Saint Thomas d'Aquin - Carlo Crivelli

Saint Thomas d’Aquin – Introït


Ant. ad Introitum. Eccli. 15, 5.
In médio Ecclésiæ apéruit os eius : et implévit eum Dóminus spíritu sapiéntiæ et intelléctus : stolam glóriæ índuit eum.
Ps. 91,2.
Bonum est confitéri Dómino : et psállere nómini tuo, Altíssime.
V/. Glória Patri.

Saint Thomas d'Aquin - Carlo Crivelli
Saint Thomas d’Aquin – Carlo Crivelli

Ce saint ouvrit sa bouche au milieu de l’Église,
Dieu mit dans son haleine une sagesse exquise,
Une science inouïe ;
Il le vêtit de gloire et Son cœur s’en réjouit.

Qu’il est bon d’imiter les chants sacrés des anges,
Et de Vous adresser, ô Seigneur, nos louanges ;
D’oser, épouvantés,
De nos si faibles voix Vos merveilles vanter.

Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon - Barthélémy d'Eyck (attribution)

Saint Pierre Nolasque – Postcommunion


Postcommunio
Refécti cibo potúque cælésti, Deus noster, te súpplices exorámus : ut, in cuius hæc commemoratióne percépimus, eius muniámur et précibus. Per Dóminum.

Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon - Barthélémy d'Eyck (attribution)
Sainte Hostie de la Chapelle de Dijon – Barthélémy d’Eyck (attribution)

Venez vivre dans mon cœur, Vin et Pain du Ciel,
Dieu fort descendu pour nous dans les cœurs fidèles !
Vous, saint, veuillez supplier votre Roy si bon
D’offrir des secours nouveaux dès que nous tombons.

Saint Jérôme - Albrecht Dürer

Saint Jérôme – Graduel (Messe In Medio) (Ballade)


Graduale. Ps. 36, 30-31.
Os iusti meditábitur sapiéntiam, et lingua eius loquétur iudícium.
V/. Lex Dei eius in corde ipsíus : et non supplantabúntur gressus eius.

Saint Jérôme - Albrecht Dürer
Saint Jérôme – Albrecht Dürer

Voyez la bouche du méchant :
Pleine de venin et de fiel,
Et de paroles criminelles,
Sa langue est un couteau tranchant ;
Contemplez plutôt les richesses
Qui s’égaillent comme un essaim
En quittant la bouche du saint,
Car le juste aime la sagesse.

Le mauvais a l’air aguichant,
Et des propos superficiels
Qui vous mèneront loin du Ciel
Si vous cédez à ses penchants ;
Si les mots du juste vous blessent,
S’il vous dit : « Insensé ! Porcin ! »
Sachez qu’il suit les grands desseins,
Car le juste aime la sagesse.

L’impie, sans cesse chevauchant
L’âme du prince des rebelles,
Voudrait tout homme à son modèle :
Infirme, aveugle et trébuchant ;
Mais le juste a cette noblesse
Qui lui vient du céleste sein ;
De la loi sainte il est enceint,
Car le juste aime la sagesse.

Seigneur loué dans cette messe,
Chassez l’hérésiarque assassin
En envoyant un médecin,
Car le juste aime la sagesse.

Saint Cyprien de Carthage - Meister von Meßkirch

Saints Corneille et Cyprien – Graduel (messe Intret) (Rondeau)


Graduale. Exodi 15,11.
Gloriósus Deus in Sanctis suis : mirábilis in maiestáte, fáciens prodígia.
V/. Ibid., 6. Déxtera tua, Dómine, glorificáta est in virtúte : déxtera manus tua confrégit inimícos.

Saint Cyprien de Carthage - Meister von Meßkirch
Saint Cyprien de Carthage – Meister von Meßkirch

Vous êtes plein de gloire en Vos saints, ô mon Dieu,
Et Votre majesté resplendit à nos yeux
Réfléchie par Vos saints comme dans un miroir ;
Car ils ont remporté pour Vous mainte victoire
Contre Vos ennemis qui font la guerre aux Cieux.

Oui, c’est en Votre nom qu’ils ont en mille lieux
Rendu Votre ennemi sans force et silencieux ;
Et puisque c’est de Vous que vient tout leur pouvoir,
Vous êtes plein de gloire !

L’horrible magicien les épie, envieux,
Car ils font grâce à Vous des gestes merveilleux,
Et rejeter de tous l’infâme magie noire ;
Oui, Vos saints sont pour vous des offrandes du soir,
Et dans tous leurs hauts faits et leurs exploits glorieux
Vous êtes plein de gloire.

Saint Tite

Saint Tite – Postcommunion


Postcommunio
Præsta, quǽsumus, omnípotens Deus : ut, de percéptis munéribus grátias exhibéntes, intercedénte beáto Tito Confessóre tuo atque Pontífice, benefícia potióra sumámus. Per Dóminum.

Accordez-nous, Dieu tout puissant,
Par l’intercession de saint Tite,
Qui, s’il ne versa pas son sang,
Mourut, éclatant de mérites,
Qu’après avoir reçu l’hostie
Pour laquelle nous rendons grâces,
Nous, si faibles et si petits,
Votre bienveillance nous fasse
Jouir de ce Dieu qu’encensa
Votre prêtre durant la messe
Et que notre cœur confessa,
Dans une éternelle allégresse.

