Sixième jour dans l’Octave de la Nativité – Offertoire

Ant. ad Offertorium. Ps. 88,12et 15.
Tui sunt cœli et tua est terra : orbem terrárum et plenitúdinem eius tu fundásti : iustítia et iudícium præparátio sedis tuæ.

Les Cieux disent à Dieu : nous Vous appartenons,
Et la terre obéit seulement à Son nom ;
Écoute, écoute encor la voix de l’univers :
« C’est à Dieu qui me fit que je suis asservi,
Et c’est Lui, le Très-Bon, qui fit don de la vie
A tous ces animaux dont je suis recouvert. »

Soyez loué, mon Dieu, pour Votre création !
Ô peuples, chantez-Le ! Acclamez-le, nations !
N’avez-Vous pas créé le Ciel, l’homme et la terre ?
Contemple ton Seigneur au céleste pourpris :
La justice est Son trône, et saints sont Ses rescrits ;
C’est Lui qui nous régit, c’est à Lui qu’il faut plaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s