Samedi des Quatre-Temps de l’Avent – Communion

Ant. ad Communionem. Ps. 18, 6–7.
Exsultávit ut gigas ad curréndam viam : a summo cælo egréssio eius, et occúrsus eius usque ad summum eius.

Un sommeil agité m’avait pris dans la nuit,
Quand soudain, fabuleux réveil !
Je relevai ma tête en entendant un bruit ;
Ah ! je vis un titan brillant comme un soleil.
Ses pas, plus espacés que des gouffres béants,
Causaient des tremblements de terre ;
Et je vis, effaré, que ce divin géant
Avait en un instant parcouru l’univers.
Du levant au ponant, comme l’astre, il allait ;
Tout homme, au seuil de sa demeure,
Rempli d’admiration, de crainte, contemplait,
Sans pouvoir ignorer la venue du Seigneur.

Publicités

Une réflexion sur “Samedi des Quatre-Temps de l’Avent – Communion

  1. Ping : Samedi des Quatre-Temps de l’Avent – Communion | musnadjia423wordpress

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s