Treizième dimanche après la Pentecôte – Offertoire

La Main de Dieu - Fresque du douzième siècle
La Main de Dieu – Fresque du douzième siècle

Ant. ad Offertorium. Ps. 30, 15-16.
In te sperávi, Dómine ; dixi : Tu es Deus meus, in mánibus tuis témpora mea.

En Vous j’espère, ô mon Seigneur !
En Vous, tout mon espoir ; en Vous, toute ma foi !
J’ai vu se consumer ma peur
Quand s’approcha mon Dieu mon pour la première fois.

J’ai dit, et je le dis encor,
Je l’ai chanté hier et redirai demain :
A Vous sont mon âme et mon corps,
Et les jours de ma vie reposent dans Vos mains !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s