Jésus miséricordieux - Eugeniusz Kazimirowski - CC HistoryIsResearch

Troisième dimanche après la Pentecôte – Introït


Ant. ad Introitum. Ps. 24, 16 et 18.
Réspice in me et miserére mei, Dómine : quóniam únicus et pauper sum ego : vide humilitátem meam et labórem meum : et dimítte ómnia peccáta mea, Deus meus.
Ps. ibid., 1-2.
Ad te, Dómine, levávi ánimam meam : Deus meus, in te confído, non erubéscam.
V/.Glória Patri.

Jésus miséricordieux - Eugeniusz Kazimirowski - CC HistoryIsResearch
Jésus miséricordieux – Eugeniusz Kazimirowski – CC HistoryIsResearch

Jetez les yeux sur nous, Seigneur ;
Pitié pour Vos pauvres pécheurs.
Je vis dans l’abandon et dans la pauvreté,
Rassasié de malheur et plein d’humilité,
Mais je Vous redis, plein de foi,
Mon Dieu, mon Dieu, pardonnez-moi.
Ô Seigneur, c’est à Vous que je confie mon âme :
Ne la laissez point choir, mon Sauveur, dans les flammes.

 

Publicités
Dieu le Père - Cima da Conegliano

Mardi Saint – Offertoire


Ant. ad Offertorium. Ps. 139, 5.
Custódi me, Dómine, de manu peccatóris : et ab homínibus iníquis éripe me.

Dieu le Père - Cima da Conegliano
Dieu le Père – Cima da Conegliano

De la main du pécheur,
Protégez-moi, Seigneur !
Délivrez-moi, mon Dieu,
Des mains de l’orgueilleux.

Saint François Xavier débarquant en Chine - Joseph-Marie Vien

Saint François Xavier – Secrète


Secreta.
Præsta nobis, quǽsumus, omnípotens Deus : ut nostræ humilitátis oblátio, et pro tuórum tibi grata sit honóre Sanctórum, et nos córpore páriter et mente puríficet. Per Dóminum.

Saint François Xavier débarquant en Chine - Joseph-Marie Vien
Saint François Xavier débarquant en Chine – Joseph-Marie Vien

En l’honneur du Très-Haut, mais sur Son ordre exprès,
Le pécheur vil et bas présente plein de crainte
La Victime adorable et sainte.

Ô Bienheureux du Ciel, venez, venez plus près,
Que les lèvres de Dieu ne s’ouvrent point au blâme,
Mais sauvent nos corps et nos âmes.

Un calice, vase qui contient le Précieux Sang de Notre-Seigneur - CC Sailko

Fête du Précieux Sang – Graduel


Graduale. 1. Ioann. 5, 6 et 7-8.
Hic est, qui venit per aquam et sánguinem, Iesus Christus : non in aqua solum, sed in aqua et sánguine.
V/. Tres sunt, qui testimónium dant in cælo : Pater, Verbum et Spíritus Sanctus ; et hi tres unum sunt. Et tres sunt, qui testimónium dant in terra : Spíritus, aqua et sanguis : et hi tres unum sunt.

Un calice, vase qui contient le Précieux Sang de Notre-Seigneur - CC Sailko
Un calice, vase qui contient le Précieux Sang de Notre-Seigneur – CC Sailko

Voici que vient Celui qui par le sang et l’eau
A sauvé les pécheurs !
Non par l’eau seulement, mais aussi par les flots
De Son sang rédempteur.

Ils sont trois dans le Ciel à rendre témoignage :
Père, Verbe, Esprit-Saint.
Ils témoignent tous trois, hors du monde et des âges,
Et tous trois ne font qu’Un.

Mais ils sont aussi trois à témoigner sur terre :
L’eau, le sang et l’esprit ;
Et tous trois sont Un seul envoyé par le Père
Qui L’aime et Le chérit.

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico

Troisième dimanche après la Pentecôte – Communion


Ant. ad Communionem. Luc. 15, 10. Communion
Dico vobis : gáudium est Angelis Dei super uno peccatóre pœniténtiam agénte.

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico
Les Saints du Ciel – Bienheureux Fra Angelico

Un frisson parcourt les Cieux,
Et tous les anges tressaillent ;
L’éclair brille dans les yeux
Et la joie dans les entrailles.

Est-ce la venue d’un saint,
D’une âme entre toutes belle
Qui fait palpiter le sein
Des purs habitants du Ciel ?

Non, c’est un homme tremblant
Qui bat sa pauvre poitrine ;
De son cœur devenu blanc
Dieu a lavé la sentine.

Saint Thomas de Cantorbéry - Maître Francke

Saint Thomas de Cantorbéry – Secrète (avant 1962)


Secreta.
Múnera tibi, Dómine, dicáta sanctífica : et, intercedénte beáto Thoma Mártyre tuo atque Pontífice, per éadem nos placátus inténde. Per Dóminum.

Sanctifiez, Seigneur, ces offrandes ;
Qu’en elles, Votre esprit descende.
Par l’intercession de Thomas
Qui, durant sa vie Vous aima
Tant qu’il accepta le martyre
A la porte de Votre empire,
Comme Vous l’avez regardé
Plein d’affection et de bonté,
Regardez-nous, pauvres pécheurs,
Avec indulgence et douceur.

Saint Didace prêchant - Annibale Carracci

Saint Didace – Collecte


Oratio.
Omnípotens sempitérne Deus, qui dispositióne mirábili infírma mundi éligis, ut fórtia quæque confúndas : concéde propítius humilitáti nostræ ; ut, piis beáti Dídaci Confessóris tui précibus, ad perénnem in cælis glóriam sublimári mereámur. Per Dóminum nostrum.

