Le Christ représenté en pélican - CC Montréalais

Premier Dimanche de Carême – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps 90:4-5
Scápulis suis obumbrábit tibi Dóminus, et sub pennis eius sperábis: scuto circúmdabit te véritas eius.

Le Christ représenté en pélican - CC Montréalais
Le Christ représenté en pélican – CC Montréalais

Il te prendra sous Son aile,
Sous Sa plume paternelle,
Et tu ne craindras plus rien.

Il versera dans ton cœur
La plus douce des liqueurs :
L’espérance de Ses biens.

Il couvrira tout ton corps
Des atteintes de la mort
Sous l’écu de la vraie foi.

Ton cœur libre de sa gangue
Laissera dire à ta langue :
« Que je Vous aime, ô mon Roy ! »

Publicités
Saint Thomas reconnaissant les plaies du Christ - Martin Schongauer - CC Helena

Saint Thomas – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 18, 5.
In omnem terram exívit sonus eórum : et in fines orbis terræ verba eórum.

Saint Thomas reconnaissant les plaies du Christ - Martin Schongauer - CC Helena
Saint Thomas reconnaissant les plaies du Christ – Martin Schongauer – CC Helena

Leurs bouches sont comme des sources
Dont le ru se change en torrent,
En fleuve de plus en plus grand,
Et, déluge, finit sa course.

Toute la terre sous leur eau
A disparu, toute la terre !
Le pic le plus haut dans les airs
Entend le cri de ces hérauts.

Aux quatre coins de notre monde,
L’homme entendit leurs grandes voix ;
Et l’écho sans fin de leur Foi
Rendra notre oreille féconde.

Crucifixion de saint André - Très Riches Heures du duc de Berry

Saint André – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 138, 17.
Mihi autem nimis honoráti sunt amíci tui, Deus : nimis confortátus est principátus eórum.

Crucifixion de saint André - Très Riches Heures du duc de Berry
Crucifixion de saint André – Très Riches Heures du duc de Berry

J’ai rêvé de lys blancs1
Qui poussaient dans le Ciel ;
Leurs pieds étaient sanglants,
Et leurs parfums de miel.

Ils poussaient drus et droits,
Les doux et tendres lys !
Leur jardinier, un Roy,
Arrosait leurs calices.

Ô rêve de la foi
Qui trop vite s’achève !
Oh, faites que pour moi,
Ce ne soit pas qu’un rêve.

1. Idée empruntée à Mahmoud Darwich.
Sarcophage de saint Albert le Grand - CC Kempf EK

Saint Albert le Grand – Collecte


Oratio.
Deus, qui beátum Albértum Pontíficem tuum atque Doctórem in humána sapiéntia divínæ fídei subiiciénda magnum effecísti : da nobis, quǽsumus ; ita eius magistérii inhærére vestígiis, ut luce perfécta fruámur in cælis. Per Dóminum.

1280px-2004_koln_sarkophag_albertus_magnus
Sarcophage de saint Albert le Grand – CC Kempf EK

Ô divin Créateur, seul digne de louanges,
Vous avez déposé dans les mains de Vos anges
Un trésor dont l’éclat ne peut être terni ;
Trois légions sont chargées du poids de la sagesse,
Et sur la création font de grandes largesses
Et la science de Dieu se répand infinie.

Qu’elle est faible, mon Dieu, notre sagesse humaine !
Seule, elle est égarée ; et, seule, elle nous mène
Au fond du gouffre obscur où son médiocre éclat
Nous laisse sans tarder aux mains de la démence ;
Mais, hélas, pauvre myope, elle se croit immense,
Et ne fait que se perdre en ses vains entrelacs.

Béni l’homme prudent dont la lueur s’incline
Devant les rais perçants des lumières divines !
Béni soit saint Albert qui soumit à la foi
Sa raison, qui, pour nous, fut cependant si grande !
Que nos têtes perdues à sa suite s’amendent,
Et suivent Votre saint sur la seule vraie voie.

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico

Toussaint – Alléluia


Allelúia, allelúia. V/. Matth. 11, 28. Veníte ad me, omnes, qui laborátis et oneráti estis : et ego refíciam vos. Allelúia.

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico
Les Saints du Ciel – Bienheureux Fra Angelico

Immortels Bienheureux qui trouvèrent la mort
Pour vous être montrés fidèles dans la foi ;
Ô Saints qui n’avez point connu cet heureux sort,
Mais avez, vous aussi, porté la lourde croix ;
Ô saints connus du monde ou que le monde ignore,
Vous dont la chair souffrit, venez auprès de Moi.
Ô faibles, vous peinez : Me voici, Je suis fort ;
Vous souffrez, et J’arrive, et prends tout avec joie.

