneur S’est sauvé Lui-même,
Il a triomphé, Il est Roy.

Saint Thomas reconnaissant les plaies du Christ - Martin Schongauer - CC Helena

Dimanche in Albis – Communion


Saint Thomas reconnaissant les plaies du Christ - Martin Schongauer - CC Helena
Saint Thomas reconnaissant les plaies du Christ – Martin Schongauer – CC Helena

Ant. ad Communionem. Ioann. 20, 27.
Mitte manum tuam, et cognósce loca clavórum, allelúia : et noli esse incrédulus, sed fidélis, allelúia, allelúia.

Mets ta main dans les trous où les clous s’enfoncèrent
Et M’attachèrent à la Croix.
Mets ta main et Didyme, avec un cœur sincère,
Désormais, sois fidèle et crois.

Saint Rémi baptise Clovis

Samedi in albis – Communion


Saint Rémi baptise Clovis
Saint Rémi baptise Clovis

Ant. ad Communionem. Gal. 3, 27.
Omnes, qui in Christo baptizáti estis, Christum induístis, allelúia.

Sous le poids du péché, vous êtes nés tout nus,
Mais vous avez été baptisés dans le Christ
Et c’est Lui que, sous l’eau, Vous avez revêtu !
Ce vêtement précieux, que nul ne le désiste !

La Résurrection du Christ - CC Waiting For The Word

Jeudi de Pâques – Alléluia


La Résurrection du Christ - CC Waiting For The Word
La Résurrection du Christ – CC Waiting For The Word

Allelúia, allelúia. V/. Surréxit Christus, qui creávit ómnia : et misértus est humáno géneri.

Il est ressuscité, le Seigneur Jésus-Christ,
Le Créateur de l’univers !
Celui qui, sur la Croix, daigna rendre l’esprit
Pour nous arracher à l’enfer !

Le Christ et l'Eucharistie - Vicente Juan Masip

Lundi de la troisième semaine de Carême – Postcommunion


Postcommunio.
Præsta, quǽsumus, omnípotens et miséricors Deus : ut, quod ore contíngimus, pura mente capiámus. Per Dóminum.

Ce Dieu que sur ma langue ont déposé Vos doigts,
Daignez, ô mon Seigneur,
Mon adorable Roy,
Daignez Le conserver tout au fond de mon cœur.

Saint Hilaire de Poitiers - Franz Anton Koch - CC Wolfgang Sauber

Saint Hilaire – Postcommunion


Postcommunio C1
Ut nobis, Dómine, tua sacrifícia dent salútem : beátus Hilarius Póntifex tuus et Doctor egrégius, quǽsumus, precátor accédat. Per Dóminum nostrum.

Pour que ce sacrement nous donne le salut,
Dans Vos profonds desseins, ô Christ, il Vous a plu
Que ce sage versé dans la science divine,
Qui défendit la foi et la juste doctrine,
Qui fut persécuté par le cruel arien,
Qui, bien que menacé, ne Vous préféra rien,
Cet évêque éclatant dont la vie sut Vous plaire,
Ce saint trop peu connu, cet admirable Hilaire,
Puisse, du haut du Ciel où Son cœur est glorieux,
Intercéder pour nous auprès de notre Dieu.

Image : Saint Hilaire de Poitiers – Franz Anton Koch – CC Wolfgang Sauber

Saint Evariste

Saint Evariste, pape et martyr – Collecte (Messe Si diligis me)


Saint Evariste
Saint Évariste

Pro uno Summo Pontifice
I Oratio.
Gregem tuum, Pastor ætérne, placátus inténde : et, per beátum Evaristum (Mártyrem tuum atque) Summum Pontíficem, perpétua protectióne custódi ; quem totíus Ecclésiæ præstitísti esse pastórem. Per Dóminum nostrum.

Ô Pasteur éternel, Vos brebis, humblement,
Font à Vos pieds cette demande :
Jetez sur Votre Église un œil doux et clément,
Et que Votre bonté sur elle se répande.

Nous Vous en supplions, par Votre bienheureux,
Par Votre martyr Évariste
Qui, pape, fut fidèle en ces temps douloureux,
Gardez Votre troupeau dans le chemin du Christ.

Protégez-le, mon Dieu, de tous ses ennemis,
De tous ceux qui le persécutent,
De tous les loups cruels déguisés en brebis,
Rendez-le fort, Seigneur, et puissant dans la lutte !

J’ajoute à cette paraphrase une prière faite au cours du travail :

Qu’il est dur, ô saint Evariste,
De rimer avec votre nom !
De vos rimes je fais la liste,
Tant bien que mal, je cherche : non,
Je ne découvre point de piste,
Point de mots adéquats sinon
Militariste ou féministe,
Des mots de bien peu de renom.
Mais à mon cœur dolent et triste,
Vous avez présenté le Christ.