Quatrième dimanche de Carême – Introït

Ant. ad Introitum. Is. 66, 10 et 11.
Lætáre, Ierúsalem : et convéntum fácite, omnes qui dilígitis eam : gaudéte cum lætítia, qui in tristítia fuístis : ut exsultétis, et satiémini ab ubéribus consolatiónis vestræ.
Ps. 121, 1.
Lætátus sum in his, quæ dicta sunt mihi : in domum Dómini íbimus.
V/.Glória Patri.

Les croisés de Frédéric II à l'entrée de Jérusalem
Les croisés de Frédéric II à l’entrée de Jérusalem

Réjouis-toi, Jérusalem,
Et toi, son peuple qui l’aime,
Rassemble-toi dans son sein.

Ô cœur brisé de tristesse,
Éclate en cris d’allégresse
Sur la montagne des saints.

Où tariras-tu tes pleurs ?
Où tes yeux seront en fleur ?
Dans l’enceinte de Sion !

Bois le vin à sa mamelle,
Le nectar et l’hydromel,
Le lait de consolation.

Mon cœur s’est rempli d’une joie extrême
Quand des chants sacrés, doux et mélodieux
M’ont dit : « La voici, la maison de Dieu ;
Entrons sans tarder pour Le voir Lui-même. »

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s