Seigneur, Votre toute puissance,
Qu’il est bien juste qu’on encense,
A souvent fait choix ici-bas
Du plus faible et du plus fragile
Pour annoncer Votre Évangile
Et mener les plus durs combats.

Le monde entier put voir alors
Que tous ceux qui se croyaient forts
Ne pouvaient rien face à Vous, non !
Leur prétention soudain s’affaisse
Face à l’homme dont la faiblesse
A pris pour rempart Votre Nom !

A nous aussi, humbles pécheurs,
Soyez favorable, ô Seigneur ;
Regardez notre humilité.
Que le secours de saint Didace
Nous guide en cette vie qui passe
Et nous gagne l’éternité.

Saint Jean-Marie Vianney - CC Herwig Reidlinger

Saint Jean-Marie Vianney – Collecte


Saint Jean-Marie Vianney - CC Herwig Reidlinger
Saint Jean-Marie Vianney – CC Herwig Reidlinger

Oratio.
Omnípotens et miséricors Deus, qui sanctum Ioánnem Maríam pastoráli stúdio et iugi oratiónis ac pæniténtiæ ardóre mirábilem effecísti : da, quǽsumus, ut eius exémplo et intercessióne, ánimas fratrum lucrári Christo, et cum eis ætérnam glóríam cónsequi valeámus. Per eúndem Dóminum.

Ô Seigneur plein d’amour, de force et de puissance,
Qui nous avez donné Votre saint Jean-Marie,
Qui l’avez soutenu dans son obéissance,
Dans ses contemplations et dans sa pénitence,
Dans sa lutte acharnée contre les diableries ;
ô Seigneur, seul appui de ce fervent pasteur,
Dont l’unique souci était de ramener
Ses brebis égarées à Vous, leur Créateur,
Car il ne voulait pas que l’une d’elles meure
Et soit punie toujours, à jamais condamnée ;
Accordez-nous, Seigneur, que les prêtres sur terre
Le prennent pour exemple et marchent sur ses pas ;
Que devant le pécheur ils n’osent point se taire,
Qu’ils lui fassent quitter la route délétère,
Et que, Seigneur très bon ! ils ne l’égarent pas.

Le Jugement

Samech – Psaume #118 – Distiques #44


Le Jugement
Le Jugement

Samech

113 Iniquos odio habui,
et legem tuam dilexi.
114 Adjutor et susceptor meus es tu,
et in verbum tuum supersperavi.
115 Declinate a me, maligni,
et scrutabor mandata Dei mei.
116 Suscipe me secundum eloquium tuum, et vivam,
et non confundas me ab exspectatione mea.
117 Adjuva me, et salvus ero,
et meditabor in justificationibus tuis semper.
118 Sprevisti omnes discedentes a judiciis tuis,
quia injusta cogitatio eorum.
119 Prævaricantes reputavi omnes peccatores terræ ;
ideo dilexi testimonia tua.
120 Confige timore tuo carnes meas ;
a judiciis enim tuis timui.

Samech

Péché, que je te hais ! Que tu me fais horreur !
Mais je loue Votre loi, je Vous aime Seigneur.

Vous êtes, Tout Puissant, mon glaive et mon écu :
Si je suis avec Vous, je me sais invaincu.

Déguerpissez, maudits, et laissez-moi, pervers,
M’imprégner de la règle et la tourner en vers.

Dieu, sans Votre soutien, puis-je me dire en vie ?
Ah, ne permettez pas, Seigneur, que je dévie.

Si Vous me voulez sauf, accordez-moi Votre aide :
Je lirai Votre loi, mon unique remède.

Accumulant sur lui le plus juste mépris,
Sur la balance, enfin, l’inique a peu de prix.

Heureux l’homme de foi ! Mais tous les incrédules
Et tous les pécheurs sont du monde les pustules.

Brisez ma chair, Seigneur, brisez-la durement,
Car j’ai peur qu’à ma mort vienne le châtiment.

Un ostensoir, symbole de Jésus lumière du monde

Nun – Psaume #118 – Distiques #43


Un ostensoir, symbole de Jésus lumière du monde
Un ostensoir, symbole de Jésus lumière du monde

Nun

105 Lucerna pedibus meis verbum tuum,
et lumen semitis meis.
106 Juravi et statui
custodire judicia justitiæ tuæ.
107 Humiliatus sum usquequaque, Domine ;
vivifica me secundum verbum tuum.
108 Voluntaria oris mei beneplacita fac, Domine,
et judicia tua doce me.
109 Anima mea in manibus meis semper,
et legem tuam non sum oblitus.
110 Posuerunt peccatores laqueum mihi,
et de mandatis tuis non erravi.
111 Hæreditate acquisivi testimonia tua in æternum,
quia exsultatio cordis mei sunt.
112 Inclinavi cor meum ad faciendas justificationes tuas in æternum,
propter retributionem.

Nun

Ô Dieu, Votre parole est sur ma route un phare
Qui guide dans la nuit mes pas et mes regards.

Devant Vous, ô Seigneur, j’en ai fait le serment,
Et, fidèle, ai gardé tous Vos commandements.

Oh, quelle humiliation, et quel opprobre extrême,
Jadis ! Mais désormais, faites que je Vous aime !

Vous m’avez accordé, Dieu très doux, le pardon ;
J’ai fait une promesse : agréez-en le don.

Je tiens toujours mon âme au milieu de mes paumes,
Et n’ai point oublié les édits du Royaume.

Les pécheurs ont voulu me prendre dans leurs rets,
Mais je me suis soumis à Vos très saints décrets.

J’ai reçu Vos leçons comme mon héritage,
Comme un legs éternel qui dure d’âge en âge.

Qu’il est doux d’obéir à Votre volonté !
Grande sera pour moi, Maître, Votre bonté.