Saint Sylvestre tuant un dragon et ressuscitant les victimes

Saint Sylvestre – Secrète (avant 1942)


Secreta.
Obláta, Dómine, múnera, nova Unigéniti tui Nativitáte sanctífica : nosque a peccatórum nostrórum máculis emúnda. Per eúndem Dóminum nostrum.

Célébrons aujourd’hui les mérites des saints,
Ces saints que le Seigneur accueillit en Son sein
Et qu’à jamais Il comble de bonheur.

Saint Sylvestre, béat de la vision de Dieu,
Versez un peu de joie dans l’ombre de nos lieux,
Pour ressentir votre bras protecteur.

Le Christ, Tsar des Tsars - Alexandre Kazantsev

Christ-Roy – Introit


Le Christ, Tsar des Tsars - Alexandre Kazantsev
Le Christ, Tsar des Tsars – Alexandre Kazantsev

Ant. ad Introitum. Apoc. 5, 12 ; 1, 6.
Dignus est Agnus, qui occísus est, accípere virtútem, et divinitátem, et sapiéntiam, et fortitúdinem, et honórem. Ipsi glória et impérium in sǽcula sæculórum.
Ps. 71, 1.
Deus, iudícium tuum Regi da : et iustítiam tuam Fílio Regis.

Chrétiens, levez les yeux, contemplez l’Agneau blanc,
Cet Agnel immolé par le glaive sanglant,
Et dans la communion et des saints et des anges,
Entonnez sans tarder une hymne de louange.
Acclamez le Seigneur, ô fidèles, chantez
L’Agneau qui de l’autel renaît ensanglanté.
Gloire à l’Agneau de Dieu, gloire à l’Agneau royal,
Gloire à l’Immaculé qui nous sauva du mal !
Lui seul est vraiment digne, a vraiment mérité
De recevoir la force et la divinité,
La puissance et l’honneur, la sagesse et la gloire,
Et dans l’éternité, sceptre, trône et pouvoir.
Maître de l’univers, daignez remettre au Roy,
A Votre divin Fils qui souffrit sur la Croix,
La pourpre, la couronne et la main de justice,
Et qu’à Sa voix sacrée chaque chose obéisse.

Saint Laurent de Brindes

Saint Laurent de Brindes – Introit (Messe In Medio)


Saint Laurent de Brindes
Saint Laurent de Brindes

Nous fêtons aujourd’hui saint Laurent de Brindes, dont voici une paraphrase de l’Introit. Le reste de la messe est du Commun des Docteurs.

Ant. ad Introitum. Eccli. 15, 5.
In médio Ecclésiæ apéruit os eius : et implévit eum Dóminus spíritu sapiéntiæ et intelléctus : stolam glóriæ índuit eum.

Ps. 91,2.
Bonum est confitéri Dómino : et psállere nómini tuo, Altíssime.

Le sage ouvre la bouche au milieu de l’Eglise :
Ô fidèles, écoutez-le !
Sa voix a la douceur de la plus douce brise,
Sa voix a des accents mielleux.

L’Esprit de Vérité prend place dans son cœur,
Et parle par sa voix ;
Sa langue est dirigée par son Maître et Seigneur,
Et ne dévie point de Sa voie.

Le Seigneur l’a vêtu de Sa robe de gloire,
Il l’a vêtu de Son esprit ;
A la source d’eau pure, accourez, venez boire,
Source qui jamais n’est tarie.

Confessez le Seigneur, éclatez en louanges,
Chantez sans cesse notre Dieu !
Chantez-Le dans Ses saints, chantez-Le dans Ses anges,
Dans Ses sages venus des Cieux !

Sainte Chrétienne

Epigramme de sainte Chrétienne – Epigramme #66


Sainte Chrétienne
Sainte Chrétienne

L’actualité, qui parait souvent les traits peu aimables du cours des affaires de ce monde, peut aussi s’identifier aux événements de l’année liturgique. Actuels et passagers, ils le sont sans nul doute mais, répétés d’année en année, ils tiennent aussi quelque chose de l’éternité, cet état où la seule actualité sera celle de Dieu. Je vous propose donc, chers lecteurs, de vous calquer avec moi sur cette actualité liturgique jusqu’à la venue du Messie. Nous fêtons aujourd’hui sainte Chrétienne1, à laquelle cette épigramme est consacrée.

Jadis, en Italie, fut une chaste femme
Dont nul, à l’étranger, n’eût pu dire le nom.
Mais, si sage était-elle, et si pure son âme,
Qu’un chacun l’appelait selon son seul renom.
Car, si sainte était-elle en sa vie quotidienne,
Que faute de pouvoir, comme on l’aurait voulu,
Appeler Jésus-Christ une femme, il a plu
A ses contemporains de l’appeler Chrétienne.

1 Il semble qu’il y ait plusieurs saintes Chrétienne fêtées le même jour, si j’en juge à ce qu’on peut lire sur cette page. Pour ma part, je me suis fondé sur sainte Chrétienne de Sainte Croix, italienne dont le premier nom était Oringa. Tout éclaircissement sera le bienvenu.