Saint Silvestre – Collecte

Oratio.

[…]sǽculi huius vanitátem in apérto túmulo pie meditántem[…]

C’était un fort bel homme ; il était grand et fort,
Brillait de ses yeux verts et de ses cheveux d’or.
Chaque femme admirait son visage radieux ;
Chaque homme l’observait avec un air envieux.

Ô prestance admirable, ô trop sublime corps !
Parfois, quand il passait, on entendait des yeux
Chuchoter follement : « Il est beau comme un dieu ! »
Le monde l’admirait, l’admirait ! Il est mort.

Vous l’admiriez jadis ? Non, regardez-le mieux.
Son âme l’a quitté lorsqu’il n’était pas vieux.
Au fond de son cercueil, il parait vif encor,
Mais le vers a déjà scellé son triste sort.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s