Saint Jean de Kenty – Introït (extrait)

Ant. ad Introitum. Eccli. 18, 12-13.
Miserátio hóminis circa próximum : misericórdia autem Dei super omnem carnem.

Saint Jean de Kenty - CC Ludwig Schneider
Saint Jean de Kenty – CC Ludwig Schneider

L’homme voit son prochain pauvre, malade et triste :
Ce n’est que par moments
Qu’il vient à son secours, et le soigne et l’assiste.
S’il le voulait vraiment,
Pourrait-il secourir tous ceux qui sur la terre
Tremblent dans les malheurs et crient dans la misère ?

Mais il est un Seigneur qui règne dans les Cieux
Qui peut soigner la somme
Des malheureux humains, des nourrissons aux vieux
Aussi bien qu’un seul homme ;
Rien n’est dur à Celui qui fit le ciel si bleu :
Oublie l’homme oublieux, oublie l’homme et prie-Le.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s