Saint Martin partageant son manteau avec un mendiant - CC Yelkrokoyade

Saint Martin – Collecte


Oratio.
Deus, qui cónspicis, quia ex nulla nostra virtúte subsístimus : concéde propítius ; ut, intercessióne beáti Martíni Confessóris tui atque Pontíficis, contra ómnia advérsa muniámur. Per Dóminum nostrum.

Saint Martin partageant son manteau avec un mendiant - CC Yelkrokoyade
Saint Martin partageant son manteau avec un mendiant – CC Yelkrokoyade

Nous n’avons point le sceptre, ô Triple Rayon d’or,
Et ne pouvons lutter seuls devant le serpent.
Martin, ô marche, ô mitre, infatigable cor,
Priez ! À votre voix, la rosée se répand.

Le petit quatrain que vous venez de lire est écrit dans un style entièrement nouveau pour ce blogue, style que je qualifierais par dérision d’hermétisme lisible. Pour l’hermétisme, je pense que vous aurez compris ; pour la lisibilité, voici une liste d’équivalences. Si je poursuis l’expérience, je publierai une page qui leur sera consacrée.

  • sceptre : force, pouvoir
  • Triple Rayon d’or : Dieu
  • Serpent : satan
  • marche :  saint intercesseur
  • mitre : évêque
  • cor : confesseur
  • rosée : grâce

 

Publicités
Saint Martin partageant son manteau avec un mendiant - CC Yelkrokoyade

Saint Martin – Alleluia (aux messes votives du temps pascal)


Allelúia, allelúia. V/. Beátus vir, sanctus Martínus, urbis Turónis Epíscopus, requiévit : quem suscéperunt Angeli atque Archángeli, Throni, Dominatiónes et Virtútes.
Allelúia. V/. Hic est sacérdos, quem coronávit Dóminus. Allelúia.

Voici le bienheureux que les palais célestes
Accueillent, débordant d’une joie manifeste !
Les anges les plus hauts conduisent saint Martin
Vers la salle éclatante où se tient le festin,
Et pour avoir été trouvé pur à sa mort,
Dieu pose sur sa tête une couronne d’or.