Foi, Espérance et Charité - Manuel Tolsá - CC Carmart~commonswiki

Treizième dimanche après la Pentecôte – Collecte


Oratio.
Omnípotens sempitérne Deus, da nobis fídei, spei et caritátis augméntum : et, ut mereámur asséqui quod promíttis, fac nos amáre quod prǽcipis. Per Dóminum.

Foi, Espérance et Charité - Manuel Tolsá - CC Carmart~commonswiki
Foi, Espérance et Charité – Manuel Tolsá – CC Carmart~commonswiki

Ô doux Seigneur dont l’existence
N’a ni fin ni commencement,
Ô Dieu vêtu du vêtement
De l’absolue toute-puissance,
Faites s’accroître en nous la foi,
Et grandir en nous l’espérance,
Et surtout qu’en nos cœurs trop froids
L’amour ait la prépondérance.

Hélas, Vos justes prescriptions
Font horreur à nos cœurs pervers
Et répugnent à notre chair
Qui veut la gloire sans passion ;
Pour que nos vains esprits acceptent
D’obéir, nous Vous en prions,
Faites, Seigneur, que Vos préceptes,
Nous, pauvres hommes, les aimions.

Saint Jacques le Majeur - Rembrandt

Saint Jacques le Majeur – Postcommunion


Postcommunio
Beáti Apóstoli tui Iacóbi, quǽsumus, Dómine, intercessióne nos ádiuva : pro cuius festivitáte percépimus tua sancta lætántes. Per Dóminum nostrum.

Saint Jacques le Majeur - Rembrandt
Saint Jacques le Majeur – Rembrandt

Ô saint apôtre à qui nos cœurs zélés font fête,
Ô saint apôtre, faites
Que notre humble prière atteigne notre Dieu ;
À Sa vue, notre lèvre est tremblante et muette,
Aussi nous déposons à vos pieds nos requêtes,
Car vous pouvez parler à ce Roy glorieux.

Que le divin Seigneur exauce nos prières
Avec un cœur de Père
En versant dans le nôtre un grand vase de joie ;
Et qu’Il accorde à ceux qui, pèlerins sur terre,
Recevront aujourd’hui les plus sacrés mystères,
Le plus grand des respects et la plus grande foi.

Saint Marcellin - CC Agridecumantes

Saints Marcellin, Pierre et Erasme – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 33, 18.
Clamavérunt iusti, et Dóminus exaudívit eos : et ex ómnibus tribulatiónibus eórum liberávit eos.
Ps. ibid., 2.
Benedícam Dóminum in omni témpore : semper laus eius in ore meo.
V/.Glória Patri.

Saint Marcellin - CC Agridecumantes
Saint Marcellin – CC Agridecumantes

Le juste crie vers Dieu plein d’espoir et de foi,
Et le Seigneur l’exauce ;
Tout se remplit de crainte au seul son de Sa voix,
Il l’arrache à la fosse.

Je Vous loue, mon Seigneur, dès que je suis levé,
Et jusqu’à ce que je me couche ;
Du Dieu qui m’a toujours de Sa grâce abreuvé,
L’éloge sera sur ma bouche !

Biographie des saints Pierre et Marcellin

Sous l’empereur Dioclétien, Pierre était exorciste à Rome. Le juge Sérénus le fit jeter en prison pour avoir confessé la foi chrétienne. Il délivra la fille du directeur de prison d’un démon qui la tourmentait. Sa famille et ses voisins se convertirent, le prêtre Marcellin les baptisa. Sérénus demanda à Marcellin et à Pierre de renier le Christ, ils refusèrent et furent emprisonnés, l’un nu dans un cachot jonché de tessons, l’autre ligoté. Fermes dans leur foi, ils furent décapités. (Merci à mon épouse pour son aide)

Le Saint-Esprit - Le Bernin - CC Dnalor 01

Lundi de Pentecôte – Communion


Ant. ad Communionem. Ioann. 14, 26.
Spíritus Sanctus docébit vos, allelúia : quæcúmque díxero vobis, allelúia, allelúia.

Le Saint-Esprit - Le Bernin - CC Dnalor 01
Le Saint-Esprit – Le Bernin – CC Dnalor 01

L’Esprit que J’enverrai pour régner sur vos cœurs
Ne vous apprendra point d’autres choses que Moi
Car Il est le même Seigneur,
Mais Il vous donnera la clarté de la Foi.

