Mercredi des Cendres – Introït

Ant. ad Introitum. Sap, 11, 24, 25 et 27.
Miseréris ómnium, Dómine, et nihil odísti eórum quæ fecísti, dissímulans peccáta hóminum propter pæniténtiam et parcens illis : quia tu es Dóminus, Deus noster.
Ps. 56, 2.
Miserére mei, Deus, miserére mei : quóniam in te confídit ánima mea.
V/.Glória Patri.

Le prêtre imposant les cendres
Le prêtre imposant les cendres

De qui, Seigneur, n’avez-Vous point pitié ?
Pour Vos enfants, Vous n’avez point de haine :
Vous pardonnez, Dieu très doux, volontiers
Au cœur contrit qui vient chercher sa peine.

Pitié, Seigneur ! Mon âme se repent,
Mon cœur éclate en sanglots de souffrance
Et mon esprit, pris aux crocs du serpent,
Ne met qu’en Vous, Vous mon Dieu, sa confiance.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s