Saint Jean continuant à prier dans son martyre

Saint Jean l’évangéliste – Collecte


Oratio.
Ecclésiam tuam, Dómine, benígnus illústra : ut, beáti Ioánnis Apóstoli tui et Evangelístæ illumináta doctrínis, ad dona pervéniat sempitérna. Per Dóminum.

Saint Jean continuant à prier dans son martyre
Saint Jean continuant à prier dans son martyre

Que Votre main, Seigneur, comme un astre éclatant,
Éclaire Votre Église en notre pauvre temps.
Écoutons Jean, l’évangéliste,
Pour qu’aidés de Votre bonté,
Nous vivions pour l’éternité
Que nous a valu Votre Christ.

Publicités
Saint Ambroise et l'empereur - Van Dyck

Saint Ambroise – Communion


Ant. ad Communionem. Ps. 88, 36 et 37-38.
Semel iurávi in sancto meo : Semen eius in ætérnum manébit : et sedes eius sicut sol in conspéctu meo, et sicut luna perfécta in ætérnum, et testis in cælo fidélis.

Saint Ambroise et l'empereur - Van Dyck
Saint Ambroise et l’empereur – Van Dyck

Si l’homme qui vit sur le sol
Est fourbe, menteur et sournois,
Qui peut douter de la parole
De Celui qui est un et trois ?

« J’ai juré dès les temps antiques,
J’ai prêté serment sur Mon saint,
Sur le nom de Mon Fils unique,
Celui qui repose en Mon sein.

J’ai dit : Il trônera au Ciel,
Celui que chériront Tes yeux ;
Il sera un astre éternel
Qui brillera du haut des Cieux.

Et quant aux hommes de sa race
Qui garderont fidélité,
Je les enrichirai de grâces
Dans le temps et l’éternité. »

Le Christ représenté comme un soleil

Samedi des Quatre-Temps de l’Avent – Communion


Ant. ad Communionem. Ps. 18, 6–7.
Exsultávit ut gigas ad curréndam viam : a summo cælo egréssio eius, et occúrsus eius usque ad summum eius.

Un sommeil agité m’avait pris dans la nuit,
Quand soudain, fabuleux réveil !
Je relevai ma tête en entendant un bruit ;
Ah ! je vis un titan brillant comme un soleil.
Ses pas, plus espacés que des gouffres béants,
Causaient des tremblements de terre ;
Et je vis, effaré, que ce divin géant
Avait en un instant parcouru l’univers.
Du levant au ponant, comme l’astre, il allait ;
Tout homme, au seuil de sa demeure,
Rempli d’admiration, de crainte, contemplait,
Sans pouvoir ignorer la venue du Seigneur.

Le Saint Nom de Jésus

Usque ad occasum – Terza rima #5


Le Saint Nom de Jésus
Le Saint Nom de Jésus

Nous fêtions hier le Saint nom de Jésus. Parmi les antiennes des Vêpres se trouvait celle-ci, qui ne pouvait qu’attirer mon attention (occasus est en effet l’une des étymologies possibles de mon nom) :

A solis ortu * usque ad occasum, laudabile nomen Domini.

Peuples de l’univers, surtout ne tardez point !
Louez le nom sacré du céleste Sauveur
Dès que l’aube paraît, dès que le soleil point.

Tout le jour, chantez-Le, chantez-Le à toute heure,
Et jusqu’à ce que l’astre ait disparu au loin,
Acclamez, ô mortels, le nom saint du Seigneur.