Le Triomphe de saint Herménégilde - Francisco Herrera le Jeune

Saint Herménégilde – Postcommunion


Le Triomphe de saint Herménégilde - Francisco Herrera le Jeune
Le Triomphe de saint Herménégilde – Francisco Herrera le Jeune

Postcommunion.
Da, quǽsumus, Dómine, Deus noster : ut, sicut tuórum commemoratióne Sanctórum temporáli gratulámur offício ; ita perpétuo lætámur aspéctu. Per Dóminum nostrum.

Seigneur, accordez-nous ce que nous demandons,
Car c’est Vous notre Dieu, c’est Vous notre Seigneur,
C’est Vous que nous prions les joues baignées de pleurs,
C’est Vous qui seul pouvez nous arroser de dons.

Vous avez répandu la manne sur nos pères,
Et Vous nous réjouissez du sacrement divin,
Du pain devenu Corps, du Sang au goût de vin :
Ayez encor pitié, Dieu ! de notre misère.

Nous célébrons Vos saints le cœur rempli de joie
En des cérémonies certes graves et belles,
Mais qui sont seulement des images du Ciel,
Et qui mourront le jour où s’éteindra la foi.

Accordez-nous, mon Dieu, de jouir à notre tour,
De ce dont tous Vos saints sont déjà rassasiés ;
Puissions-nous, avec eux, toujours nous extasier
Devant Votre splendeur et Votre immense amour.

Martyre de saint Paul

Saint Don – Postcommunion (Diocèses de Nancy et Toul)


Postcommunio
Sumpta, Dómine, sacraménta fidem nostram reddant inexpugnábilem : ut sancti Donát$

Que le Saint Sacrement qu’a reçu notre coeur,
Rende invincible notre foi ;
Qu’avec ce bouclier, nous puissions, ô Seigneur,
Suivre à la guerre notre Roy.

Marchons à la bataille, avançons-nous derrière
Le saint chef que Dieu nous donna,
Et recevons ensuite, en quittant cette terre,
Le nimbe que reçut Donat.

Nota : je cherche une image de saint Don qui soit libre de droit (ou qui vous appartienne) ; si vous avez un lien ou un fichier, merci de me contacter.

Saint Thomas reconnaissant les plaies du Christ - Martin Schongauer - CC Helena

Dimanche in Albis – Communion


Saint Thomas reconnaissant les plaies du Christ - Martin Schongauer - CC Helena
Saint Thomas reconnaissant les plaies du Christ – Martin Schongauer – CC Helena

Ant. ad Communionem. Ioann. 20, 27.
Mitte manum tuam, et cognósce loca clavórum, allelúia : et noli esse incrédulus, sed fidélis, allelúia, allelúia.

Mets ta main dans les trous où les clous s’enfoncèrent
Et M’attachèrent à la Croix.
Mets ta main et Didyme, avec un cœur sincère,
Désormais, sois fidèle et crois.

Le Christ, Tsar des Tsars - Alexandre Kazantsev

Vendredi de la troisième semaine de Carême – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 5, 3-4.
Inténde voci oratiónis meæ, Rex meus, et Deus meus : quóniam ad te orábo, Dómine.

Ô mon Seigneur, mon Roy,
Ô Vous en qui je crois,
Entendez ma prière !

Ô Vous en qui j’ai foi,
Accueillez donc ma voix
Avec un cœur de Père.

C’est Vous seul, ô mon Dieu,
Ô Vous, Prince des Cieux,
Que je prierai toujours.

Ô Vous de qui les yeux
Agréent l’homme au cœur pieux,
Donnez-moi Votre amour !

Dieu - Viktor Vasnetsov

Samedi de la deuxième semaine de Carême – Oraison sur le peuple


Super populum : Orémus. Humiliáte cápita vestra Deo.
Oratio.
Famíliam tuam, quǽsumus, Dómine, contínua pietáte custódi : ut, quæ in sola spe grátiæ cæléstis innítitur, cælésti étiam protectióne muniátur. Per Dóminum.

Votre famille, ô mon Seigneur,
La tête inclinée sur Vos pieds,
Supplie Votre infinie grandeur
De l’avoir toujours en pitié.

Elle croit n’avoir qu’un espoir,
Qu’un seul soutien, un seul appui :
Votre grâce, qui dans le noir,
Est comme une lampe qui luit.

Gardez-la toujours des périls
Qu’ouvre sur ses pas l’ennemi ;
Qu’elle garde Votre Évangile,
Et que sa Foi soit affermie.