Le Martyre de saint Josaphat - Józef Simmler

Saint Josaphat – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ioann. 15, 13.
Maiórem caritátem nemo habet, ut ánimam suam ponat quis pro amícis suis.

simmler_martyrdom_of_josaphat_kuntsevych
Le Martyre de saint Josaphat – Józef Simmler

« Seigneur, Seigneur, je t’aime, et le dis chaque jour !
Mon cœur vibre à ton nom, et mon cœur est brûlant,
Je suis pris à te voir d’invincibles élans,
Tant mon cœur a pour toi d’affection et d’amour. »

Vain cœur qui croit aimer parce qu’il n’est pas froid,
Ô fou qui croit aimer lorsque son cœur frissonne !
Le véritable ami jour après jour se donne,
Donne jusqu’à sa vie sur l’arbre de la croix.

Publicités
Le Bon Pasteur (attribué à Philippe de Champaigne) - CC Yelkrokoyade

Saint Josaphat – Communion


Ant. ad Communionem. Ioann. 10, 14.
Ego sum pastor bonus : et cognósco oves meas et cognóscunt me meæ.

Je ne suis pas un mercenaire
Qui travaille pour un salaire
Et qui déguerpit aussitôt
Que le loup montre son museau.

C’est Moi qui suis le bon pasteur,
C’est Moi qui suis rempli d’ardeur
Et ne prends jamais de repos
Pour les brebis de Mon troupeau.

Je connais chacune d’entre elles,
De la plus grasse à la plus frêle,
Et Mes brebis n’ignorent point
Que Je leur prodigue Mes soins.