Tête de saint Jean-Baptiste

Décollation de saint Jean-Baptiste – Secrète


Secreta
Múnera, quæ tibi, Dómine, pro sancti Mártyris tui Ioánnis Baptístæ passióne deférimus : quǽsumus ; ut eius obténtu nobis profíciant ad salútem. Per Dóminum.

Tête de saint Jean-Baptiste
Tête de saint Jean-Baptiste

Nous voici devant Vous, porteurs de ces bassins
Où Vous seront offerts
Le Sang après la Chair
Du seul qui mérita le grand titre de Saint.

Ainsi Jean le Baptiste offrit jadis sa tête
Au véritable Roy ;
Pour la première fois,
Dans ce grand plat d’argent elle resta muette.

Offrons-nous au Seigneur aujourd’hui en esprit
Pour imiter le Précurseur
Qui sut, lorsque vint l’heure,
Offrir aussi sa vie lorsque son corps fut pris.

Publicités
Tête de saint Jean-Baptiste

Décollation de saint Jean-Baptiste


Tête de saint Jean-Baptiste
Tête de saint Jean-Baptiste

Il me paraît opportun de rappeler, en ce jour de la décollation (c’est-à-dire la décapitation) de saint Jean-Baptiste, la raison pour laquelle il fut mis à mort.

Dis, quelle est cette femme, à tes côtés, ô roi ?
N’est-elle pas unie à Philippe, ton frère ?
Hérode, l’épouser, tu n’en as pas le droit
Car tout roi que tu sois, il est un roi sévère,
Un seigneur tout puissant, bien supérieur à toi,
Un roi que doivent craindre et le ciel et la terre,
Et dont je suis ici le héraut et la voix,
Qui te l’a refusé dans sa céleste loi.
Sans doute sa beauté, son charme ont pu te plaire :
Mais en la possédant, c’est ton cœur que tu perds.
Verse au sein de ce cœur un repentir sincère ;
De ta témérité, conçois un juste effroi,
De ton odieux péché, chasse l’injuste joie :
Ce lien qui vous unie, ce lien qui vous enserre,
N’a rien de l’hyménée : c’est celui de l’enfer.