Dimanche dans l’Octave de Noël – Postcommunion

Postcommunion.
Per huius, Dómine, operatiónem mystérii, et vitia nostra purgéntur, et iusta desidéria compleántur. Per Dóminum.

Ô Très-Saint Sacrement, adorable remède
Qu’aux hommes loin de Lui le Roy des Cieux concède,
Nettoyez mon esprit et daignez arracher
Le vice abominable et l’horrible péché
Qui me rongent le cœur comme une moisissure,
Mais soyez favorable à nos vœux s’ils sont purs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s