Lundi de la quatrième semaine de Carême – Graduel

Graduale. Ps. 30, 3.
Esto mihi in Deum protectórem et in locum refúgii, ut salvum me fácias.
V/. Ps. 70, 1. Deus, in te sperávi : Dómine, non confúndar in ætérnum.

Au milieu des périls et des dangers extrêmes,
Au milieu d’assassins, d’impies et de méchants,
Daignez, daignez, ô Dieu que j’aime,
Écouter ma prière, et ma voix, et mon chant.

Seigneur aux mille noms ! Créateur, Amour, Juge,
Soyez mon protecteur dans ce désert affreux ;
Que Votre main soit mon refuge,
Ô Seigneur adoré, ô Maître généreux.

Mon Seigneur et mon Dieu, c’est en Vous que j’espère :
Ne laissez pas peser l’iniquité sur moi ;
Ouvrez l’éternel, le prospère,
Le palais du salut où siège le Grand Roy.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s