Saint Pie X

Saint Pie X – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 33, 12.
Veníte, fílii, audíte me : timorem Dómini docébo vos.

Saint Pie X
Saint Pie X

Venez, mes fils, écoutez-moi
Et la sagesse de la voix
De l’homme au front couvert de neige.
Venez ! Que vous enseignerai-je ?
À briser vos cœurs orgueilleux,
À craindre Votre Seigneur Dieu,
Car craindre Dieu n’est point faiblesse,
Mais le début de la sagesse.

Publicités
Saint Pie X

Saint Pie X – Graduel


Graduale. Ps. 39, 10-11.
Annuntiávi iustítiam in cœtu magno ; ecce lábia mea non cohíbui : Dómine, tu nosti.
V/. Iustítiam tuam non abscóndi in corde meo ; fidelitátem tuam et auxílium tuum narrávi.

Saint Pie X
Saint Pie X

Devant le peuple, j’ai parlé ;
Non, je n’ai point fermé les lèvres
Ni prononcé des choses mièvres
Qui plaisent aux écervelés.

Mais j’ai dit : « Voici la justice.
Ô mon peuple, aime, espère et crois,
Ou meurs sous le coup de la loi,
Car il n’est pas de subreptice. »

Non, mon cœur n’est pas un coffret
Qui dans l’ombre garde un trésor ;
C’est un phare près du grand port
Qui dispense partout ses rais.

Je n’ai point jeté ma lumière,
Mais celle de Votre salut
Afin de guider les élus
Vers la demeure de leur Père.

Texte de la Vulgate :

Annuntiavi justitiam tuam in ecclesia magna ; ecce labia mea non prohibebo : Domine, tu scisti.
Iustitiam tuam non abscondi in corde meo ; veritatem tuam et salutare tuum dixi.
(On note plusieurs changements notables : ecclesia pour coetu, veritatem pour fidelitatem, et salutare pour auxilium. Indéniablement, le texte de saint Jérôme a un caractère autrement plus spirituel que celui du cardinal Béa, employé dans le missel. On pourrait aussi parler de la différence entre nosti et scisti : le premier vient de nosco, qui veut dire apprendre, le second de scio, qui veut dire simplement connaître. Or, on voit mal comment Dieu pourrait apprendre quoi que ce soit, puisqu’Il connaît tout de toute éternité. Nosco désigne donc un processus, dont nosti est l’aboutissement, d’où le sens de savoir, tandis que scio désigne un état, ce qui est plus conforme à la nature intangible de Dieu.)

Saint Pie X

Saint Pie X – Communion


Saint Pie X
Saint Pie X

Ant. ad Communionem. Ioan. 6, 56-57.
Caro mea vere est cibus, et sanguis meus vere est potus. Qui mandúcat meam carnem et bibit meum sánguinem, in me manet et ego in illo.

Mangez, mangez Ma chair, Elle vous nourrira
Plus que le pain de blé que produisent vos bras.
Buvez, buvez Mon sang, car quel autre breuvage
Vous gardera vivants même au-delà des âges ?
Car qui mange Ma chair, qui boit Mon précieux sang,
Demeure en Moi, et Moi, en son cœur Je descends.