Saint Jean Baptiste

Mercredi des Quatre-Temps d’Avent – Secrète (Sonnet)


Secreta.
Accépta tibi sint, quǽsumus, Dómine, nostra ieiúnia : quæ et expiándo nos tua grátia dignos effíciant, et ad sempiterna promíssa perdúcant. Per Dóminum.

Saint Paul de Thèbes, ermite - José de Ribera
Saint Paul de Thèbes, ermite – José de Ribera

Oh, que mon ventre crie famine,
Que mon corps est faible et souffrant !
Je mangerais de la farine
Pour satisfaire mon tyran !

Mais manquer des faveurs divines,
Voilà qui t’est indifférent ;
Des deux malheurs, pauvre vermine,
Sais-tu lequel est le plus grand ?

Voici le Pain pour te nourrir
Sans lequel tu devras mourir
D’un trépas plus que mérité.

Que ton âme, dans le silence
Et le jeûne, expie ses violences
Pour recevoir l’éternité.

Publicités
Isaïe - Psautier de Paris

Rorate, caeli, desuper… – Mercredi des Quatre-Temps de l’Avent


Ant. ad Introitum. Is. 45, 8.
Roráte, cæli, désuper, et nubes pluant iustum : aperiátur terra, et gérminet Salvatórem.
Ps. 18, 2.
Cæli enárrant glóriam Dei : et ópera mánuum eius annúntiat firmaméntum.

Sur ce sol si sec, ô Cieux déposez
La douceur de votre rosée !
Et vous, ô nuées, sur l’ombre et les cendres,
Faites pleuvoir, faites descendre
Le Juste attendu comme l’alme pluie
Dans la sécheresse et la nuit.
Ô terre, ouvre-toi, et que ton Sauveur
Sorte et germe comme une fleur.
Sonnez et sonnez, trompettes des Cieux,
La gloire éternelle de Dieu,
Et vous, firmament, dites à la terre
Quelle œuvre accomplira son Père.