Saint Martin partageant son manteau avec un mendiant - CC Yelkrokoyade

Saint Martin – Collecte


Oratio.
Deus, qui cónspicis, quia ex nulla nostra virtúte subsístimus : concéde propítius ; ut, intercessióne beáti Martíni Confessóris tui atque Pontíficis, contra ómnia advérsa muniámur. Per Dóminum nostrum.

Saint Martin partageant son manteau avec un mendiant - CC Yelkrokoyade
Saint Martin partageant son manteau avec un mendiant – CC Yelkrokoyade

Nous n’avons point le sceptre, ô Triple Rayon d’or,
Et ne pouvons lutter seuls devant le serpent.
Martin, ô marche, ô mitre, infatigable cor,
Priez ! À votre voix, la rosée se répand.

Le petit quatrain que vous venez de lire est écrit dans un style entièrement nouveau pour ce blogue, style que je qualifierais par dérision d’hermétisme lisible. Pour l’hermétisme, je pense que vous aurez compris ; pour la lisibilité, voici une liste d’équivalences. Si je poursuis l’expérience, je publierai une page qui leur sera consacrée.

  • sceptre : force, pouvoir
  • Triple Rayon d’or : Dieu
  • Serpent : satan
  • marche :  saint intercesseur
  • mitre : évêque
  • cor : confesseur
  • rosée : grâce

 

Publicités
La Pentecôte - Hans Multscher

Vigile de la Pentecôte – Postcommunion


Postcommunio.
Sancti Spíritus, Dómine, corda nostra mundet infúsio : et sui roris íntima aspersióne fecúndet. Per Dóminum.

La Pentecôte - Hans MultscherQue l’Esprit du Seigneur
Pénètre dans nos cœurs
Et les rende innocents.

Extirpez nos souillures
De nos recoins obscurs,
Et lavez tout ce sang.

De Votre intelligence,
Esprit-Saint, plus qu’immense,
Daignez-nous arroser.

Et fécondez les hommes,
Humbles fleurs que nous sommes,
De Votre alme rosée.

L'arbre de Jessé

Premier dimanche de l’Avent – Communion


Ant. ad Communionem. Ps. 84, 13.
Dóminus dabit benignitátem : et terra nostra dabit fructum suum.

L'arbre de Jessé
L’arbre de Jessé

La bonté du Seigneur est descendue sur terre
Comme rosée dans le désert,
Et ce grand champ stérile, au sortir de la nuit,
Sans tarder portera son fruit,
Et le sol desséché par le jus de la pomme
Fera germer le Fils de l’homme.

La Transfiguration - Giovanni Bellini

Transfiguration – Graduel


Graduale. Ps. 44, 3 et 2.
Speciósus forma præ fíliis hóminum : diffúsa est grátia in lábiis tuis.
V/. Eructávit cor meum verbum bonum : dico ego ópera mea Regi : lingua mea cálamus scribæ velóciter scribéntis.

La Transfiguration - Giovanni Bellini
La Transfiguration – Giovanni Bellini

Votre beauté n’a point sur cette terre
D’équivalent,
Et de Vos frères
C’est Votre habit qui parait le plus blanc.

Sur Votre lèvre est un souffle de grâce,
Qui vient des Cieux ;
De Notre race
Qui plus que Vous reçut de notre Dieu ?

Parle ô mon cœur, fais jaillir ta parole,
Car tu reçois,
Humble corolle,
L’alme rosée répandue par ton Roy.

Et toi ma langue, écris comme un calame
Ce qu’en secret
Te dit mon âme
Dans le grand livre où son amour paraît.

Isaïe - Psautier de Paris

Rorate, caeli, desuper… – Mercredi des Quatre-Temps de l’Avent


Ant. ad Introitum. Is. 45, 8.
Roráte, cæli, désuper, et nubes pluant iustum : aperiátur terra, et gérminet Salvatórem.
Ps. 18, 2.
Cæli enárrant glóriam Dei : et ópera mánuum eius annúntiat firmaméntum.

Sur ce sol si sec, ô Cieux déposez
La douceur de votre rosée !
Et vous, ô nuées, sur l’ombre et les cendres,
Faites pleuvoir, faites descendre
Le Juste attendu comme l’alme pluie
Dans la sécheresse et la nuit.
Ô terre, ouvre-toi, et que ton Sauveur
Sorte et germe comme une fleur.
Sonnez et sonnez, trompettes des Cieux,
La gloire éternelle de Dieu,
Et vous, firmament, dites à la terre
Quelle œuvre accomplira son Père.