Clément Marot

A Jan Jan – Clément Marot


Clément Marot
Clément Marot

Voici une épigramme de l’un de nos poètes les plus légers, Clément Marot. Je crois qu’elle est inspirée d’un poème de Martial, mais je n’arrive pas à remettre la main sur ce dernier.

Tu as tout seul, Jan Jan, vignes et prés,
Tu as tout seul ton or, pécule et biens,
Tu as tout seul tes maisons décorées,
Là où de simples vivants n’ont rien.

Tu as tout seul l’éclat de ta fortune,
Tu as tout seul fait de riches repas,
Tu as tout seul toutes choses, sauf une,
C’est que tout seul, ta femme tu n’as pas.

Publicités