Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico

Dix-huitième dimanche après la Pentecôte – Graduel (fin)


Graduale. Ps. 121, 1 et 7.
[…]
V/. Fiat pax in virtúte tua : et abundántia in túrribus tuis.

Les Saints du Ciel - Bienheureux Fra Angelico
Les Saints du Ciel – Bienheureux Fra Angelico

La maison du Seigneur est ceinte de remparts,
D’indestructibles tours et de puissants donjons ;
Tant qu’il n’est pas encor trop tard,
Pauvres mortels, songeons, songeons,
À ce qui nous attend après le grand départ.

L’impie croit-il pouvoir fouler le parapet
De cette forteresse, ou défoncer ses portes ?
Mais qui s’y rend avec respect
Trouvera dans la place forte
L’abondance et la joie, le bonheur et la paix.

Publicités
Mathias Stom - Les Mages

Epiphanie du Seigneur – Introit


Ant. ad Introitum. Malach. 3, 1 ; 1 Par. 29, 12.
Ecce, advénit dominátor Dóminus : et regnum in manu eius et potéstas et impérium.
Ps. 71, 1.
Deus, iudícium tuum Regi da : et iustítiam tuam Fílio Regis.

Tremblez, tremblez, mortels, car le Seigneur approche ;
L’univers tressaillant reçoit son Souverain,
Ce Maître dont le trône est plus dur que la roche
Et Son sceptre brillant plus ferme que l’airain.

Ô Dieu plein de bonté, donnez à Votre Fils
Le pouvoir de juger et de régir la terre ;
Remettez à ce Roy, grand Roy, Votre justice,
Pour que la création Vous glorifie, ô Père !

Le Saint Nom de Jésus

Usque ad occasum – Terza rima #5


Le Saint Nom de Jésus
Le Saint Nom de Jésus

Nous fêtions hier le Saint nom de Jésus. Parmi les antiennes des Vêpres se trouvait celle-ci, qui ne pouvait qu’attirer mon attention (occasus est en effet l’une des étymologies possibles de mon nom) :

A solis ortu * usque ad occasum, laudabile nomen Domini.

Peuples de l’univers, surtout ne tardez point !
Louez le nom sacré du céleste Sauveur
Dès que l’aube paraît, dès que le soleil point.

Tout le jour, chantez-Le, chantez-Le à toute heure,
Et jusqu’à ce que l’astre ait disparu au loin,
Acclamez, ô mortels, le nom saint du Seigneur.