Saint Thomas, apôtre – Communion

Ant. ad Communionem. Ioann. 20, 27.
Mitte manum tuam, et cognósce loca clavórum : et noli esse incrédulus, sed fidélis.

Ce n’est pas un sosie que contemplent tes yeux,
Ce n’est pas non plus un fantôme ;
Reconnais le Fils de ton Dieu
Qui revient parmi vous annoncer Son Royaume.

Thomas, glisse ton doigt dans les plaies de Mes mains,
Et dans celui de Ma poitrine ;
N’est-ce pas Moi que les Romains
Ont cloué sur la Croix en haut de la colline ?

« Mon Seigneur et mon Dieu ! » dis-tu, puisque tu vois.
A présent, demeure fidèle
A ce que put toucher ton doigt
Et ne balance plus sur ce qui vient du Ciel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s