La Main de Dieu - Fresque du douzième siècle

Samedi de la première semaine de l’Avent – Collecte


Oratio.
Excita, quǽsumus, Dómine, poténtiam tuam, et veni : ut ab imminéntibus peccatórum nostrórum perículis, te mereámur protegénte éripi, te liberánte salvári : Qui vivis et regnas.

La Main de Dieu - Fresque du douzième siècle
La Main de Dieu – Fresque du douzième siècle

Triple Rai d’or, venez en brandissant
Votre grand sceptre éclaboussé de sang.
Perdant la vie par nos mille blessures,
Presque enfermés dans les cachots obscurs,
Nous élevons vers Vous nos pauvres mains
Libérez-nous, venez à nous demain !

  • Triple Rai d’or : Dieu
  • sceptre : pouvoir
  • blessures : le péché vu dans ses conséquences
  • cachot : enfer
  • élever les mains : prier
Publicités
La crèche attendant la venue de l'Enfant Jésus

Samedi de la première semaine de l’Avent – Graduel


Graduale. Ps. 24, 3 et 4.
Univérsi, qui te exspéctant, non confundéntur, Dómine.
V/. Vias tuas, Dómine, notas fac mihi : et sémitas tuas édoce me.

Devant cette mangeoire où Vous devez venir,
Devant Votre berceau fait de paille et de foin,
J’attends Votre venue, Seigneur, plein de désir,
Et mon âme ne cesse point
De chanter Votre nom assistée de la lyre.

Si mon cœur s’impatiente un peu trop, par moments,
Si quelque désespoir en force la serrure,
N’avez-Vous pas toujours agi fidèlement ?
J’attends, j’espère et je suis sûr
Que Vous serez toujours fidèle à Vos serments.

Quand je suis égaré dans la vallée des pleurs,
Quand mon âme est saisie par quelque trouble affreux,
Enseignez-moi les voies où l’on voit Vos lueurs,
Écartez-moi des chemins creux,
Et guidez-moi vers Vous, ô rayonnant Seigneur !