Saints Vincent et Anastase – Postcommunion (Terza rima)

Postcommunio.
Quǽsumus, omnípotens Deus : ut, qui cæléstia aliménta percépimus, intercedéntibus beátis Martýribus tuis Vincéntio et Anastásio, per hæc contra ómnia advérsa muniámur. Per Dóminum nostrum.

Que cet aliment du Ciel
Que notre cœur a reçu
Nous soit plus doux que le miel.

Qu’il nous donne un aperçu
De la saveur du Sauveur,
Qui du mal est notre issue.

Et que nos intercesseurs
Pour nous demandent à Dieu
Son secours dans le malheur.

Saints Vincent, le victorieux,
Anastase, ô grand martyr,
Suppliez le Roy des Cieux

Qu’Il daigne nous accueillir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s