Mardi de la troisième semaine de l’Avent – Communion

Ant. ad Communionem. Is. 35, 4.
Dícite : pusillánimes, confortámini et nolíte timére : ecce, Deus noster véniet et salvábit nos.

Dites à tous ceux dont le cœur
Grelotte, refroidi de peur,
Comme des animaux sous un ciel orageux :
« Chassez la crainte de votre âme,
Et que la joie, comme une flamme,
La réchauffe ! Soyez braves et courageux. »

Car voici l’heureuse nouvelle
Que nous envoie le Roy du Ciel,
Ce Roy juste, puissant, et miséricordieux :
« Bientôt descendra sur la terre
Pour le salut de toute chair
Mon Fils, que J’aime tant, Mon Fils et votre Dieu. »

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s