Saint Jean Eudes – Alléluia (Messe Os justi)

Allelúia, allelúia. V/. Iac. 1, 12. Beátus vir, qui suffert tentatiónem : quóniam, cum probátus fúerit, accípiet corónam vitæ. Allelúia.

Reliquaire de saint Jean Eudes
Reliquaire de saint Jean Eudes

Heureux l’homme éprouvé durant sa vie terrestre
Et que mille afflictions font gémir patiemment !
Heureux qui, sans se plaindre, a souffert les séquestres,
La mort de ses amis, la guerre ou les tourments !

Comme un lingot impur qu’on met dans la fournaise
Afin d’en retirer les plus petits défauts,
Le juste est séparé de ses parties mauvaises
Pour être, au soir, conduit aux festins triomphaux.

Là, devant l’assemblée des habitants du Ciel,
Le juste, agenouillé sur le sacré perron,
Des mains de son Seigneur auquel il fut fidèle
Recevra de la vie l’anneau d’or sur son front.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s