L'Assomption de la Vierge - Le Brun

Assomption – Alléluia (Rondeau)


Allelúia, allelúia. V/. Assumpta est María in cælum : gaudet exércitus Angelórum. Allelúia.

L'Assomption de la Vierge - Le Brun
L’Assomption de la Vierge – Le Brun

Alléluia ! Les jardins, les prairies
Et les vergers dans les Cieux ont fleuri.
Tout un chacun s’apprête dans le Ciel
Pour accueillir la reine la plus belle,
L’immaculée, la très sainte Marie.

Anges, chantez d’une voix attendrie
Celle que Dieu de tous temps a chérie,
Et répétez sans cesse, ô chœurs fidèles :
Alléluia !

Et nous, chrétiens, Mère de Jésus-Christ,
Nous vous offrons nos hymnes favoris,
Nous proclamons votre gloire éternelle,
Nous rappelons vos douceurs maternelles,
Et redisons sans cesse un même cri :
Alléluia !

 

Publicités
Saint Jean-Baptiste par Jacopo del Casentino

Nativité de Saint Jean-Baptiste – Introït


Ant. ad Introitum. Is. 49, 1 et 2.
De ventre matris meæ vocávit me Dóminus in nómine meo : et pósuit os meum ut gládium acútum : sub teguménto manus suæ protéxit me, et pósuit me quasi sagíttam eléctam.
Ps. 91, 2.
Bonum est confitéri Dómino : et psállere nómini tuo, Altíssime.
V/.Glória Patri.

Saint Jean-Baptiste par Jacopo del Casentino
Saint Jean-Baptiste par Jacopo del Casentino

Dieu me prit par mon nom dans le sein de ma mère,
Il appela ma langue un glaive aigu de fer,
Prit l’ombre de Sa main pour la mettre sur moi,
Et ma vie comme un trait de Son vaste carquois.

Glorifions
Le Seigneur !
Chante, Sion,
Ton Sauveur.
Le Très-Grand
Je L’acclame,
L’adorant
De mon âme.

 

Saint Anselme - George Glover

Saint Anselme – Collecte


Oratio C
Deus, qui pópulo tuo ætérnæ salútis beátum Ansélmum minístrum tribuísti : præsta, quǽsumus ; ut, quem Doctórem vitæ habúimus in terris, intercessórem habére mereámur in cælis. Per Dóminum.

Saint Anselme - George Glover
Saint Anselme – George Glover

Douce Nuée qui conduisez nos pas,
Qui nous guidez et ne nous laissez pas,
Souffrez, souffrez de nos pauvres mains jointes
Toutes tendues l’approche et les atteintes.

Pour nous conduire au verger délicieux,
Par les dangers d’un chemin périlleux,
Vous avez pris Anselme dont la chaire
Enseigne encor Votre science à la chair.

Douce Nuée, ô Roy, consentez-lui
La permission de recueillir les fruits,
Les fruits nombreux, si juteux et si lourds,
Et d’en porter à nos pauvres séjours.

 

Saint Valentin devant la Vierge - David Teniers III

Saint Valentin – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 8, 6-7.
Glória et honóre coronásti eum : et constituísti eum super ópera mánuum tuárum, Dómine.

Saint Valentin devant la Vierge - David Teniers III
Saint Valentin devant la Vierge – David Teniers III

Ô jour de gloire, ô jour de fête !
Vous avez posé sur sa tête,
Sur la tête de Votre saint,
Le plus fin, le plus beau diadème,
D’or et d’argent niellés de gemmes
Qui représentent Vos desseins.

Ô Roy, Vous avez en personne
Ceint son front pur d’une couronne,
Et Vous l’avez fait souverain,
Vous l’avez vêtu de puissance
Sur tout ce qui a pris naissance
De Vos toutes-puissantes mains.

