Saint Martin Ier, pape et martyr – Communion (avant 1942)

Ant. ad Communionem. Ps. 20, 4.
Posuísti, Dómine, in cápite eius corónam de lápide pretióso.

L’âme de saint Martin s’avance vers les Cieux :
Déjà les portes chrysogomphes1
S’ouvrent devant les pas d’un pontife si pieux,
Et la foule des saints et des anges glorieux
Célèbre dans la liesse un si juste triomphe.

Saint Pierre le reçoit et, lui montrant la voie,
Mène son juste successeur
Devant l’illustre trône où siège le Grand Roy,
Et, pour avoir souffert et péri pour la foi,
Dieu pose sur son front la couronne d’honneur.

1 : Chrysogomphe : ce mot extrêmement rare, inventé par les frères Berthelot, signifie : qui a des charnières en or, ou clouté d’or.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s