Circoncision de Notre-Seigneur - Philippe Quantin (CC Yelkrokoyade)

Octave de la Nativité – Postcommunion


Postcommunio.
Hæc nos commúnio, Dómine, purget a crímine : et, intercedénte beáta Vírgine Dei Genetríce María, cæléstis remédii fáciat esse consórtes. Per eúndem Dóminum.

Circoncision de Notre-Seigneur - Philippe Quantin (CC Yelkrokoyade)
Circoncision de Notre-Seigneur – Philippe Quantin (CC Yelkrokoyade)

Seigneur descendu
Au fond de nos cœurs,
Que Vous soient rendus
Les plus grands honneurs
Car ils Vous sont dus.

Purifiez nos côtes,
Nous Vous en prions,
De nos ordes fautes :
Ah, que Votre action
Divine les ôte !

Ô Vierge Marie
Secourez vos fils
Qui, humbles, vous prient,
Pour qu’un jour ils jouissent
Du céleste prix.

Publicités
Circoncision de Notre-Seigneur - Philippe Quantin (CC Yelkrokoyade)

Octave de la Nativité du Seigneur – Evangile


+ Sequéntia sancti Evangélii secundum Lucam.
Luc. 2, 21.
In illo témpore : Postquam consummáti sunt dies octo, ut circumciderétur Puer : vocátum est nomen eius Iesus, quod vocátum est ab Angelo, priúsquam in útero conciperétur.

Ah, huit jours seulement après Votre naissance,
Un usage cruel Vous livre à la souffrance !
– Mais tu n’ignores pas comment
Je périrai : dans les tourments.

De Votre chair d’enfant, si délicate et molle,
Une goutte de sang déjà rougit le sol !
– Mais Je rendrai l’âme en versant
Sur le monde entier tout Mon sang.

Hélas, quel Dieu barbare a voulu qu’on mutile
En l’honneur de Son nom Votre chair infantile ?
– Devant Dieu sera retranché
En sacrifice le péché.

Ce doux nom de « Dieu sauve », ah, quel fut ce désir
Pour pouvoir le porter de devoir tant souffrir ?
– Mais sans cette croix où Je meurs,
Puis-Je être appelé le Sauveur ?

Image : Circoncision de Notre-Seigneur – Philippe Quantin (CC Yelkrokoyade)