 

Saint Tite

Saint Tite – Alléluia


Allelúia, allelúia. V/. Ps. 109, 4. Tu es sacérdos in ætérnum, secúndum órdinem Melchísedech. Allelúia.

Saint Tite
Saint Tite

Vous êtes prêtre, ô saint évêque,
De l’ordre de Melchisédech :
Le pain, le vin que vous offrez,
Sont du Seigneur le Corps sacré.

 

Saint Jean Chrysostome

Saint Jean Chrysostome – Offertoire (Extrait)


Ant. ad Offertorium. Ps. 91, 13.
[…] sicut cedrus, quæ in Líbano est multiplicábitur.

 

Saint Jean Chrysostome
Saint Jean Chrysostome

Le juste, qui n’a point d’enfant selon la chair,
A plus de mille enfants, qu’il n’a point sur la terre,
Mais qu’il a conduits dans les Cieux
Et ramené tout près de Dieu.

Coeur Immaculé de Marie - CC Diana Ringo

Immaculée Conception – Introït


Ant. ad Introitum. Is. 61, 10.
Gaudens gaudébo in Dómino, et exsultábit ánima mea in Deo meo : quia índuit me vestiméntis salútis : et induménto iustítiæ circúmdedit me, quasi sponsam ornátam monílibus suis.
Ps. 29, 2
Exaltábo te, Dómine, quóniam suscepísti me : nec delectásti inimícos meos super me.
V/. Glória Patri.

Coeur Immaculé de Marie - CC Diana Ringo
Cœur Immaculé de Marie – CC Diana Ringo

Mon Seigneur remplira mon cœur
Du plus insondable bonheur ;
Toute mon âme exultera
Dans la tendresse de Ses bras.
Il a fait briller sur mon corps
Des ornements d’argent et d’or.
Il a jeté Son dévolu
Sur moi, m’a vêtue du Salut,
M’a revêtue de Sa justice,
Et me fera l’honneur d’un Fils.

Ô Seigneur qui m’avez
De terre relevé,
Je chanterai Votre puissance !
Seigneur, qui avez mis
Au sol mon ennemi,
Je louerai Votre bienveillance !

 

Saints Côme et Damien greffant une jambe - Fra Angelico

Saints Côme et Damien – Introït


Ant. ad Introitum. Eccli. 44,15 et 14.
Sapiéntiam Sanctórum narrent pópuli, et laudes eórum núntiet ecclésia : nomina autem eórum vivent in sǽculum sǽculi.
Ps. 32, 1.
Exsultáte, iusti, in Dómino : rectos decet collaudátio.
V/. Glória Patri.

Saints Côme et Damien greffant une jambe - Fra Angelico
Saints Côme et Damien greffant une jambe – Fra Angelico

La sagesse des saints, ô peuples, chantez-la !
Louez les saints glorieux, fils de la sainte Église !
Jamais ne trembleront sur leur divine assise
Les noms qu’à tout jamais le Christ auréola.

Exultez, ô justes,
Dans le Seigneur Dieu !
Qui chanterait mieux
Le Seigneur très auguste ?

 

Le Christ en croix

Exaltation de la Sainte Croix – Introït


Ant. ad Introitum. Gal. 6, 14.
Nos autem gloriári opórtet in Cruce Dómini nostri Iesu Christi : in quo est salus, vita et resurréctio nostra : per quem salváti et liberáti sumus.
Ps. 66, 2.
Deus misereátur nostri, et benedícat nobis : illúminet vultum suum super nos, et misereátur nostri.
V/. Glória Patri.

Le Christ en croix
Le Christ en croix

En elle, où fut pendu, pour périr, notre Roy,
Qui nous donna la vie, le salut, la victoire,
En elle, notre honneur, en elle, notre gloire,
Glorifions-nous en elle, en la très sainte Croix !

Que Dieu nous prenne en pitié !
Qu’Il bénisse comme un Père
Ses fils qui sont à Ses pieds,
Que Sa face nous éclaire,
Que Dieu nous prenne en pitié !

