Dimanche des Rameaux – Communion

Ant. ad Communionem. Matth. 26, 42.
Pater, si non potest hic calix transíre, nisi bibam illum : fiat volúntas tua.

Voici devant Mes yeux le terrible calice,
Voici que m’apparaît l’instrument du supplice :
Ô Père, écartez-le de Moi !

Mon Père, ayez pitié de Votre unique Fils !
Daignez Me dispenser de ce terrible office,
Et du vil tourment de la croix.

Et pourtant, Père aimé, s’il faut que Je périsse,
Si Votre volonté M’enjoint le sacrifice,
J’obéirai, rempli de joie !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s