 

Saints Prote et Hyacinthe

Saints Prote et Hyacinthe – Introït (Messe Salus autem)


Ant. ad Introitum. Ps. 36, 39.
Salus autem iustórum a Dómino : et protéctor eórum est in témpore tribulatiónis.
Ps. Ibid., 1.
Noli æmulári in malignántibus : neque zeláveris faciéntes iniquitátem.
V/.Glória Patri.

Saints Prote et Hyacinthe
Saints Prote et Hyacinthe

L’impie a pour alliées la force et la richesse,
Mais le juste et le saint trouve en Dieu son salut :
Lorsque l’impie l’opprime, il crie : « Je n’en peux plus ! »,
Et Dieu l’appelle à Lui d’une voix melliflue,
Mais frappe son bourreau d’une main vengeresse.

Mon frère, n’envie point l’homme d’iniquité :
Ce n’est que pour un temps qu’il semble tout avoir,
Que pour un peu de temps qu’il est couvert de gloire,
Un petit peu de temps qu’il sourit, mais au soir,
Le Seigneur le châtie, et pour l’éternité.

 

Saint Philippe Béniti refusant la tiare - Antonio Raggi - CC Torvindus~commonswiki

Saint Philippe Béniti – Alléluia (Messe Justus ut palma)


Allelúia, allelúia. V/. Ps. 111, 1. Beátus vir, qui timet Dóminum : in mandátis eius cupit nimis. Allelúia.

Saint Philippe Béniti refusant la tiare - Antonio Raggi - CC Torvindus~commonswiki
Saint Philippe Béniti refusant la tiare – Antonio Raggi – CC Torvindus~commonswiki

Heureux es-tu, toi qui crains le Seigneur,
Qui trouves ton bonheur
À suivre à tout moment
Ses saintes lois et Ses commandements.

 

Bartolo di Fredi - L'annonciation à saint Joachim

Saint Joachim – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 8, 6-7.
Glória et honore coronásti eum : et constituísti eum super ópera mánuum tuárum, Dómine.

Bartolo di Fredi - L'annonciation à saint Joachim
Bartolo di Fredi – L’annonciation à saint Joachim

De gloire et d’honneur,
Ô Seigneur,
Vous l’avez couronné.

Vous l’avez fait prince
De provinces
Qui de Vos mains sont nées.

 

Mise au tombeau des saints Tiburce et Valérien - Amico Aspertini

Saint Tiburce et sainte Suzanne – Alléluia


Allelúia, allelúia. V/. Te Mártyrum candidátus laudat exércitus, Dómine. Allelúia.

Mise au tombeau des saints Tiburce et Valérien - Amico Aspertini
Mise au tombeau des saints Tiburce et Valérien – Amico Aspertini

L’armée de Vos martyrs
Au Ciel fait retentir
Vos louanges, mon Dieu !

Rouges quand vint leur soir,
Les voici blancs miroirs
Du Christ victorieux.

 

Saint Gaétan de Thienne – Communion


Ant. ad Communionem. Matth. 24,46-47.
Beátus servus, quem, cum vénerit dóminus, invénerit vigilántem : amen, dico vobis, super ómnia bona sua constítuet eum.

Diedci-Solimena-SangaetanoCelui que vous voyez est un homme puissant
Dont le creux de la main contient mille richesses,
Dont la parole est crainte et pleine de noblesse,
Et qu’un millier de rois écoute obéissant.

Son maître l’a choisi parmi ses serviteurs
Pour être le second et le maître après lui ;
On l’écoute le jour, on l’éveille la nuit,
Et c’est cet homme-ci qu’on consulte à toute heure.

Son maître avait, jadis, fait un voyage au loin ;
Revenu sous la lune, il trouve l’un qui dort,
Un autre disparu, un troisième ivre mort,
Et des biens du domaine, un seul avait pris soin.